Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Devenir chef cuisinier à domicile : le guide complet

amandine-dujardin
par Amandine Dujardin Publié le 27 juin 20235 min. de lect

Au sein d’un restaurant, un cuisinier exécute des recettes préconçues. Le ou la chef·fe à domicile est bien plus libre. Il ou elle s’adapte à chaque client·e, à chaque occasion, à chaque demande. C’est un caméléon des fourneaux. Son job est multiple, il se charge des courses, de la préparation, du dressage, de l’échange avec les convives… Cela vous donne envie ? Voici un guide complet pour devenir chef·fe à domicile ! 🧑‍🍳

Sommaire
independant-chef-cuisinier-domicile

1. Suivre une formation dans la restauration

Le métier de chef·fe à domicile n’étant pas réglementé, cette étape est facultative mais fortement recommandée.

Une formation vous aidera à acquérir des bases solides en cuisine (découper une viande, élaborer une sauce, développer vos sens). 

Voici quelques exemples de formations possibles pour devenir cuisinier·e : 

  • CAP Cuisine ou CAP Cuisinier (en 2 ans après la 3e) ; 

  • bac pro cuisine (en 3 ans après la 3e) ;

  • BTS hôtellerie-restauration option art culinaire, art de la table et du service (en 2 ans après le bac) ;

  • licence en management de l’hôtellerie-restauration (en 3 ans après le bac) ;

  • master en management de l’hôtellerie-restauration (en 5 ans après le bac)...

Si vous avez déjà de l’expérience ou que vous avez tout appris sur le tas, nous vous conseillons de passer à minima une formation à l'hygiène alimentaire : la formation HACCP.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

2. Créer un business plan

Vous n’aurez pas forcément besoin d’un gros investissement financier de départ pour devenir chef cuisinier à domicile. Mais un business plan vous permettra de rendre votre projet viable et de savoir où vous allez

Voici quelques questions à vous poser lors de son élaboration : 

  • Pourquoi me lancer dans ce projet ? 

  • Quel est le type de clientèle visé (particuliers, personnalités publiques, artistes, etc.) ? ; 

  • Y a-t-il des chef·fes à domicile déjà établi·es dans ma ville / mon quartier ? 

  • Comment me démarquer ? 

  • Comment vais-je promouvoir mon activité (réseaux sociaux, bouche-à-oreille, influenceurs, etc.) ?

3. Définir son offre et/ou sa carte

Votre mission principale sera de cuisiner un menu complet (apéritif, entrée, plat et dessert) à vos convives, depuis chez eux. En tant que chef·fe à domicile, vous devrez donc définir votre mode de fonctionnement. 

Vous pouvez décider de personnaliser votre approche pour chaque client·e. Mais vous pouvez aussi prévoir 3 menus pour les brunchs, 3 menus pour les dîners d’affaires et soirées festives et 3 autres pour les grandes occasions. Ainsi, vos client·es auront le choix, mais vous maîtriserez les recettes à la perfection dans tous les cas. 

Pensez également à prévoir : 

  • le nombre d’heures que vous passerez chez votre client·e le jour J ; 

  • les prix de vos prestations ; 

  • l’étendue de votre offre (si vous proposez vos services sur plusieurs jours/semaines, par exemple) ; 

  • le nombre maximum de couverts à table par service ; 

  • si vous proposez des menus 100 % végétarien ou 100 % vegan ; 

  • les conditions d’annulation ; 

  • les conditions de paiement (exemple : 50 % d’acompte à verser en amont de la prestation, etc.). 

📄

Pour aller plus loin, je vous invite à découvrir les mentions obligatoires sur un devis

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

4. Choisir son statut juridique

La plupart des chef·fes à domicile sont auto-entrepreneur·ses.

Ce statut est simple, sur tous les plans. Il peut être créé en quelques minutes sur internet, il implique une simple déclaration mensuelle des salaires et il vous permettra de payer vos impôts à la source.

Mais attention : en micro-entreprise, vous ne pourrez pas déduire vos frais professionnels (exemple : vos poissons, fruits et légumes frais, vos poêles et ustensiles, etc.). De plus, quelques actions sont à prévoir après la création d’une micro-entreprise

Vous avez prévu de réaliser de gros chiffres d’affaires ?

Alors, vous pouvez ouvrir une micro-entreprise pour changer de statut plus tard. Sinon, vous pouvez choisir la EURL, l’EI ou la SASU : des structures juridiques sans plafond de chiffre d’affaires. 

💡

Le plafond de chiffre d’affaires d’une micro-entreprise s’élève à 77 700 €/an pour de la prestation de services

5. Immatriculer son entreprise

Quel que soit le statut choisi, vous devrez procéder à l’immatriculation de votre entreprise sur le guichet unique. Certaines pièces sont demandées à cette étape comme :

  • une pièce d’identité ;

  • un justificatif de domicile ;

  • votre numéro de sécurité sociale...

Une fois cette formalité réalisée, vous recevrez votre numéro SIRET et pourrez remplir vos premiers devis. 

6. Acheter les équipements nécessaires

Pour cuisiner chez vos client·es, vous aurez besoin de matériel comme des casseroles, des poêles, des couteaux, une planche à découper, etc. Commencez par faire une liste de ce que vous avez déjà. Puis, allez dénicher le reste en magasin. 

Vous devrez également faire attention à la logistique. Pour emporter ce matériel avec vous lors des événements, vous devrez prévoir une grande valise. Ainsi, vous pourrez être opérationnel·le, à tout moment : sur la plage, à un festival de musique ou dans les appartements parisiens de votre clientèle !

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

7. Promouvoir ses services de chef·fe à domicile


Votre business plan est bien propre ? Vos tarifs sont fixés ? Votre entreprise est immatriculée ? Il est l’heure de promouvoir vos services de chef·fe à domicile à large échelle. 

Pour cela, plusieurs méthodes sont possibles : 

  • créer un site web dédié à votre activité (vous pouvez vous inspirer des sites web des chef·fes cuisinier·es à domicile que vous connaissez) ; 

  • présenter vos recettes sur les réseaux sociaux (les chef·fes à domicile sont très nombreux à utiliser TikTok et les réels sur Instagram) ; 

  • référencer son entreprise et ses services dans des annuaires en ligne comme AirBnb rubrique “chef à domicile” ou yelp dans la rubrique “personal chefs” ; 

  • compléter une fiche Google My Business pour être visible sur Google Maps lorsqu’un internaute recherche “chef à domicile + votre ville” ; 

  • miser sur le bouche-à-oreille en proposants des mets de qualité supérieure ; 

  • participer à des salons / à des événements consacrés à la gastronomie et au milieu culinaire…

Il ne s'agit là que de quelques suggestions pour vous aider à démarrer. Le plus important est de faire preuve d’inventivité et de sortir des sentiers battus !

Devenir chef cuisinier à domicile : nos conseils à emporter

Avant de suivre une formation et/ou de réaliser votre business plan, voici quelques derniers conseils pour réussir : 

  • toujours veiller à ce que les aliments utilisés soient frais (idéalement, les acheter sur un marché le jour du dîner) ; 

  • garder la cuisine de votre hôte propre et organisée (cela permet de garder l’image de votre entreprise intacte) ; 

  • rester à l’écoute des dernières tendances en matière d’alimentation et de gastronomie (exemple : cuisine moléculaire) ; 

  • toujours être professionnel, courtois et ponctuel. 

Si vous stipulez à votre client·e que vous arriverez 3 heures avant, vous devrez taper à sa porte 3 heures avant le repas. C’est votre réputation qui est en jeu. 

Pour aller plus loin dans votre démarche, nous vous conseillons notre article sur les avantages et les inconvénients de l’auto-entreprise

Envie de prendre le taureau par les cornes dès maintenant ? Shine Start vous aide à créer votre entreprise simplement et à moindres frais. 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

fixation-tjm

Indépendant

5 critères pour fixer son Taux Journalier Moyen (TJM)

10 mai 2023

Les tops articles de Copilote

Découvrez comment déduire vos charges en société et optimiser votre résultat !

Obtenir l'e-book (gratuit)

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Suivre une formation dans la restauration
2. Créer un business plan