Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Quel statut juridique choisir pour un e-commerce ?

par Irène Publié le 13 avril 2023Mis à jour le 26 juin 20234 min. de lect

Vous voulez vous lancer dans l’aventure du e-commerce ? Comme pour toute création d’entreprise, un choix s’impose à vous : celui du statut juridique. Comment sélectionner la forme juridique idéale ? Est-il possible d’en changer par la suite ? Quel statut juridique pourra combler tous vos besoins ? Ce guide vous aidera à choisir le statut le plus adapté à votre e-commerce !

Sommaire
Choisir le statut de son e-commerce : les questions
e-commerce-statut-juridique

Choisir le statut de son e-commerce : les questions

Vous avez décidé de créer une boutique en ligne

Pour choisir le statut juridique le plus adapté, voici quelques questions à vous poser : 

  • Allez-vous gérer votre e-commerce seul·e ou à plusieurs ? 

  • Est-ce que vous souhaitez pouvoir déduire vos frais professionnels ? 

  • Quels sont les besoins financiers de votre future activité (stock, création de site internet, etc.) ?

  • Avez-vous besoin d’un prêt bancaire ou de faire appel à des investisseurs ?

  • Prévoyez-vous une croissance significative à moyen terme ? 

  • Quel est le montant de l’apport en capital pour votre e-commerce ? 

Les réponses à ces questions vous mettront dans le droit chemin. Notez, par exemple, que le statut d’auto-entrepreneur vous imposera un CA maximum et ne vous permettra pas de déduire vos frais professionnels. 

Autre point à relever : pour la plupart des sociétés, l’apport en capital est libre, mais pour la société anonyme (SA) un capital minimum de 37 000 € doit être réuni. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier pour E-commerce prêt à remplir !

Télécharger

Comment ne pas se tromper de statut ?

Pour faire le bon choix de statut pour votre e-commerce (et à coup sûr), vous pouvez vous faire accompagner.

Un·e avocat·e ou un·e expert·e-comptable sera en mesure de vous renseigner sur les différentes caractéristiques de chacun des statuts juridiques. Il ou elle pourra, par exemple, vous aider à choisir entre SAS et SA

Voici les éléments à prendre en compte pour prendre la meilleure décision : 

  • les avantages et les inconvénients de chaque statut ; 

  • votre prévisionnel de chiffre d’affaires ; 

  • vos objectifs de croissance. 

E-commerce : les 3 principaux statuts juridiques

Découvrons ensemble les avantages et les inconvénients des trois principaux statuts pour créer un e-commerce : 

  1. la micro-entreprise ; 

  2. l’entreprise individuelle ; 

  3. la société. 

La micro-entreprise

Il est possible de créer un e-commerce avec le statut d’auto-entrepreneur (ou micro-entreprise). 

Quelques jours suffisent pour créer ce statut dont voici les avantages : 

  • création gratuite, rapide et en ligne ;

  • taux de cotisations sociales relatif au chiffre d’affaires ;

  • aucune charge sociale à payer ;

  • responsabilité limitée au patrimoine personnel ;

  • franchise en base de TVA selon certains seuils de chiffre d’affaires ;

  • obligations comptables allégées ; 

  • compatible avec une activité salariée. 

Côté comptabilité, vous n’aurez qu’à déclarer votre chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trimestres sur le site de l'URSSAF et à tenir un livre de recettes.  

Notez toutefois qu’avant de franchir le seuil de TVA, vous ne pouvez pas la récupérer sur vos achats. Il ne sera pas non plus possible de déduire les charges (création du site, frais de port, etc.) de votre chiffre d’affaires. Le statut d’auto-entreprise pour un site e-commerce est adapté si vous souhaitez tester votre activité. Plus tard, vous pourrez évoluer vers un autre statut. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Toutes les ressources pour lancer votre E-commerce.

L’entreprise individuelle

Contrairement au régime de la micro-entreprise, l’entreprise individuelle est considérée comme une véritable entreprise. 

Ce statut permet de : 

  • limiter votre responsabilité au patrimoine professionnel ;

  • faciliter la création de l’entreprise grâce au guichet unique des formalités d’entreprises ;

  • facturer et récupérer la TVA ; 

  • générer un chiffre d’affaires aussi élevé que vous le souhaitez ;

  • calculer les charges au réel simplifié (en fonction de vos bénéfices) ;

  • ne pas apporter de capital à l’entreprise individuelle.

Le statut d’entreprise individuelle pour le e-commerce est idéal si vous lancez votre activité seul·e et que vous souhaitez développer votre entreprise rapidement. 

La société (SAS, SARL, SASU)

Créer une société pour lancer son activité e-commerce présente certains avantages : 

  • possibilité de s’associer ; 

  • protection du patrimoine personnel (vous êtes redevable des dettes de la société uniquement à la hauteur de votre apport en capital) ; 

  • cession facilitée de la société. 

Cependant, cette forme juridique requiert des formalités administratives et comptables plus complexes

  • rédaction des statuts ; 

  • nomination d’un·e dirigeant·e ;

  • publication d’un avis de création dans un journal d’annonces légales ; 

  • tenue d’une comptabilité avancée, etc.

Vous aurez aussi à choisir entre une société à responsabilité limitée (SARL), une société par actions simplifiée (SAS) ou une société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU)

Statut juridique pour e-commerce : le verdict

Pour choisir le statut juridique de votre e-commerce vous devez : 

  • faire le point sur vos envies et vos besoins (ouvrir le e-commerce seul·e ou à plusieurs, par exemple) ;

  • comparer les avantages et les inconvénients de l’entreprise individuelle (EI ou micro-entreprise) et des sociétés (SAS, SASU, SARL) ;

  • ne pas hésiter à vous faire accompagner par un·e professionnel·le. 

Le commerce en ligne est-il vraiment fait pour vous ? Les avantages et inconvénients de se lancer dans le e-commerce vous le diront !

👉 Shine Start vous accompagne dans la création de votre entreprise. Immatriculation, dépôt de capital, compte pro, outil de facturation : tout est inclus !

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

devenir-developpeur-web

Métiers du web

Devenir développeur·euse web freelance en 5 étapes

22 févr. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Choisir le statut de son e-commerce : les questions
Comment ne pas se tromper de statut ?