Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Tout savoir sur le financement de l’achat d’un restaurant

par Pierre Ecuvillon Publié le 4 novembre 2022Mis à jour le 7 novembre 20227 min. de lect

L’achat d’un restaurant constitue un investissement intéressant et ambitieux ! Mais il nécessite une préparation importante. Qui sera à la tête du restaurant ? Aux fourneaux ? À la plonge ? Allez-vous souscrire un emprunt bancaire en votre nom propre ou par l’intermédiaire d’une société ? Dans ce guide, nous explorons les options qui se profilent pour financer l’achat de votre prochain restaurant !

Sommaire

Les modalités de l’achat du restaurant

Le plan de financement pour l’achat d’un restaurant

Comment financer l’achat d’un restaurant ?

Financement de l’achat d’un restaurant : récap’ des solutions !

financement-achat-restaurant

Les modalités de l’achat du restaurant

Deux éléments ont un impact direct sur le financement de votre projet :

1️⃣ La structure juridique du restaurant que vous souhaitez acheter ;

2️⃣ L’origine des fonds que vous apportez.

Acheter un restaurant exploité en entreprise individuelle

Si le restaurant en question est une entreprise individuelle de type EURL, vous avez le choix entre deux montages :

  • Acheter le restaurant avec vos fonds propres ;

  • Procéder à l’achat du restaurant via votre société ou l’une de vos sociétés.

Acheter un restaurant exploité en société

Si le restaurant est une société de type SARL ou SAS, vous avez également le choix entre plusieurs montages :

  • Acheter les titres de la société personnellement (si un prêt est nécessaire, il doit être souscrit en votre nom propre) ;

  • Acquérir le fonds de commerce en votre nom propre ;

  • Acquérir le fonds de commerce via une société qui vous appartient (si un prêt est nécessaire, il doit être souscrit au nom de votre société).

Le plan de financement pour l’achat d’un restaurant

Pour réaliser un plan de financement vous devez étudier les spécificités actuelles du restaurant et lister l’ensemble des dépenses à réaliser.

Les éléments à examiner avant d’acheter un restaurant

Vous devez étudier les éléments relatifs au fonds de commerce et prendre en compte les données financières.

  • L’implantation géographique : le restaurant est-il dans une zone fréquentée, quel est le flux piéton ? Est-il situé dans un cœur de ville, un parc d’entreprises, une zone commerciale ? Y a-t-il des changements à prévoir sur sa zone d’implantation (ouverture ou fermeture d’une grande entreprise) ?

  • Bail commercial : quel est le montant du loyer ? Quelle est la durée du bail en cours ?

  • Clientèle : quel type de clientèle fréquente le restaurant ? Quel est le budget moyen ?

  • Équipement et agencement de l’établissement : Y a-t-il des investissements à prévoir en termes d’équipement professionnel (four, plaques, frigo, congélateur…) ? Est-il nécessaire de repenser l’agencement ?

  • Licence pour la vente d’alcool : pour quel type de licence allez-vous devoir demander un permis (licence de restaurant ou licence 2, 3 ou 4 pour la vente de boissons alcoolisées en dehors des repas) ?

  • Personnel du restaurant : combien le restaurant compte-t-il d’employé·e·s ? Quel est le montant des salaires de chacun d’entre eux ? Est-ce que les employé·e·s restent en place après le rachat ?

  • Chiffre d’affaires : est-il stable, en baisse ou en hausse ?

  • Comptes annuels : il convient ici d’examiner les comptes des derniers exercices.

🔎

Pour examiner les comptes des derniers exercices du restaurant à la loupe, nous vous conseillons de vous faire accompagner d’un expert-comptable.

Les dépenses à réaliser pour l’achat du restaurant

Votre prévisionnel financier doit contenir : 

  • Le prix d’acquisition de l’établissement ;

  • Le besoin en fonds de roulement ;

  • L’achat du stock repris après la vente du restaurant ;

  • Les droits d’enregistrement liés à l’achat du fonds de commerce et/ou aux titres de la société.

Un professionnel spécialisé en droit des entreprises, en fiscalité et/ou en comptabilité vous accompagne dans l’achat du restaurant ? Alors, vous devrez ajouter ses honoraires à vos dépenses.

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Comment financer l’achat d’un restaurant ?

L’option classique : le prêt professionnel

Le prêt professionnel est un système de financement réservé aux entreprises. Son fonctionnement est similaire à celui des prêts à destination des particuliers (prêts à taux fixe, à taux variable, remboursement anticipé ou échéances mensuelles…).

L’achat d’un restaurant implique un besoin de financement important qui peut vous inciter à souscrire un prêt professionnel. 

Si ce prêt est nécessaire pour vous aider à financer votre opération, il sera inscrit comme une condition suspensive dans le compromis de vente du restaurant. 

Cela signifie que : 

👉 Si vous ne parvenez pas à obtenir le prêt, l’achat du restaurant est annulé ;

👉 En cas de réponse positive, le prêt est débloqué au moment où vous signez l’acte d’achat.

L'obtention d'un prêt professionnel nécessite de mettre en avant la viabilité financière de son projet auprès des établissements de crédit. 

Pour cela, voici trois leviers à activer pour convaincre le banquier ou la banquière en face de vous.

1. Un dossier de financement béton 🧱

Les éléments et données que vous avez recueillis lors de l’élaboration du prévisionnel financier doivent être présentés de façon exhaustive aux banques. Pensez à mettre en avant les éléments suivants :

  • L’étude des derniers éléments comptables du restaurant (chiffre d’affaires, comptes annuels, taux de marge brute, etc.) ;

  • L’ensemble des informations centrales pour l’activité (caractéristiques du bail, liste du personnel, étude de la zone d’implantation, etc.) ;

  • Un plan de financement portant sur les trois prochaines années.

2. Un projet mûr et dûment préparé 📁

Votre projet de rachat du restaurant doit être cohérent. 

D’une part, les banquiers seront attentifs à vos expériences dans la restauration et plus globalement dans la gestion du personnel. D’autre part, ils s’assureront que vous êtes en mesure de maintenir les résultats en hausse du restaurant. S’ils sont en baisse, vous devrez expliquer comment vous allez redresser la situation (plan marketing, changement de menu, ravalement de façade, décoration intérieure, etc.).

3. Un apport personnel conséquent 💰

Même avec un projet cohérent et un dossier de financement solide, les banquiers doivent être rassurés. Pour cela, rien de mieux qu’un apport personnel conséquent (idéalement, un apport d’environ 30 % du capital total). 

À défaut, les banques peuvent refuser de vous accorder le prêt et/ou vous demander des garanties trop importantes.

Les alternatives au prêt professionnel

Les alternatives au prêt professionnel peuvent être sollicitées dans deux cas de figure :

  • Votre apport couvre plus de la moitié du coût du projet et vous souhaitez compléter le financement sans souscrire un prêt ;

  • Vous souhaitez compléter votre apport afin d’être plus convaincant pour demander un prêt professionnel.

L’aide des proches 

Si des proches sont intéressés par votre projet, vous pouvez leur proposer de participer au capital social de l’entreprise. En investissant de l’argent dans le rachat du restaurant, ils deviendront actionnaires de la société. Si votre restaurant remporte un franc succès, ils bénéficieront donc de retombées financières intéressantes. 

Ce mode de financement peut également vous aider à constituer un apport personnel plus important et donc à obtenir un prêt professionnel plus facilement.

⚠️

Vous devez sensibiliser vos proches sur le risque inhérent à tout projet entrepreneurial. L’aide des amis ou de la famille est précieuse mais peut également créer des rancœurs en cas de faillite.

Le crowdfunding

Ce mode de financement consiste à demander de l’aide à des particuliers via des plateformes participatives. Ce type de financement est actuellement en plein essor. En France, 167 millions d’euros ont été récoltés en 2015 et plus d’un milliard en 2020.

Il existe plusieurs types de crowdfunding :

  • Le don : une contrepartie est proposée au donateur à la mesure de l’aide apportée (réductions à vie, menu offert, goodies…) ;

  • L’investissement : il permet de financer un projet via la souscription de titres de créance ou de capital, avec en contrepartie une participation en cas de bénéfices ;

  • Le prêt (avec ou sans intérêt).

Comment choisir la plateforme de crowdfunding la plus adaptée à votre projet ? Vous pouvez visiter le site dédié au financement participatif créé par la Banque publique d’investissement (BPI France) et la Caisse des Dépôts de Consignation.

Les investisseurs externes

Un investisseur qui connaît le milieu de la restauration représente une réelle plus-value. Pour trouver des investisseurs externes, vous devrez redoubler d’efforts. Vous pourrez faire appel à votre réseau ou contacter des investisseurs susceptibles de vous aider. Comme avec les banques, vous devrez cumuler suffisamment d’arguments pour les convaincre !

💡

Là où une banque évalue simplement votre capacité à rembourser un crédit, l’investisseur externe souhaite avoir le maximum de garanties quant au potentiel de croissance de votre restaurant. La présentation d’un business plan solide est donc essentielle pour mettre en valeur votre projet.

Financement de l’achat d’un restaurant : récap’ des solutions !

Pour récapituler, un mode de financement se démarque : le prêt professionnel. Cela dit, il présente quelques désavantages. À cause de lui, vous devrez rembourser un crédit à la banque sur plusieurs années (avec intérêts).

Si vous avez besoin d’un simple coup de pouce financier, d’autres solutions existent : 

1️⃣ L’aide financière des proches ;

2️⃣ Le crowdfunding ;

3️⃣ Les investisseurs externes.

Avant l’ouverture de votre restaurant, vous aurez également besoin de choisir un logiciel de caisse pour faciliter l’encaissement de vos clients.

Questions fréquentes

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Ouvrir un restaurant

Tout savoir pour ouvrir un food truck

9 min · 27 juil. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Les modalités de l’achat du restaurant
Le plan de financement pour l’achat d’un restaurant
Comment financer l’achat d’un restaurant ?
Financement de l’achat d’un restaurant : récap’ des solutions !