Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Ouverture d’un restaurant : le guide complet

par Justine Sudraud Publié le 4 mai 2023Mis à jour le 13 mai 20247 min. de lect

Après une période compliquée, le secteur de la restauration parvient à tirer son épingle du jeu avec une croissance de près de 3 % en 2022 malgré l’inflation. Et si c’était le moment de franchir le cap ? Si vous avez toujours rêvé d'ouvrir votre propre restaurant mais que vous ne savez pas comment, vous êtes au bon endroit. Nous allons vous livrer toutes les étapes pour vous lancer dans ce projet culinaire ambitieux

Sommaire

1. Choisir un concept de restaurant

Avant d'ouvrir votre restaurant, il est essentiel de bien réfléchir au concept que vous souhaitez mettre en place.

Que vous souhaitiez ouvrir un restaurant de poké, un bistrot moderne ou un bar à tapas, votre concept doit correspondre à vos appétences, mais aussi et surtout, aux attentes de votre clientèle

Vous pouvez effectuer une étude de marché pour connaître les habitudes alimentaires des habitant·es de votre zone géographique

Nous vous conseillons également de réaliser un business plan exhaustif pour votre restaurant.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

2. Financer votre projet de restaurant

Selon l'envergure de votre établissement, les coûts peuvent être importants, notamment en ce qui concerne : 

  • la location ou l'achat du local ; 

  • l'achat d'équipements et de matières premières ;

  • les coûts liés à l'embauche du personnel et à la publicité. 

Il est donc primordial de bien évaluer les besoins financiers de votre projet et de déterminer le budget nécessaire pour le mettre en place.

Il existe plusieurs options de financement pour les restaurants : 

  1. les prêts bancaires ; 

  2. la love money (aide des proches) ;

  3. les subventions et aides publiques ; 

  4. les investisseurs privés. 

3. Choisir une forme juridique

Pour ouvrir un établissement (culinaire, ou non), il y a un passage obligé : le choix de la forme juridique. 

La SARL et l’EURL sont les formes juridiques les plus plébiscitées par les propriétaires de restaurant. En 2018, cela représentait près de 50 % des créations de restaurants. 

Cependant, il existe de nombreuses autres options. Pour sélectionner celle qui convient le mieux à votre projet, il vous faudra prendre en compte plusieurs critères, tels que : 

  • le nombre d’associé·es ;

  • le capital nécessaire à la création de l’entreprise ;

  • les perspectives d’évolution de votre enseigne…

🍽️

La société par actions simplifiée unipersonnelle vous intéresse ? Notre article vous dit si, oui ou non, la SASU est adaptée aux restaurateurs et restauratrices

4. Trouver un local adapté

Trouver le bon local pour votre restaurant peut être l'une des étapes les plus difficiles.

Vous devez prendre en compte plusieurs facteurs, tels que : 

  • L'emplacement

L’emplacement en restauration, c’est le nerf de la guerre.

Pour attirer de nombreux gourmands, préférez les lieux où la circulation est importante et où il y a une concentration dense de personnes. Vérifiez aussi que l’endroit choisi est facilement accessible en voiture (périphérie), en vélo ou via les transports en commun (centre-ville). 

  • La surface

La surface de votre restaurant doit être adaptée à votre concept. Assurez-vous d’avoir suffisamment d'espace pour votre cuisine, votre salle à manger, votre bar, vos toilettes, etc. Prenez également en compte le nombre de couverts que vous souhaitez proposer pour déterminer la taille de votre restaurant.

  • Le loyer 

Ce critère doit être pris en compte dans votre budget global. Pensez aussi aux coûts supplémentaires tels que les taxes et impôts locaux, les assurances, le logiciel de caisse pour restaurant, etc. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro pensé pour les restaurateur·ices.

5. Obtenir une licence d’exploitation

Si vous avez l’intention de servir des boissons alcoolisées dans votre restaurant, il vous faudra obtenir une licence adéquate.

En l'occurrence, il s’agit de : 

  • la licence III pour les boissons type vin, bière, crème de cassis, etc. ;

  • la licence IV pour les boissons de plus de 18° d'alcool.

Pour obtenir ces licences, vous devez effectuer une formation obligatoire, d’une durée d’environ 20 heures. À l’issue de cette formation, vous obtiendrez votre permis d’exploitation. Ensuite, vous devrez effectuer une déclaration administrative en mairie. 

6. Acheter le matériel du restaurant

Pour acheter le bon matériel, vous devez commencer par réfléchir à vos besoins. Comment allez-vous cuire vos plats ? Avez-vous besoin de fours à pizza ? Avez-vous besoin d’une table de travail réfrigérée ? Où allez-vous placer la plonge ? Combien de bacs va-t-elle comprendre ? 

Pour acquérir des équipements adaptés, pensez à la fois à la configuration de votre cuisine et aux types de plats que vous allez préparer. 

Autre point clé : la facilité d'utilisation et d'entretien de votre équipement ! 🥘

Il peut être judicieux de vous tourner vers des marques professionnelles, reconnues pour la qualité de leur équipement et leur service après-vente. 

Pour assurer vos arrières, vous pouvez demander conseil à des professionnel·les de votre secteur (des collègues cuisinier·es) ou à des spécialistes du mobilier de cuisine pro. Cela vous permettra peut-être d’obtenir des prix intéressants et de réduire vos besoins en financement pour votre restaurant

7. Recruter du personnel

Pour assurer un service efficace, vous devrez identifier les besoins RH de votre restaurant. Avant de commencer à recruter, assurez-vous de savoir précisément combien de personnes sont nécessaires au bon fonctionnement de votre établissement

Cela peut inclure : 

  • des serveurs/serveuses ;

  • des cuisiniers/cuisinières ;

  • des barmans/barmaid ; 

  • des responsables de salle, etc. 

Une fois ces besoins identifiés, vous pouvez commencer à rédiger des offres d'emploi claires et détaillées, en précisant les qualifications et les compétences requises pour chaque poste. La diffusion de ces offres d'emploi peut se faire via différentes plateformes, telles que : 

  • les sites d'emploi en ligne ;

  • les réseaux sociaux ;

  • les associations professionnelles. 

Il est également possible de faire appel à des agences de recrutement spécialisées dans la restauration.

Lorsque vous recevrez les premières candidatures, procédez à des tests pratiques pour vous assurer de la compatibilité du candidat ou de la candidate. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

8. Élaborer la carte de votre restaurant

Votre carte, c’est la vitrine de votre établissement. À travers celle-ci se dégage votre image de marque.

Il est donc crucial de proposer une variété de plats suffisante pour satisfaire les préférences et régimes alimentaires de vos client·es (exemple : les végétariens et vegan). 

La cohérence de la carte est également importante. Votre carte doit refléter la thématique de votre restaurant. 

Enfin, n’hésitez pas à faire participer l'équipe du restaurant dans le processus de création, notamment les chef·fes, serveurs et/ou serveuses. Leurs idées et leur expertise peuvent contribuer à l'élaboration d'une carte originale, cohérente et attractive.

9. Promouvoir son restaurant

Un plan de communication efficace est essentiel pour vous aider à faire connaître votre établissement et attirer des client·es.

Pour cela, vous pouvez commencer par créer une page sur les réseaux sociaux tels que Facebook et/ou Instagram. 

Une page établissement Google peut également vous aider à vous faire connaître. C’est grâce à elle que de potentiel·les client·es pourront vous trouver lors d’une Recherche Google (et vous laisser des avis). Ils trouveront facilement votre adresse, vos horaires d’ouverture, votre numéro de téléphone… Votre fiche doit être la plus complète possible.

Facultative, la création d’un site web peut vous aider à gagner en crédibilité. Pour cela, nous vous invitons à utiliser l'un des meilleurs outils de création de sites internet

Autre option : vous pouvez envoyer des communiqués de presse aux médias locaux pour leur faire savoir que votre restaurant est ouvert et prêt à les accueillir. Des influenceur·ses et des blogueur·euses peuvent aussi vous aider à développer votre clientèle rapidement ! 

Enfin, ne sous-estimez pas l'importance du bouche-à-oreille. Si vous offrez une expérience client exceptionnelle à vos premier·es client·es, ils parleront sans doute de votre restaurant à leur entourage.

Ouverture d’un restaurant : récap’ des étapes

Ouvrir un restaurant de A à Z n’est pas un long fleuve tranquille. 

Mais vos efforts seront vite récompensés, par les avis clients positifs, par les chaleureux retours à la fin du service et… par votre CA à la fin du mois ! 

Voici les étapes à suivre pour que l’ouverture de votre resto se passe au mieux : 

  1. choisir un concept de restaurant ;

  2. se pencher sur la question des financements ; 

  3. choisir une forme juridique ; 

  4. trouver un local adapté à son projet ; 

  5. obtenir une licence d’exploitation ; 

  6. acheter le matériel du restaurant ; 

  7. recruter du personnel ; 

  8. élaborer la carte des plats proposés ; 

  9. promouvoir son restaurant. 

Vous voilà armé·e pour entreprendre cette aventure avec confiance et passion. Alors, faites chauffer les casseroles et lancez-vous dans l'aventure de la restauration, soit en ouvrant votre propre restaurant, soit en ouvrant une franchise.

Immatriculation, dépôt de capital, compte pro, outil de facturation, conseils d’experts : tout est inclus dans l’offre de création d’entreprise Shine Start ! 🚀

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Métiers de bouche

Ouvrir sa propre poissonnerie : le guide complet

27 oct. 2022

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Choisir un concept de restaurant
2. Financer votre projet de restaurant