Freelances : comment créer votre site professionnel ?

Écrit le jeudi 18 juin 2020 par Claire Fallou
Avec Shine, dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.

Vous avez envie de crĂ©er un site pour votre activitĂ© professionnelle ? Nous vous y encourageons : un bon site vitrine, ou mĂȘme une simple page de prĂ©sentation, vous permet d’augmenter votre visibilitĂ©, de simplifier la prĂ©sentation de votre activitĂ©, et de faciliter vos Ă©changes avec vos futur.e.s client.e.s. 

De nombreux indépendants envisagent de créer leur vitrine mais se sentent freinés par leur manque de connaissance en la matiÚre. Faut-il faire appel à un professionnel ? Quels sont les coûts à prévoir ? Quelles sont les solutions à privilégier quand on ne sait pas coder ? Si vous vous posez ces questions, cet article est pour vous... Bonne lecture ! 

🔎

Cet article traite de la construction d’un site vitrine. Si vous souhaitez savoir comment ouvrir une boutique en ligne, consultez notre fiche dĂ©diĂ©e ! Et pour une boutique Etsy, c’est par ici...

Faire un site pro, est-ce indispensable ? 

Tous les indĂ©pendants n’ont pas de site professionnel. Si le numĂ©rique n’est pas votre truc, vous pouvez tout Ă  fait vous en passer. Il existe d’autres options plus simples pour ĂȘtre prĂ©sent.e sur Internet : les plateformes rĂ©servĂ©es aux freelances comme Malt ou la CrĂšme de la CrĂšme, les pages LinkedIn ou Facebook, etc. 

Un site vitrine, ou une page de prĂ©sentation, a cependant l’avantage de : 

  • prouver votre sĂ©rieux et montrer Ă  vos futurs clients que vous attachez de l’importance Ă  votre image ;

  • rassembler toutes les informations que vous souhaitez mettre en avant : votre parcours, votre activitĂ©, votre vision professionnelle... Les rĂ©seaux sociaux ne permettent pas une prĂ©sentation aussi complĂšte ; 

  • vous permettre d’établir votre marque et de mettre en valeur votre personnalitĂ© professionnelle, avec un graphisme et des contenus qui vous ressemblent (couleurs, polices, images, vidĂ©os, etc...) ;

  • permettre Ă  vos futurs clients de dĂ©couvrir rapidement votre expĂ©rience, en leur donnant facilement accĂšs Ă  votre portfolio, Ă  des tĂ©moignages de clients, etc ; 

  • faciliter la prise de contact avec vous. 

Notre seul conseil est le suivant : si vous en faites un, faites-le bien, et acceptez d’y passer un peu de temps pour qu’il soit fonctionnel et conforme à l’image que vous voulez donner.

Je me lance dans un vrai site : dois-je le faire moi-mĂȘme ou le confier Ă  un.e professionnel.le ? 

Les deux options sont possibles. Cela dĂ©pend de plusieurs paramĂštres : votre niveau d’intĂ©rĂȘt pour le numĂ©rique, vos talents visuels, votre temps disponible
 et votre budget, bien sĂ»r. 

Se lancer tout·e seul·e, c’est Ă©videmment moins cher. Mais il faut ĂȘtre prĂȘt·e Ă  tĂątonner un peu pour trouver l’éditeur et le design qui vous conviennent. Bref, si vous n’ĂȘtes pas dĂ©veloppeur·euse ou designer, ça peut prendre un peu de temps... sans ĂȘtre insurmontable, puisqu’il existe de nombreux outils bien conçus. 

D’un autre cĂŽtĂ©, faire appel Ă  un.e professionnel.le vous prend moins de temps et vous permet de compter sur un vrai savoir-faire technique. Un bon pro peut concevoir votre vitrine, mais aussi vous aider Ă  dĂ©finir votre image de marque, Ă  prĂ©ciser les fonctionnalitĂ©s qui vous correspondent, et Ă  optimiser votre page pour un meilleur rĂ©fĂ©rencement. Le budget dĂ©pend de la complexitĂ© du projet et peut aller de 1000€ Ă  2500€, voire 3000€.

💡

Shine vous aide Ă  crĂ©er votre site ! Parce que nous sommes conscients de l’importance d’avoir une vitrine, nous permettons Ă  nos clients de bĂ©nĂ©ficier de tarifs prĂ©fĂ©rentiels avec SimplĂ©bo. 

SimplĂ©bo, c’est une solution qui rĂ©alise votre site internet de A Ă  Z, optimise votre rĂ©fĂ©rencement Google, et vous permet de faire un nombre illimitĂ© de modifications vous-mĂȘme ou avec l'aide d'un conseiller. C’est aussi un outil simple, attractif, costaud sur son marchĂ©, et trĂšs apprĂ©ciĂ© de ses utilisateurs.

GrĂące Ă  Shine, les frais de crĂ©ation sont offerts : vous n’avez plus qu’à vous acquitter de l’abonnement, et c’est sans engagement ! 

Faire son site soi-mĂȘme, est-ce gratuit ? 

Pas tout Ă  fait. MĂȘme si vous optez pour un outil gratuit, vous devez prendre en compte les frais liĂ©s au nom de domaine et Ă  l’hĂ©bergement. Le plus souvent, ces coĂ»ts font l’objet d’un forfait “tout compris” facturĂ© par l’éditeur de votre choix. 

Dans le cas d’un site vitrine simple, ces coĂ»ts varient gĂ©nĂ©ralement entre 5 et 25€ par mois selon les modalitĂ©s retenues (taille de l’espace, sauvegarde du site, assistance, etc
 ). Attention: ils peuvent augmenter au-delĂ  de la premiĂšre annĂ©e, avec par exemple la fin de la gratuitĂ© du nom de domaine. 

Je veux faire mon site moi-mĂȘme, mais je ne sais pas coder : comment faire ? 

1. Choisir le bon éditeur pour vos besoins 

Il existe de nombreux outils qui vous permettent de rĂ©aliser un beau site sans avoir la moindre connaissance en HTML. N’hĂ©sitez pas Ă  visiter leurs sites, Ă  examiner leurs offres et leurs fonctionnalitĂ©s, et Ă  lire les avis des internautes et des comparateurs ! 

Selon nos sources (merci au webdesigner Bazil Hamard et au product designer Jocelyn Caron), SquareSpace serait actuellement la meilleure solution du marché pour des sites beaux, fonctionnels et faciles à faire. 

Une autre bonne solution : Webflow, un outil qui permet de beaux résultats sans une ligne de code. 

Nous experts dĂ©conseillent en revanche Wix : bien que ce soit l’un des outils les plus connus, il semblerait que les fonctionnalitĂ©s, les templates et le service laissent Ă  dĂ©sirer. A bon entendeur...

2. Choisir le design et la mise en page qui vous va

Le template que vous choisissez doit correspondre Ă  votre activitĂ© et Ă  votre personnalitĂ© professionnelle. C’est une question de look et de fonctionnalitĂ©s, mais aussi de coup de cƓur. La plupart des Ă©diteurs conçoivent leurs designs selon les mĂ©tiers de leurs utilisateurs, et crĂ©ent des modĂšles spĂ©cialement adaptĂ©s aux besoins des photographes, des rĂ©dacteurs, des graphistes
 Il peut ĂȘtre utile de suivre ces indications.  

3. Planifier le contenu et la navigation du site

 Lors de la conception du site, il est utile de se poser les questions suivantes : 

☑ Quels sont les Ă©lĂ©ments que je veux intĂ©grer Ă  mon site : une prĂ©sentation, un portfolio, des tĂ©moignages... ? Quelle emplacement rĂ©serve-je Ă  chacun pour une meilleure visibilitĂ© ?

☑ Comment puis-je mettre en valeur mon travail : par des liens, des photos, des commentaires clients ?  

☑ Comment souhaitĂ©-je ĂȘtre contactĂ© ? 

☑ Ai-je besoin de rĂ©aliser mon site en plusieurs langues ? L'outil que j'ai choisi permet-il cela facilement ?  

☑ Est-il utile pour moi d’ajouter un blog ? 

☑ Quelles polices, quelles couleurs, quel design me ressemblent ? 

☑ Quels contenus puis-je ajouter pour me dĂ©marquer et convaincre (photos, vidĂ©os, textes
) ? 

☑ Ai-je besoin de procĂ©der une optimisation SEO de mon site pour amĂ©liorer mon rĂ©fĂ©rencement ? A minima, quels sont les grands mots-clĂ©s liĂ©s Ă  mon activitĂ© ?

En amont de la crĂ©ation, il peut ĂȘtre intĂ©ressant pour vous de visiter quelques autres pages professionnelle dans votre secteur. Cela vous permet de vous faire une idĂ©e des pratiques habituelles dans votre mĂ©tier, et de dĂ©couvrir des fonctionnalitĂ©s ou des contenus qui vous semblent utiles.

N'hésitez pas à poser vos idées sur le papier avant de commencer le travail !

4. Et maintenant... lancez-vous !

Et n'hésitez pas à demander leur avis à des proches ! Un regard extérieur peut vous aider à perfectionner votre design et votre lisibilité.

5. De temps en temps
 faites un petit entretien

Une fois votre site crĂ©Ă© et mis en ligne (bravo !), il est utile de continuer Ă  le bichonner : n’hĂ©sitez pas Ă  changer les photos, Ă  ajouter de nouvelles expĂ©riences et de nouveaux tĂ©moignages, ou Ă  adapter le design si vous sentez que le vĂŽtre vieillit. Il est important de veiller Ă  ce que votre vitrine ne prenne pas la poussiĂšre !  

Je veux ĂȘtre prĂ©sent sur Internet, mais je n’ai besoin que d’une page de prĂ©sentation.  Quels sont les outils disponibles ? 

Si vous n’envisagez pas de rĂ©aliser un site complet, mais trouvez les rĂ©seaux sociaux ou les plateformes insuffisants, il existe des solutions intermĂ©diaires intĂ©ressantes. 

Il est par exemple possible de crĂ©er une page trĂšs basique (sur Dropbox ou Notion par exemple) et de l’attacher Ă  un nom de domaine par une simple redirection.  Cela permet de se prĂ©senter en quelques paragraphes, sans perdre de temps Ă  crĂ©er un vrai site. Selon Jocelyn Caron, product manager et membre Ă©minent de notre groupe d’entraide Shine Community, c’est une bonne option quand on travaille avec des clients professionnels. En revanche, les indĂ©pendants en B2C devraient privilĂ©gier quelque chose de plus riche visuellement. 

Une autre possibilitĂ© : systeme.io, un outil qui vous permet Ă  la fois de vous prĂ©senter et de mettre en place un tunnel de vente. Attention, bien que ce software soit capable de crĂ©er des sites simples, il s’adresse surtout Ă  ceux qui souhaitent crĂ©er un environnement marketing et du contenu en ligne pour soutenir leurs ventes. Cela dĂ©passe la simple vitrine. 

Et pour toute question, n’hĂ©sitez pas Ă  solliciter la Shine Community :).

Bon courage ! 

La néobanque qui libÚre les entrepreneurs

Découvrez Shine, la néobanque des entrepreneurs

Dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.