Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Devenir expert·e en cybersécurité indépendant en 5 étapes

Aurore Rimbod
par Aurore Rimbod Publié le 13 septembre 2023Mis à jour le 21 septembre 20236 min. de lect

Les expert·es en cybersécurité sont très demandé·es sur le marché. Les entreprises ont besoin de protéger leurs données, leurs systèmes et leurs réseaux contre de potentielles cyberattaques. Prêt·e à vous remonter les manches pour protéger les infos confidentielles de vos client·es ? Voici comment devenir expert·e en cybersécurité freelance !

Sommaire
1. Connaître les missions d’un·e expert·e en cybersécurité
devenir-expert-cyber-securite

1. Connaître les missions d’un·e expert·e en cybersécurité

Les problématiques de cybersécurité sont devenues une priorité pour les entreprises du fait : 

  1. du développement des nouvelles technologies (Saas, cloud, intelligence artificielle) ; 

  2. de l’essor du télétravail depuis la crise sanitaire ;

  3. de l’entrée en vigueur du RGPD (règlement général sur la protection des données).   

L’expert·e en cybersécurité a pour mission de protéger les données, les réseaux et les systèmes d’information face aux risques d’incidents informatiques et de cyberattaques.  

Voici la liste des principales missions d’un·e expert·e en cybersécurité

  • détecter les éventuelles failles des systèmes ;

  • émettre des recommandations sur la base de l’audit effectué pour renforcer la sécurité des systèmes ;

  • concevoir les dispositifs de sécurité informatique et les mettre à jour (pare-feu, système de détection d’intrusion, anonymisation des données personnelles) ;

  • surveiller les systèmes d’information et réagir en cas d’incident de sécurité ;

  • sensibiliser et former les collaborateur·ices d’une entreprise cliente à la sécurité informatique. 

💡

52 % des entreprises françaises ont déclaré avoir subi au moins une cyberattaque en 2022. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

2. Se former pour devenir expert en cybersécurité

On ne devient pas expert·e en cybersécurité en se réveillant un matin ! Pour proposer vos services en indépendant·e, vous devez disposer d’un très solide bagage technique en matière d’informatique en général et de sécurité informatique en particulier. 

Rien ne doit vous échapper : 

  • réseaux ;

  • systèmes d’exploitation ;  

  • logiciels ;  

  • bases de données ; 

  • sites web ; 

  • protection des données personnelles ;

  • techniques de piratage informatique, etc.  

Pour vous placer en partenaire crédible vis-à-vis de vos client·es, mieux vaut disposer d’un bac +5 en informatique. L’idéal étant de vous spécialiser en obtenant un diplôme en cybersécurité : Masters, Mastères Spécialisés ou encore MBA. Certaines certifications sont accessibles via la formation continue.   

⚠️

Être expert·e en cybersécurité, particulièrement en indépendant·e, nécessite un bon relationnel et des compétences en communication. En effet, vous serez souvent amené à former vos client·es et à communiquer sur les problèmes rencontrés. 

3. Créer sa structure juridique

Impossible d’exercer une activité d’ingénieur en cybersécurité indépendante sans créer son entreprise (sauf si vous optez pour le portage salarial). Pour créer une structure juridique, vous aurez le choix entre plusieurs statuts juridiques : 

La micro-entreprise

La micro-entreprise est très simple à créer et vous bénéficiez d’obligations comptables, sociales et fiscales très allégées.

Cependant, vous serez vite bloqué·e en termes de chiffre d’affaires. En tant qu’expert·e en sécurité informatique, vous êtes limité·e à un chiffre d’affaires de 77 700 €.  

De plus, vous ne pouvez déduire vos frais réels de votre bénéfice puisqu’un abattement forfaitaire de 34 % est appliqué.

Ainsi, la micro-entreprise peut convenir à un·e freelance en cybersécurité qui démarre son activité.  

L’entreprise individuelle classique

Plutôt que de vous tourner vers le régime micro, vous pouvez d’emblée créer une entreprise individuelle au régime réel.

Vos obligations comptables seront plus contraignantes et vos charges sociales plus lourdes, cependant : 

  • vous n’aurez pas de plafond de chiffre d’affaires à respecter ;

  • vous pourrez déduire vos frais réels et donc embaucher plus facilement qu’en micro-entreprise.

Pour aller plus loin, voici un comparatif complet entre l’EI et la micro-entreprise

La société unipersonnelle : SASU ou EURL

Pour vous lancer en solo, vous pouvez aussi créer votre société. 

Créer une SASU ou une EURL peut être pertinent pour un·e freelance qui souhaite : 

  • s’associer avec d’autres indépendant·es dans le futur ;

  • recruter des salarié·es ;

  • solliciter des financements pour développer l’entreprise.

À vous de voir quel est votre projet à moyen et long terme !  

Une fois votre statut sélectionné, vous devrez créer votre structure juridique via le guichet unique. Selon la forme juridique choisie, les formalités sont plus ou moins longues.

À emporter 📝

Créer une micro-entreprise suffit à lancer son activité d’expert·e en cybersécurité en solo. Mais si vous pensez dépasser le plafond de CA de la micro-entreprise, optez plutôt pour l’EI. Pour profiter des avantages de la société, une SASU ou une EURL sera parfaite. Et pour vous associer, c’est la SAS ou la SARL qu’il faut choisir. 

4. Trouver des client·es

Le nerf de la guerre pour les freelances : trouver des client·es

En tant que freelance en cybersécurité, vous ne devriez pas avoir de mal à trouver des missions. Ces spécialistes sont de plus en plus demandés : le nombre d’offres d’emploi dans ce domaine augmente de 7 % par an ! 📈 

Voici quelques pistes pour trouver votre première mission :  

Solliciter son réseau

Vous pouvez vous rapprocher de vos anciens employeurs et collègues, de contacts professionnels et/ou de votre entourage familial et amical. Nous vous conseillons également de participer à des afterworks, à des évènements entrepreneurs, à des salons, à des formations, etc. 

Créer son profil sur une plateforme spécialisée

Il existe de nombreuses plateformes pour trouver des missions en tant que freelance :

  • plateformes généralistes : Malt, Crème de la crème, Upwork, Freelance.com ;

  • plateformes spécialisées tech : FreelanceRepublik, Free-work, Freelance-informatique, Codeur, Le Hibou, etc.   

Renforcer sa présence en ligne

Plusieurs options sont possibles pour renforcer votre présence en ligne. Par exemple, vous pouvez créer un site web professionnel et rédiger des articles de blog à propos de votre expertise.

Les réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook, Instagram) peuvent jouer un rôle majeur si vous les utilisez de la bonne façon. Enfin et pour être visible localement, nous vous invitons à créer une fiche Google Business Profile. 

Démarcher les entreprises

La méthode la plus directe pour trouver des client·es, c’est de les contacter : 

  • par e-mail ; 

  • par téléphone ; 

  • via LinkedIn ; 

  • via leur site web, etc. 

Avant de démarcher des clients ou de répondre à une sollicitation, assurez-vous d’avoir bien défini votre offre (vos prestations) et votre tarif. Le TJM (taux journalier moyen) d’un·e freelance en cybersécurité tourne autour de 700 € HT. 

comment-calculer-mon-tjm
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Indépendant·es : calculez votre TJM.

5. Souscrire à une assurance professionnelle

L’assurance responsabilité civile

La souscription à une RC pro (assurance responsabilité civile professionnelle) est facultative pour un·e freelance en cybersécurité. 

Mais elle est conseillée ! 

Cette assurance vous protège contre les risques financiers liés aux dommages causés aux tiers. 

Or, un·e expert en cybersécurité peut être amené à intervenir directement sur les systèmes d’information, les logiciels et les données de ses client·es. La responsabilité d’un·e freelance en cybersécurité peut être engagée en de nombreuses occasions au cours de ses diverses prestations. L’assurance RC Pro vous couvre en cas de retards accidentels, de faute, ou encore d’erreur dans le cadre de vos prestations.

Certain·es client·es exigent d’ailleurs que les freelances soient couverts par une RC Pro avant de démarrer leur mission.

La cyberassurance

Vous pouvez aussi souscrire à une cyberassurance.

Car vous-même pouvez faire l’objet d’une cyberattaque.

Dans ce cas, la RC pro couvre les dommages immatériels causés par cette attaque à vous-même et à votre clientèle. 

La cyberassurance offre une protection plus complète permettant de prendre en charge tous les frais annexes liés à cette attaque :

  • perte d’exploitation ;  

  • frais de reconstitution des données perdues ; 

  • frais de justice le cas échéant ; 

  • frais de remise en état du système informatique, etc. 

❤️‍🩹

En indépendant, il est également crucial de choisir une mutuelle. À noter que les TNS (travailleurs non salariés) peuvent déduire les cotisations de mutuelle de leur revenu imposable. Ceci ne s’applique pas aux micro-entreprises. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Tous nos articles pour lancer votre entreprise.

Devenir expert en cybersécurité : en bref

Pour démarrer votre activité d’expert·e en cybersécurité indépendant, vous devez procéder à ces étapes :  

  1. vous familiariser avec les missions d’un expert en cybersécurité ;

  2. vous former ;

  3. choisir votre statut juridique et créer votre entreprise ; 

  4. trouver vos premier·es client·es ;

  5. souscrire une assurance responsabilité professionnelle et une mutuelle. 

Saviez-vous que l’expert en cybersécurité faisait partie des métiers les mieux payés en freelance

Envie de passer aux choses sérieuses ? Shine Start vous aide à créer votre entreprise à moindres frais et en accéléré ! 🏎️

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

devenir-developpeur-web

Métiers du web

Devenir développeur·euse web freelance en 5 étapes

22 févr. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Connaître les missions d’un·e expert·e en cybersécurité
2. Se former pour devenir expert en cybersécurité