Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Le statut de SASU est-il adapté aux restaurateurs ?

amandine-dujardin
par Amandine Dujardin Publié le 8 novembre 20223 min. de lect

Ouvrir un restaurant ou une brasserie, c’est votre rêve depuis toujours ? Comme tous les gérant·e·s de restaurants qui vous précèdent, vous devez commencer par choisir une forme juridique adaptée. La SASU est l’une des options possibles, mais ce n’est pas la seule. Vous souhaitez savoir si le statut de SASU est le plus adapté aux restaurateurs ? La réponse (et bien plus) se trouve dans cet article !

Sommaire

Quels sont les statuts juridiques envisageables pour ouvrir un restaurant ?

Pourquoi les restaurateurs ont-ils tendance à choisir la SASU ?

Le statut de SASU est-il adapté aux restaurateurs ? Le verdict !

restaurateur-statut-sasu

Quels sont les statuts juridiques envisageables pour ouvrir un restaurant ?

Avant d’ouvrir son food truck ou son restaurant, le restaurateur ou la restauratrice a le choix entre cinq statuts juridiques :

  • La micro-entreprise ;

  • L’EI (entreprise individuelle) ou EURL ;

  • La SASU ou la SAS (si plusieurs associés).

La micro-entreprise est idéale pour lancer une activité de restauration et la tester auprès de la clientèle visée. Elle s’adapte très bien à une activité secondaire, à de la vente de produits sur des marchés ou à un petit restaurant de quartier.

L’EI ou l’EURL sont parfaites si vous ouvrez votre restaurant dans un local commercial. Avec l’EI, vous payez les cotisations sociales sur la base des bénéfices de l’activité. Dans une EURL, les cotisations sociales sont calculées sur les rémunérations versées. Mais dans les deux cas, vous devrez être la seule personne à la tête de votre restaurant.

La SASU et la SAS sont appréciées par les restaurateurs et restauratrices car ces statuts sont flexibles. Mais ce n’est pas tout ! Différentes raisons les motivent à choisir le statut de SASU.

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Pourquoi les restaurateurs ont-ils tendance à choisir la SASU ?

En ouvrant une SAS (deux associés minimum) ou une SASU (un associé unique), le ou la responsable du restaurant a accès à une grande flexibilité.

1. Le capital social minimum de départ est de 1 €

L’ouverture d’un restaurant engendre de nombreux investissements (location du local du restaurant, travaux, ustensiles…). En ce qui concerne le capital social, vous n’aurez besoin que d’un euro symbolique à investir dans la SASU. 

💡

D’autres frais sont à prévoir au cours des étapes de création d’une SASU

2.  Des clauses spécifiques peuvent être ajoutées aux statuts

Les statuts de la SASU sont personnalisables. Vous pouvez les modeler selon vos besoins et envies. Par exemple, vous pouvez faire apparaître dans les statuts que le pouvoir de décision appartient à un autre organe que les associé·e·s.

3. Cession d’actions facilitée

Si vous souhaitez développer votre entreprise à court, à moyen ou à long terme, la SASU est une excellente idée. Cette forme juridique souple vous permettra de recevoir aisément un ou plusieurs investissements. Vous n’aurez pas à changer de statut pour céder des actions. 

En fait, la SASU se transforme automatiquement en SAS lorsqu’un investisseur acquiert des actions.

💸

En cas de cession d’actions, les droits d'enregistrement auprès des impôts s’élèvent à 0,1 % (sur le prix de la cession).

Le statut de SASU est-il adapté aux restaurateurs ? Le verdict !

Si vous souhaitez créer un restaurant familial et/ou intimiste, nous vous conseillons de vous renseigner sur la SARL. Les formalités sont réduites et votre patrimoine personnel n’est pas engagé en cas de poursuite des créanciers. 

Mais la SASU est très intéressante, notamment si vous avez pour ambition de créer une structure imposante ou à fortes ambitions, comme un restaurant à plusieurs franchises par exemple. Si des investisseurs ont envie de soutenir votre projet, vous pourrez inclure une clause dans les statuts pour garder le pouvoir de direction de la société.

Besoin d’en savoir plus sur ce statut juridique avant de prendre votre décision ? Notre guide complet sur la SASU est là pour ça !

Questions fréquentes

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

créer une sasu

SASU

SASU : le guide complet

9 min · 28 août 2019

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Quels sont les statuts juridiques envisageables pour ouvrir un restaurant ?
Pourquoi les restaurateurs ont-ils tendance à choisir la SASU ?
Le statut de SASU est-il adapté aux restaurateurs ? Le verdict !