Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Les 7 étapes pour ouvrir une fromagerie

Pierre Ecuvillon
par Pierre Ecuvillon Publié le 23 février 2023Mis à jour le 4 août 20237 min. de lect

Mordu·e des AOP les plus célèbres (Comté, Roquefort ou Camembert) comme des productions fromagères plus secrètes ? L’ouverture d’une fromagerie vous tend les bras ! Pour concrétiser ce projet, vous devez suivre les démarches liées à la création d’entreprise et maîtriser les spécificités inhérentes à la vente de produits frais. Notre guide en 7 étapes vous accompagne tout au long de cette aventure ! 🧀

Sommaire

1. Obtenir un diplôme compatible avec l’activité

Ouvrir une fromagerie sans aucun diplôme est possible. Vous êtes alors un·e commerçant·e inscrit·e à la Chambre de commerce et d’industrie (CCI). Votre seule obligation est de suivre les formations liées à l’hygiène et aux particularités d’une fromagerie.

Néanmoins, si vous souhaitez être reconnu·e en tant que fromager·e, plusieurs options s’offrent à vous.

Le CAP Crémier-fromager

Le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) Crémier-fromager permet de se former à la réception et à la mise en valeur des fromages, à la découpe et à la préparation de plateaux.

Le CQP Crémier-fromager

Le certificat de qualification professionnelle (CQP) Crémier-fromager permet de valider les compétences développées au cours d’une expérience de vendeur conseil en fromagerie.

En obtenant l’un de ces deux diplômes, vous serez considéré·e comme artisan. Votre activité et votre entreprise dépendent donc de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) et non de la CCI.

2. Connaître la réglementation et les normes

L’ouverture d’une fromagerie implique d’être familiarisé·e avec certaines normes relatives à l’hygiène et à la tenue d’un commerce :

  • Règles d’hygiène dans la restauration et les commerces alimentaires (chaîne du froid, déclaration sanitaire à la direction départementale en charge de la protection des populations (DDPP), normes de ventilation, de stockage, etc.) ;

  • Normes de sécurité et d’accessibilité relatives aux établissements recevant du public (ERP) ;

  • Affichage des prix et du nom des produits ;

  • Affichage des ingrédients allergènes ;

  • Respect de la réglementation relative aux jours de fermeture obligatoires.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

Télécharger

3. Réaliser une étude de marché

L’étude de marché est une étape essentielle pour tout lancement d’activité ! Dans le cadre de l’ouverture d’une fromagerie, vous allez engager des sommes importantes et vous devez limiter les risques en commençant par collecter de l’information.

Analyse de la conjoncture économique

Cette première étape consiste à réaliser des recherches générales sur l’activité de crémier-fromager :

👉 Combien compte-t-on de fromageries en France ?

👉 Quel est le chiffre d’affaires moyen d’une fromagerie ?

👉 Quelles sont les différentes structures (fromageries indépendantes, fromageries ambulantes, franchises, etc.) ?

👉 Quel est leur poids respectif dans le marché du fromage ?

👉 Quelles sont les tendances de consommation en matière de fromage ?

👉 Quelle est la tendance économique du secteur (croissance, stagnation, déclin) ?

Caractéristiques de la zone d’implantation

Vous devrez également vous poser quelques questions à propos de la zone d’implantation de votre future fromagerie :

  • Quels types de commerces de bouche sont présents dans la future zone d’implantation ?

  • L’ouverture d’une fromagerie représente-t-elle une opportunité pour compléter l’offre existante ?

  • Quels profils de consommateurs trouve-t-on dans la population (CSP, âge, habitudes de consommation, etc.) ?

Étude de la concurrence

Enfin, une étude du de la concurrence s’impose : 

  • Y a-t-il déjà une ou plusieurs fromageries ? 

  • Que proposent-elles de différent ? 

  • Comment pourriez-vous vous démarquer d’elles ? 

  • Existe-t-il une concurrence indirecte de la part d’autres magasins (épiceries fines, supermarchés proposant du fromage à la coupe, etc.) ?

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

4. Produire un business plan

Là où l’étude de marché est utile pour donner une direction à votre projet, le business plan permet de traduire en chiffres l’opportunité de l’ouverture de votre fromagerie. Ce document est indispensable pour être crédible face à vos futurs interlocuteurs et futures interlocutrices.

Les éléments clés de votre projet

En vous appuyant sur vos connaissances et sur les informations collectées lors de votre étude de marché, expliquez les éléments suivants : 

👉 La cohérence du projet par rapport à votre parcours et à vos compétences ;

👉 Le potentiel de développement économique de votre future entreprise ;

👉 Le positionnement choisi pour votre fromagerie ;

👉 Votre stratégie pour faire face à la concurrence et développer votre clientèle.

La viabilité financière de votre projet

Vous devez montrer que l’ouverture de votre fromagerie peut être viable financièrement grâce à différents tableaux prévisionnels :

👉 Les charges et besoins de financement auxquels vous devrez faire face ; 

👉 Les bénéfices que vous allez dégager ;

👉 Votre plan de trésorerie, qui permet de montrer votre méthode pour gérer votre budget au quotidien. 

5. Trouver des financements

L’ouverture d’une fromagerie nécessite un investissement important :

  • Location ou achat d’un fonds de commerce ;

  • Travaux de rénovation et d’aménagement ;

  • Matériel professionnel de qualité (comptoir froid, armoire réfrigérée, armoire d’affinage…) ;

  • Caisse enregistreuse ;

  • Équipement informatique ;

  • Premier achat de fromages auprès de différents fournisseurs.

Pour trouver des financements, vous avez le choix entre différentes solutions. 

💡

Pour aller encore plus loin, nous vous avons concocté un guide pour financer les besoins à long terme de votre entreprise

Le prêt professionnel 💶

Si vos besoins sont importants, le prêt professionnel est la solution la plus adaptée. Pour obtenir un prêt avantageux, déposez votre dossier auprès de plusieurs établissements bancaires. Vous devez accorder du temps à cette étape en présentant clairement votre étude de marché et votre business plan.

Pour avoir toutes les chances d’obtenir un prêt, prévoyez un apport couvrant environ 30 % du budget total nécessaire.

🚀 

Vous souhaitez donner un coup de pouce à votre projet ? Shine propose un crédit professionnel avec bonus engagement pour faire grandir votre entreprise.

L’aide des proches ou “ love money ” ❤️

Vos proches (amis, famille) peuvent vous aider à monter votre projet de différentes façons. Qu’il s’agisse d’un prêt ou d’une prise de participation dans votre entreprise, leur aide financière vous permet de compléter votre apport et ainsi d’être plus crédible auprès des banques pour une demande de prêt.

Le crowdfunding 💸

Les plateformes de crowdfunding offrent une solution pratique pour solliciter directement l'aide des particuliers. Vous pouvez proposer aux investisseurs potentiels de soutenir votre projet de fromagerie via des dons, prêts ou investissements. 

Pour convaincre les donateurs et donatrices, racontez une histoire inspirante sur votre entreprise et proposez des récompenses attractives pour les plus généreux·euses ! 🎁

Reçu et facturation Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Je découvre l'outil de facturation Shine avec TVA

6. Choisir une structure juridique adaptée

Vous avez le choix entre différentes structures pour ouvrir votre fromagerie :

👉 La micro-entreprise 

Ce statut est compatible avec l’ouverture d’une fromagerie, mais n’est pas forcément le plus adapté. Votre chiffre d'affaires est limité et vous êtes imposé·e sur vos recettes.

👉 L’entreprise individuelle  

Le statut juridique est le même que celui de la micro-entreprise. En revanche, vous n’avez aucune limite en termes de chiffre d’affaires. Le principal inconvénient de l’entreprise individuelle est que votre responsabilité à l’égard des dettes contractées est illimitée.

👉 L’EURL 

Si vous souhaitez créer une société, l’EURL est la forme la plus réglementée, ce qui apporte davantage de sécurité. Les formalités sont plus complexes que pour une entreprise individuelle : vous devez rédiger les statuts et publier une annonce légale. Si vous créez votre fromagerie avec des associé·e·s, la structure équivalente est la SARL.

👉 La SASU 

Les formalités de création d’une SASU sont semblables à celles d’une EURL. La principale différence entre ces deux formes juridiques est le statut du dirigeant, qui est assimilé·e salarié·e dans le cadre d’une SASU. Si vous accueillez des associé·es au sein de votre fromagerie, la SASU se transforme automatiquement en SAS.

7. Faire connaître votre fromagerie

Une fois votre établissement créé, pensez à consacrer du temps à la création d’un plan de communication efficace. 

Flyer

Contactez une agence de communication pour créer un flyer reprenant les éléments clés de votre positionnement et distribuez-le auprès des commerces environnants. C’est une manière efficace de vous faire connaître et de donner l’eau à la bouche à vos futurs client·e·s !

Fiche Google établissement

La création d’un profil sur cet outil est entièrement gratuite et vous permet de donner les informations essentielles aux client·e·s :

  • Adresse ; 

  • Numéro de téléphone ; 

  • Horaires d’ouverture ; 

  • Avis (si votre clientèle est satisfaites, demandez-lui des avis Google) ; 

  • Lien vers votre potentiel site vitrine / page Facebook. 

Réseaux sociaux

Mettez en valeur les fromages de votre boutique en faisant de belles photos que vous partagez sur les réseaux sociaux. La page Facebook ou le compte Instagram sont des supports de communication parfaitement adaptés à une fromagerie. Vous pouvez aussi créer des évènements et des jeux-concours pour fidéliser vos clients.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Les étapes pour ouvrir une fromagerie : le récap’

Vous connaissez à présent toutes les étapes pour créer votre fromagerie et obtenir rapidement une clientèle fidèle : 

1️⃣ Disposer d’un diplôme si vous souhaitez être reconnu·e comme artisan ;

2️⃣ Se familiarisé·e avec la réglementation propre à l’activité de Crémier-fromager ;

3️⃣ Réaliser une étude de marché ;

4️⃣ Produire un business plan ;

5️⃣ Partir en quête de financements ;

6️⃣ Choisir une structure juridique adaptée ;

7️⃣ Faire connaître votre fromagerie grâce à différents médias.

Pour donner toutes les chances à votre fromagerie d’obtenir le maximum de client·e·s, consultez notre guide pour améliorer votre référencement local.

Vous vous sentez prêt·e à lancer votre fromagerie ? Shine Start est là pour vous accompagner dans sa création de A à Z.

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Métiers de bouche

Ouvrir sa propre poissonnerie : le guide complet

27 oct. 2022

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Obtenir un diplôme compatible avec l’activité
2. Connaître la réglementation et les normes