Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Ouvrir sa propre poissonnerie : le guide complet

Camille Deneu
par Camille Deneu Publié le 27 octobre 2022Mis à jour le 3 novembre 20227 min. de lect

Lotte, bar, homard : vous raffolez des produits de la mer et souhaitez les bichonner tout au long de la journée ? Avant d'ouvrir votre poissonnerie et de vivre de votre passion, vous devez prendre connaissance des prérequis et des démarches à réaliser pour créer votre entreprise. Bientôt, vous préparerez de beaux poissons frais pour vos clients préférés... Mais avant, voici les étapes essentielles à suivre pour ouvrir une poissonnerie !

Sommaire

Les prérequis pour ouvrir une poissonnerie

Mieux connaître le marché de la poissonnerie

Quelles étapes suivre pour ouvrir une poissonnerie ?

Ouvrir sa poissonnerie : vous avez les cartes en main ! 🃏

metier-ouvrir-poissonerie

Les prérequis pour ouvrir une poissonnerie 

Quels diplômes pour ouvrir une poissonnerie ? 

En principe, le créateur d’une poissonnerie est titulaire d’un CAP ou d’un BEP en poissonnerie. Autrement, il doit justifier d’une expérience d’au moins 3 ans dans ce domaine. Toutefois, la loi prévoit des exceptions qui vous permettent d’ouvrir une poissonnerie sans formation dédiée :

👉 L'un de vos salariés possède le diplôme requis ;
👉 Votre conjoint salarié dispose d’un CAP poissonnerie. 

La poissonnerie appartient à la catégorie des activités artisanales. Pour ouvrir votre commerce, vous devrez réaliser un stage préalable d’installation. D’une durée de trois jours, celui-ci vise à vous transmettre des notions essentielles de la gestion d’entreprise. 

Quel budget pour ouvrir une poissonnerie ?

Ouvrir une poissonnerie suppose un investissement important, notamment pour financer le matériel du poissonnier :

  • Chambre froide ;

  • Matériel de découpe ;

  • Aquarium ;

  • Comptoir réfrigéré ;

  • Étal à poissons ;

  • Écailleur, etc.

Un investissement de départ de 60 000 euros minimum est donc nécessaire pour ouvrir une poissonnerie

Pour réduire cette note salée, vous pouvez opter pour la reprise d’un commerce existant. Cela vous permettra de racheter un fonds de commerce et tout ce qui va avec (matériel, salariés, clients). Son tarif est fixé en fonction du chiffre d’affaires annuel (30 % à 50 % en général). 

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Mieux connaître le marché de la poissonnerie 

L'étude de marché 

Vous souhaitez vous assurer que votre projet va répondre à une réelle opportunité commerciale ? L'étude de marché est justement faite pour ça. Cette étape stratégique va valider ou invalider la viabilité de votre projet de création d'entreprise.

L'étude de marché s'appuie sur une étude approfondie de l’offre et de la demande. 

Il vous faut recueillir des informations fiables et vérifiables sur le marché de la poissonnerie : 

  • Chiffre d’affaires du marché ;

  • Part de votre segment de marché ;

  • Grandes tendances du secteur ;

  • Profils, habitudes et attentes des consommateurs ;

  • Principaux acteurs du marché.

L’étude des tendances nationales doit être complétée par l’analyse des données du secteur géographique où sera implantée votre poissonnerie

  • Quels concurrents sont implantés sur votre zone de chalandise ?

  • Sont-ils des concurrents directs qui visent le même segment de marché ?

  • En quoi votre offre et votre positionnement se distinguent-ils des leurs ? 

  • Quelle est leur situation économique et qu’indique-t-elle sur l’offre et la demande en local ? 

Une fois que vous aurez répondu à toutes ces questions, vous pourrez entamer les étapes pour ouvrir votre poissonnerie. Mais avant, rappelons quelques éléments clés de la réglementation applicable aux poissonneries.

L'étude de la réglementation applicable aux poissonneries

Puisque vous allez vendre des produits d’origine animale, votre activité est soumise à un certain nombre de réglementations :

  • Si vous vendez vos produits frais de la mer à des professionnels (restaurateurs, intermédiaires), vous devrez réaliser une demande d’agrément sanitaire ;

  • Vous devez déclarer votre poissonnerie à la Direction départementale de l’Emploi, du Travail, des Solidarités et de la Protection des Populations (DDETSPP) ;

  • Des règles d’hygiène et sanitaires très strictes vous sont imposées ;

  • Des normes incendie et accessibilité s’appliquent également à votre commerce puisqu’il s’agit d’un Établissement Recevant du Public (ERP).

🐟

Les règles d'hygiène de la poissonnerie concernent le stockage des produits bruts et la conservation des produits finis (conditionnement, nature des sols du local, traçabilité, température, méthode de décongélation, étiquetage...).

Quelles étapes suivre pour ouvrir une poissonnerie ?

1. Définir son projet

Une fois que vous avez analysé votre marché, vous pouvez vous appuyer sur les données collectées pour identifier un positionnement qui vous différencie de vos concurrents. Il s’agit ici de dégager des avantages concurrentiels et des arguments qui vous démarquent. 

Voici quelques pistes pour imaginer un concept à haut potentiel :

  • Implanter sa poissonnerie dans un secteur où il y a de la demande mais où l’offre est réduite ; 

  • Opter pour un type de produits légèrement différent de celui de la concurrence ; 

  • Vous distinguer par le niveau de conseil apporté à vos clients. 

2. Réaliser un prévisionnel financier 

À ce stade, vous devez définir les dépenses, les investissements et les charges liés à l’ouverture et à l’exploitation de votre poissonnerie.

Le but de la manoeuvre ? Identifier clairement vos besoins financiers.

Il existe plusieurs types de plans pour évaluer la cohérence et la viabilité financière de votre projet : le plan de financement, le plan de trésorerie et le compte prévisionnel de résultat

Pour établir votre prévisionnel financier, vous devez lister l’ensemble des dépenses liées à l’ouverture et à l’exploitation de votre poissonnerie : 

  • Investissements : chambre froide, matériel de découpe, camion de transport ou de vente, vitrine réfrigérée, aquarium, caisse enregistreuse, étals pour les marchés…

  • Charges courantes : loyer s’il s’agit d’une location, carburant et entretien des véhicules, frais de gestion, frais de communication… 

  • Salaires : charges patronales, cotisations du TNS, charges salariales…

  • Cotisations et taxes : elles dépendent du statut juridique pour lequel vous allez opter. 

3. Rédiger un business plan

Troisième étape : rédiger un business plan. Ce document stratégique est une présentation détaillée de votre projet, qui s’appuie notamment sur votre prévisionnel financier.

Son objectif ? Estimer si votre activité sera rentable et quels résultats financiers elle pourra dégager. 

Si votre projet nécessite l’obtention de financements en plus de vos fonds propres, votre business plan sera un atout précieux pour renforcer votre crédibilité auprès de potentiels investissements. 

Pour rédiger un business plan, on intègre généralement les points suivants : 

  • Concept et positionnement du projet ;

  • Besoins humains et matériels ;

  • Compte prévisionnel de résultat ; 

  • Bilan prévisionnel de l’activité ;

  • Choix de la structure juridique ;

  • Implantation géographique.

4. Financer son projet

Comme évoqué, ouvrir une poissonnerie représente un investissement de départ conséquent. Pour financer votre projet, il faudra d'abord compter sur vos fonds propres. S’ils ne suffisent pas, vous pourrez envisager : 

  • Un crédit professionnel, en déposant une demande de financement auprès de plusieurs banques, vous êtes susceptible d'obtenir un prêt professionnel

  • Le crowdfunding, pour lever des fonds en échange d’une contrepartie liée à votre projet ou en vendant des parts de capital à des particuliers (auquel cas la poissonnerie doit déjà exister) ; 

  • Les prêts d’honneur, accordés par des structures telles que la BGE. 

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

5. Trouver le local idéal pour sa poissonnerie

Pour exercer en toute légalité, votre local doit être adapté à la nature de votre activité et répondre à certaines normes. Par exemple, il doit être suffisamment grand pour accueillir les équipements adéquats (chambre froide, par exemple). 

L’implantation géographique de votre poissonnerie apparaît comme un enjeu stratégique. Pour faciliter l'approvisionnement et réduire leurs frais, les poissonneries sont généralement implantées le long des littoraux. Pour choisir le bon local, il faudra aussi considérer la demande sur le secteur visé ou encore la visibilité de votre enseigne à l’endroit où elle sera implantée. 

💡

Pour commercialiser vos poissons frais, vous pouvez aussi opter pour des canaux de distribution moins courants comme la conduite d'un camion ambulant ou la tournée des marchés régionaux. Ces options vous intéressent ? Alors, pensez à inclure vos frais d'essence dans votre prévisionnel financier.

6. Choisir un statut juridique approprié

Pour ouvrir une poissonnerie en toute légalité, vous devez créer une société. Avant de vous lancer dans les démarches administratives, il faut avant tout choisir un statut juridique. Si vous ouvrez votre poissonnerie seul, vous pourrez envisager plusieurs options :

  1. Entreprise individuelle (EI ou EIRL en cas de responsabilité limitée) ;

  2. Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ;

  3. Ou société par actions simplifiées unipersonnelle (SASU).

Chaque statut juridique a ses propres contraintes. Chacun d'entre eux permet une flexibilité plus ou moins importante en matière d’organisation, de gestion et de développement.

Voici les critères à étudier pour choisir le statut juridique le plus adapté :

  • Son impact social et fiscal ;

  • Les obligations légales relatives au statut ;

  • Les garanties apportées.

Ces enjeux poussent de nombreux entrepreneurs à se faire conseiller par un expert juridique. 

7. Réaliser les formalités administratives

Une fois que vous avez choisi le statut juridique le plus approprié à votre situation, vous pouvez réaliser les démarches administratives nécessaires pour créer votre entreprise. Celles-ci sont obligatoires : 

  • Rédiger les statuts (comprenant le nom, l’adresse du siège social, la forme juridique et l’objet social de la poissonnerie) ; 

  • Publier un avis de constitution au Journal d’Annonces légales ; 

  • Déposer sur un compte professionnel bloqué le capital social selon la forme juridique choisie ; 

  • Immatriculer sa société au Registre du Commerce et des Sociétés (formulaire Cerfa M0) ; 

  • Déclarer les bénéfices effectifs de l’entreprise ; 

  • Réaliser une demande d’immatriculation au CFE. 

Ouvrir sa poissonnerie : vous avez les cartes en main ! 🃏

Vous n'avez pas forcément besoin d'avoir l'âme d'un entrepreneur ou d'une entrepreneuse pour ouvrir votre propre poissonnerie.

Vous avez simplement besoin de franchir ces étapes les unes après les autres en réfléchissant aux conséquences de vos choix.

Chez Shine, nous sommes là pour vous accompagner dans votre lancement.

Parce que se jeter à l'eau, ce n'est jamais évident (surtout sans nageoires).

Avec l'offre “Shine Start, vous pouvez créer votre entreprise simplement et à moindres frais. Nous réalisons votre dépôt de capital et nous vous accompagnons dans votre projet pour que vous soyez en confiance à chaque étape.

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Idée business

Comment ouvrir une biscuiterie artisanale

9 min · 23 août 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Les prérequis pour ouvrir une poissonnerie
Mieux connaître le marché de la poissonnerie
Quelles étapes suivre pour ouvrir une poissonnerie ?
Ouvrir sa poissonnerie : vous avez les cartes en main ! 🃏