Créer sa boutique sur Etsy : mes conseils

Écrit le vendredi 19 juin 2020 par Ectomorphe
Avec Shine, dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.

Lorsquʼil sʼagit de créer de vendre ses créations sur Internet on peut rapidement être perdu·e et ne pas savoir par où commencer. Ayant créé ma boutique en 2016, je vais vous parler de mon expérience sur cette plateforme et vous donner mes conseils.

1. Lʼavantage dʼEtsy

Selon moi, le premier avantage à créer une boutique sur cette plateforme est lʼaspect réseau social. Les utilisateurs peuvent se créer un profil, sʼabonner à des profils de créateurs, aux boutiques, mais surtout aimer les fiches produits. Cette fonctionnalité permet aux vendeurs de gagner en visibilité, surtout si ils nʼont pas de communauté de base.

De plus, Etsy est la plateforme idéale pour les personnes qui ne sʼy connaissent pas en création de site Internet ou référencement et qui souhaitent créer une boutique très facilement.

2. Le statut juridique

Bien évidemment, qui dit vente de biens dit déclaration de chiffe dʼaffaires. Pour vendre ses créations, il faut déclarer ses revenus via la création dʼun statut. Pour ma part, je suis micro-entrepreneur depuis 2017.

Si l'administratif n'est pas votre fort, Shine peut vous accompagner dans la création de votre entreprise et s'occuper de toutes les démarches pour vous, via leur offre Shine Start !

3. Les investissements de base

Mon premier conseil sera de tenir un carnet ou une liste avec tous les investissements que vous allez faire pour la boutique afin de pouvoir définir des tarifs cohérents, mais surtout être rentable. Vous pouvez diviser ces investissements de base en différentes catégories, selon lʼimportance de ceux- ci (hors matériel pour la réalisation des créations)

Selon mon expérience, il y a certains achats à lʼouverture dʼune boutique que je qualifierais dʼobligatoires ou très fortement conseillés :

  • Le matériel dʼenvoi (enveloppes, colis, emballages etc)

  • Les timbres, lʼaffranchissement

  • Les cartes de visite : Cʼest la touche personnelle au colis ! La carte de visite vous apportera de la visibilité et une publicité même après lʼachat. Ce bout de papier vous permettra dʼêtre recommandé·e facilement : pris en photo, accroché sur le réfrigérateur, ou encore tendu à des invités lorsqu'ils demanderont où vous avez acheté cette création qui habille votre salon, etc.

Ne sous-estimez pas la communication autour de votre boutique : mon conseil serait de créer une jolie carte de visite que lʼon a pas envie de jeter mais au contraire de garder voire d’accrocher. Nʼhésitez pas à faire appel à un graphiste ou un illustrateur pour cette partie.

  • Dans la même lignée, nʼhésitez pas à investir dans des cartes de remerciement ou à les créer vous-même à la main. Il est important que le client comprenne lʼimportance que cela représente dʼêtre soutenu·e dans votre projet

  • De la décoration afin de fermer vos paquets, ou tout simplement rendre lʼenveloppe plus esthétique

  • Le papier qui sert à imprimer les timbres, les adresses, lʼimprimante à étiquettes, la boite postale pour les envois etc.

ll y a tant de choses dans lesquelles nous pouvons investir à la création dʼune boutique. Lʼobjectif est de noter chacun de ces investissements.

4. Les investissements dans la production (matériel)

Selon ce que vous créez, il faut continuer la liste en écrivant tout ce qui vous est utile à la création de vos produits. Dans ma situation, étant illustratrice et vendant mes dessins je note :

  • Massicot, ciseaux, tampon, ruban adhésif, matériel de dessin, etc

  • Imprimante, cartouches dʼencre, papier

  • Matériel pour prendre les photos

  • Appareil photo

  • Le logiciel pour réaliser les dessins

  • Les ratés : Vous aurez des ratés, vous ferez des tests qui ne seront pas concluants. Cʼest complément normal et toutes ces choses sont également à comptabiliser

5. La création de la boutique

Créez une boutique cohérente par son identité visuelle. Une jolie bannière, une palette de couleurs adéquate et des photos lumineuses (voir point suivant). Il faut, avant même dʼacheter ou regarder les produits, que le client ait envie de rester sur la page.

Nʼhésitez pas à visiter dʼautres boutiques et à vous poser la question « pourquoi jʼaime cette boutique ? », « pourquoi il est agréable pour moi dʼêtre sur cette page ? » « pourquoi jʼai envie dʼacheter ? » et appliquer les réponses à votre boutique.

6. La prise des photos

Pour la prise des photos, je vous recommande de prendre vos objets sur fond uni. Vous pouvez acheter des grandes feuilles de papier coloré (ou non) dans des magasins dʼart et utiliser cela comme un fond. De plus misez sur la lumière naturelle, placez vous près dʼune fenêtre. Si vous êtes novice en photo, une simple recherche YouTube vous aidera à trouver plein de tutoriels accessibles pour tous.

Inspirez vous de ce qui se fait déjà sur Etsy, regardez comment les objets similaires aux vôtres sont pris en photo et faites de même.

Cependant si vous nʼavez pas de matériel pour la photo, ou que vous nʼêtes pas chez vous, vous pouvez opter pour lʼoption des mockups. Un mockup est un fichier dans lequel vous pouvez intégrer votre création. Par exemple, vous pouvez utiliser une photo dʼun salon avec un tableau vierge. Grâce à ce fichier Photoshop, vous allez pouvoir intégrer votre illustration dans le tableau et donner lʼillusion de votre création dans la réalité.

Vous pouvez trouver des mockups gratuits mais également payants sur Etsy. Je vous recommande dʼinvestir quelques euros afin dʼavoir le rendu le plus naturel possible (ces investissements sont également à noter). Cependant, veillez à ne pas trop en abuser et à également inclure au minimum une photo de lʼobjet réel afin que les clients puissent le voir et se lʼimaginer, mais également ne pas avoir de mauvaises surprises.

7. Les commandes

Vous serez notifié·e par mail, lorsqu'un client vous achètera quelque chose sur votre boutique. Il nʼy a plus quʼà préparer la commande, lʼenvoyer et cocher la case « envoyé » afin que le client sache que son produit est en cours de route. Je vous recommande de télécharger lʼapplication dʼEtsy car à chaque vente mon téléphone fait le bruit dʼune caisse enregistreuse !

8. Lʼenvoi

Pour lʼenvoi, libre à vous de choisir le transporteur, mais pour ma part je passe par la Poste et cela depuis le début de ma boutique en 2016. Jʼimprime mes timbres avec suivi depuis chez moi pour les coller sur les enveloppes et les colis, cʼest un vrai gain de temps. Vous pouvez retrouver cette option facilement sur le site de la Poste. De plus avec une carte pro, vous pouvez être prioritaire quant au dépôt de colis/enveloppes dans le bureau de poste, ce qui est assez pratique.

😊

Tout ne sera pas parfait et vous allez faire des erreurs

Et cʼest normal ! Ne vous mettez pas trop la pression lors de la création de votre boutique, mieux vaut avoir peu dʼobjets mais des objets de bonne qualité plutôt quʼune cinquantaine qui soient approximatifs. Prenez votre temps, vous allez avoir des pertes, des ratés, des déceptions, mais cela fait partie de lʼaventure !

De plus, si votre boutique ne fonctionne pas de suite ne vous découragez pas. Cela mʼa pris plus de 2 ans et demi pour atteindre les 100 premières ventes. À lʼouverture de ma boutique, personne ne mʼa rien acheté en dehors de ma famille. Aujourdʼhui, 4 ans plus tard, ma boutique représente plus de la moitié de mon chiffre dʼaffaires mensuel ! Tout est une question de patience et on apprend toujours de ses erreurs.

👋Jʼespère que ces astuces vous auront été utiles. Vous pouvez retrouver mon travail ici sur Etsy, Instagram et YouTube


Ces conseils vous ont aidé·e ? Vous avez d’autres astuces ? Rejoignez la Shine Community pour vos expériences et vos questions avec d’autres entrepreneurs !

La néobanque qui libère les entrepreneurs

Découvrez Shine, la néobanque des entrepreneurs

Dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.