Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Peintre en bâtiment : quel statut juridique choisir ?

Manon Cauffiez
par Manon Ca Publié le 13 juin 20233 min. de lect

Vous êtes peintre en bâtiment et souhaitez exercer votre activité en toute indépendance ? Il est grand temps de choisir le statut juridique qui correspond le mieux à votre activité de peintre. Et ça tombe bien : dans cet article, nous mettons de la lumière sur les différentes formes juridiques à envisager pour devenir peintre en bâtiment ! 🖼️

Sommaire
1. La micro-entreprise
choisir-statut-peintre-batiment

1. La micro-entreprise

Les peintres qui rêvent d’indépendance sont nombreux à choisir la micro-entreprise. Son avantage principal est la possibilité d’exercer son activité en toute liberté !

La micro-entreprise est idéale si vous répondez aux critères ci-dessous. 

Exigences en termes de chiffre d’affaires

Voici les seuils de CA en micro-entreprise : 

  • 77 700 € par an pour les prestations de services ;

  • 188 700 € par an pour de la vente de marchandises.

Exigences en termes de gestion de votre activité

Voici les exigences que vous pouvez vous fixer avec la micro-entreprise : 

  • vous prévoyez peu de dépenses (frais professionnels moindres) ; 

  • vous voulez réduire autant que possible le montant de vos charges sociales ; 

  • vous ne souhaitez pas vous encombrer avec une comptabilité compliquée.

🖌️

Bernard est peintre en bâtiment pour l’entreprise Bâti Color. Grâce à ses années d’expérience, son carnet d’adresses est désormais bien rempli. Des petits chantiers lui sont proposés sans qu’il n'ait à décrocher son téléphone ! Il prévoit de facturer les pots de peinture à ses futur·es client·es. Bernard choisit le statut de la micro-entreprise.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Devenez auto-entrepreneur·e avec Shine.

Découvrir Shine

2. L’entreprise individuelle (EI)

Le statut de l’entreprise individuelle est proche de celui de la micro-entreprise. 

Elle se distingue toutefois sur les points suivants : 

  • le chiffre d’affaires est déplafonné ;

  • il est possible de déduire le total des charges professionnelles ; 

  • les obligations comptables sont renforcées.

🔵

Louise est peintre en bâtiment et ne souhaite proposer que du bleu majorelle à ses futur·es client·es. Pour leur assurer l’authenticité de son service, elle importe les pots de peinture depuis le Maroc. Elle sait que la demande est énorme ! Toutefois, les frais de transport et les frais de peinture bleu majorelle sont très élevés. De plus, avec une clientèle haut de gamme, son CA prévisionnel est largement supérieur à 100 000 € par an. Louise se lance avec le statut d’entreprise individuelle. 

3. La SARL ou l’EURL

Avez-vous envie de créer une entreprise dans le secteur du BTP ?

Vous êtes plutôt loup solitaire ? 🐺 L’option EURL est sans doute la mieux adaptée.

Si l’aventure en solo vous fait peur et que votre projet est collectif, choisissez la SARL. 

En termes de réglementation, l’EURL (un·e seul·e et unique associé·e) et la SARL (plusieurs associé·es) sont similaires. Ces statuts présentent des avantages et des inconvénients à connaître absolument avant de vous lancer ! 

SARL/EURL : les avantages

Ces statuts présentent des avantages non négligeables : 

  1. le patrimoine personnel bénéficie d’une protection ;

  2. son fonctionnement est simplifié ;

  3. les cotisations sociales sont peu élevées.

SARL/EURL : les inconvénients

Ces statuts ont toutefois des inconvénients à prendre en considération : 

  1. la complexité des formalités administratives ; 

  2. le coût des formalités de création d’entreprise ; 

  3. la rigidité du fonctionnement (manque de souplesse) ;

  4. la faible protection sociale des gérant·es.

◻️

Chantale est peintre en bâtiment. En raison du changement climatique, elle souhaite proposer aux collectivités locales de peindre les toitures des administrations en blanc (10 ans d’efficacité). Plusieurs mairies ont répondu favorablement. Elle souhaite se lancer seule et concentrer son activité en Île-de-France avec une dizaine de salarié·es. Chantale choisit l’EURL.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

4. La SAS ou la SASU

En SASU (1 seul·e associé·e) comme en SAS (2 associé·es ou plus), les règles juridiques sont similaires. Avant de vous lancer, nous vous conseillons de prendre connaissance des avantages et des inconvénients de ces statuts.

SAS/SASU : les avantages

Voici les avantages de ces statuts : 

  • vous bénéficiez d’une protection renforcée ; 

  • son fonctionnement est souple et permet l’évolution de l’entreprise ;

  • le régime social du ou de la président·e est avantageux.

SAS/SASU : les inconvénients

Voici les inconvénients de ces statuts : 

  • le montant élevé des cotisations sociales ; 

  • la complexité des formalités juridiques ; 

  • la durée potentiellement étendue des procédures administratives.

🚆

Géraldine est artiste peintre et souhaite s’associer avec Lucas, un carreleur - mosaïste. Tous deux écolos, ils ont pour projet de rendre attractifs les chemins des voies ferrées afin de promouvoir leur utilisation au détriment de la voiture et autres moyens de transport qui polluent. Leur objectif est de recevoir les subventions des associations qui défendent la préservation de l’environnement et de porter leur projet jusqu'au ministère de la transition écologique. La SAS est envisagée en priorité !

Les statuts juridiques des peintres en bâtiment : le récap !

Projet commun ou en solo, chiffre d’affaires prévisionnel, besoins de financements… Le choix de votre entreprise dépend en partie des informations qui ressortent de votre business plan et de son prévisionnel financier

Récapitulons : 

  1. le régime d’auto-entrepreneur·e ou de micro-entreprise est idéal pour se lancer simplement en tant que peintre en bâtiment indépendant·e ; 

  2. l’entreprise individuelle comme l’EURL, la SARL, la SASU et SAS répondent à des objectifs de projets ambitieux et innovants ;

  3.  les cotisations sociales sont moindres pour une EURL ou une SARL que dans une SASU ou une SAS mais en tant que gérant·e, votre protection est moindre ; 

  4. vous bénéficiez d’une protection renforcée dans une SASU ou une SAS, mais le montant des cotisations sociales est plus élevé.

Envie de créer une société en solo ? Lisez attentivement notre comparatif détaillé entre l’EURL et la SASU.   

Concrétiser un projet d’entreprise n’est jamais facile. Shine Start vous accompagne dans votre projet et vous permet de partir du bon pied ! 👣

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

choisir-statut-menuisier

Choisir son statut

Menuisier : quelle forme juridique choisir ?

07 juin 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. La micro-entreprise
2. L’entreprise individuelle (EI)