Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Devenir vidéaste freelance : le guide complet

Camille Deneu
par Camille Deneu Publié le 18 mai 2023Mis à jour le 31 mai 20236 min. de lect

Vous aimez créer, retoucher et monter des vidéos ? Vos idoles, ce sont Squeezie, Natoo et Cyprien ? Vous devez devenir vidéaste indépendant·e ! Mais comme tout·e entrepreneur·e, des étapes incontournables vous attendent : une formation, le choix d’un statut juridique, l’immatriculation de l’entreprise... Prêt·e à vous lancer ? Silence, ça tourne ! 📹

Sommaire
independant-videaste

Étape 1 : acquérir les compétences nécessaires

Les formations et ressources pour apprendre

4 options s'offrent à vous pour acquérir les compétences d’un·e vidéaste expert·e : 

  1. les formations en ligne ;

  2. les tutoriels vidéo ; 

  3. les cours en présentiel ; 

  4. les programmes universitaires ; 

  5. les stages dans des agences de création audiovisuelle. 

Des plateformes spécialisées, comme Udemy ou Coursera, proposent une large gamme de cours accessibles à tous les niveaux. Vous pouvez également suivre des tutoriels gratuits sur YouTube ou vous joindre à des communautés en ligne où les professionnel·les de la vidéo partagent leurs connaissances.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

Les spécialisations

La vidéo englobe de nombreuses spécialités : le tournage, le montage, les effets spéciaux, l'étalonnage des couleurs et la post-production. Pour vous démarquer, il est recommandé de développer une expertise dans plusieurs domaines

L’apprentissage des techniques de tournage vous permettra de :

  • capturer des images de qualité ;

  • maîtriser les logiciels de montage pour donner vie à vos vidéos ;

  • ajouter une touche créative et des effets spéciaux à vos réalisations. 

La pratique

Gérer un tournage, utiliser un logiciel de montage, rester une journée derrière les caméras : voilà des actions qui vous permettront de vous perfectionner rapidement ! Pour devenir le ou la meilleur·e dans votre domaine, vous devez pratiquer le plus souvent possible. 

Nous vous conseillons de collaborer avec d'autres créateurs et créatrices de vidéos afin d'acquérir de nouvelles techniques. Ouvrez votre esprit et restez constamment à l'affût des dernières tendances et avancées techniques de votre secteur. 

Étape 2 : acheter les équipements et logiciels

Du matériel adapté à vos besoins

Pas de matériel, pas de vidéo !

À cette étape, nous vous conseillons de choisir votre équipement en fonction de vos besoins spécifiques et de votre budget. Inutile de vous ruiner, l’idée est de choisir une caméra qui réponde à vos critères en termes de : 

  • résolution ; 

  • qualité d’image ; 

  • fonctionnalités. 

Assurez-vous d'avoir un trépied stable, des objectifs polyvalents, un micro de qualité et des accessoires adaptés.

Logiciels de montage et de post-production

Tout comme votre matériel, vos logiciels de montage et de post-production devront être adaptés à vos projets. Des options populaires telles que Adobe Premiere Pro, Final Cut Pro et DaVinci Resolve offrent des fonctionnalités avancées pour éditer, ajouter des effets spéciaux, corriger la couleur et exporter vos vidéos dans différents formats.

Organisation des ressources

Pour tirer le meilleur parti de votre équipement et de vos ressources, pensez à :

  • effectuer des mises à jour régulières de votre matériel et de vos logiciels pour bénéficier des dernières fonctionnalités ;

  • expérimenter différentes techniques et réglages pour découvrir de nouvelles possibilités créatives ;

  • utiliser des accessoires tels que des stabilisateurs d'image, des éclairages externes (ex : anneau lumineux) et des micros pour améliorer la qualité de vos vidéos.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

Étape 3 : se constituer un portfolio béton

Sélection des projets

Pour se constituer un portfolio solide en tant que vidéaste indépendant·e, il est important de choisir avec soin les projets à inclure.

Optez pour des projets qui démontrent votre capacité à travailler dans différents styles et genres. Les vidéos de votre portfolio doivent refléter votre créativité, votre sens de la narration et votre maîtrise technique.

Certains outils vous permettront de télécharger des vidéos dans votre portfolio. C’est le cas sur Carbonmade où vous pourrez même télécharger des animations.

Création d'une démo

Une démo vidéo sert à mettre en avant vos meilleurs travaux. Pour la réaliser avec brio, nous vous conseillons d’opter pour des extraits pertinents qui captiveront les spectateurs en un court laps de temps. Veillez à ce que votre démo soit bien montée, bien rythmée et qu'elle reflète votre style artistique unique.

Promotion du portfolio

Une fois votre portfolio réalisé, vous pourrez le partager via des plateformes en ligne dédiées aux professionnels de l'audiovisuel. Nous pensons notamment à Vimeo et Behance. 

Dans le même temps, vous devrez développer votre présence sur les réseaux sociaux. Qu’il s’agisse d’Instagram, de YouTube ou de TikTok, nous vous conseillons de : 

  • partager régulièrement vos réalisations ;

  • interagir avec votre communauté ;

  • établir des connexions avec d'autres professionnel·les du secteur de la vidéo. 

Étape 4 : créer (officiellement) son entreprise

La forme juridique

Lors de la création de votre entreprise de vidéaste indépendant·e, vous devrez choisir la forme juridique qui convient le mieux à votre activité. 

Parmi les options les plus courantes, il y a :

Et si vous êtes plusieurs vidéastes à vous lancer ensemble, vous aurez le choix entre : 

💡 

Chaque forme juridique présente des avantages et des inconvénients en termes de responsabilité, de fiscalité et de gestion.

Les démarches administratives

Une fois la forme juridique choisie, vous devrez effectuer certaines démarches administratives pour créer votre entreprise

Cela inclut : 

Les obligations légales, fiscales et comptables

En tant que vidéaste freelance, vous serez soumis·e à des obligations légales, fiscales et comptables. Vous devrez tenir une comptabilité, déclarer vos revenus et payer les charges sociales relatives à votre activité. 

Il est essentiel de se tenir informé des réglementations en vigueur et de s'entourer d'un·e professionnel·le qualifié·e, comme un·e comptable, pour gérer efficacement ces aspects de votre entreprise.

📌

Pour aller plus loin, nous vous invitons à découvrir le coût d’une expertise comptable en SASU

Étape 5 : trouver des client·es & développer son réseau

Établir des stratégies de prospection et de marketing

Pour trouver des client·es en tant que vidéaste indépendant·e, il est essentiel de mettre en place des stratégies de prospection et de marketing efficaces

Cela peut inclure : 

  • la création d'un site web professionnel pour présenter vos services ; 

  • l'utilisation des réseaux sociaux pour promouvoir votre travail et interagir avec votre audience ; 

  • la mise en place d'une stratégie de référencement pour être visible dans les résultats de recherche ; 

  • l'utilisation de techniques de marketing (emailing, publicités ciblées, SEO…)

Développer son réseau

Pour se faire un nom en tant que vidéaste indépendant·e, développer son réseau est essentiel.

Nous vous recommandons de participer à des événements de votre secteur (salons, conférences, tournages…). Cela vous permettra de rencontrer d'autres vidéastes talentueux, de faire connaître votre travail et de nouer des partenariats. 

Obtenir des recommandations

Le bouche-à-oreille et les recommandations jouent un rôle crucial dans le développement de votre activité de vidéaste freelance.

Fournir un excellent service, dépasser les attentes de vos client·es et entretenir de bonnes relations avec eux sont autant de moyens de vous assurer des recommandations positives. N'hésitez pas à solliciter des témoignages et des avis clients à ajouter à votre portfolio et à votre profil LinkedIn.  

Devenir vidéaste indépendant·e : l’essentiel

Vous êtes déterminé à vivre de votre passion pour la vidéo ? Maintenant, à vous de jouer en suivant ces étapes essentielles : 

  1. acquérir des compétences en vidéo ; 

  2. acheter du matériel et des logiciels adéquats ; 

  3. créer un portfolio pour valoriser votre travail ; 

  4. créer son entreprise officiellement ; 

  5. faire connaître son activité de vidéaste. 

Vous avez mis en ligne un superbe showreel sur votre nouveau site ? Génial ! À présent, découvrez comment attirer des prospects sur votre site et recevoir vos premières demandes de collaboration. 

Saviez-vous que Shine Start vous permet de créer votre entreprise simplement, à moindres frais et 100 % en ligne ? 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Les meilleurs outils pour les independants

Indépendant

10 outils indispensables quand on se lance en indépendant

17 janv. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Étape 1 : acquérir les compétences nécessaires
Étape 2 : acheter les équipements et logiciels