Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Quel statut juridique choisir quand on est carreleur ?

Manon Cauffiez
par Manon Ca Publié le 23 mai 2023Mis à jour le 31 mai 20233 min. de lect

Vous êtes carreleur ou carreleuse - mosaïste et avez le projet d’évoluer vers le statut d’indépendant·e ? Vous venez d’obtenir votre diplôme et recherchez le statut juridique le mieux adapté à votre projet pro ? Dans cet article, nous vous présentons les formes juridiques envisageables et leurs forces, pour votre activité de carreleur ou carreleuse.

Sommaire
Option n°1 : la micro-entreprise
choisir-statut-carreleur

Option n°1 : la micro-entreprise

Avis aux carreleur·ses qui souhaitent devenir indépendant·es : le régime de la micro-entreprise et celui de l’entreprise individuelle sont les plus adaptés. Ils vous permettront d’exercer votre activité librement, sans grandes contraintes juridiques. 

Vous pouvez opter pour le statut de micro-entreprise si : 

  • votre chiffre d’affaires prévisionnel est inférieur à 77 700 € (prestations de services) et 188 700 € (vente de marchandises) ; 

  • vous avez peu de frais professionnels ; 

  • vous souhaitez payer le moins de charges sociales possible ; 

  • vous voulez tenir une comptabilité simplifiée.

🛁 

Nathan réalise des salles de bain en mosaïque florentine et dispose d'un portfolio bien garni. Le bouche-à-oreille lui assure un flux de client·es régulier·es et l’indépendance le conduit à travailler en direct avec ces dernier·ères. Le montant de ses charges pros est moindre. Il choisit le statut de micro-entreprise.

Option n°2 : l’entreprise individuelle

L’entreprise individuelle est la grande sœur de la micro-entreprise. 

Voici ses caractéristiques principales : 

  • pas de plafond de chiffre d’affaires ;

  • possibilité de déduire ses charges professionnelles ; 

  • obligations comptables.

Imaginons que vous réalisiez des mosaïques avec des carreaux spéciaux importés des îles Galapagos. Avec des frais de transport très élevés (à déduire des charges) et un CA supérieur à 80 000 € par an, vous seriez obligé·e de choisir l’entreprise individuelle. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

Option n°3 : l'EURL ou la SARL

Vous souhaitez créer votre entreprise dans le BTP ? Vous souhaitez concrétiser votre projet seul·e ? Alors, vous pouvez opter pour l’EURL. Si vous souhaitez vous lancer en binôme ou en trinôme, le statut de la SARL sera plus adapté. 

Avec une EURL (un·e associé·e) ou une SARL (associé·es multiples), il faut s’attendre aux mêmes règles juridiques. Ces statuts ont des avantages et des inconvénients.

Avantages de l’EURL/SARL pour un carreleur

Voici les 3 principaux avantages de ces formes juridiques : 

  1. votre patrimoine personnel est protégé ;

  2. le fonctionnement est simplifié ;

  3. vous payez moins de cotisations sociales.

Inconvénients de l’EURL/SARL pour un carreleur

Voici les 3 principaux inconvénients de ces formes juridiques : 

  1. les formalités de création sont complexes et coûteuses ; 

  2. les règles de son fonctionnement sont rigides ;

  3. la protection sociale du gérant ou de la gérante est moindre.

☀️

Mireille habite sur la Côte d’Azur où 3 habitant·es sur 4 se situent à moins de 15 mn d’une piscine (source : Insee). La bonne nouvelle, c’est que de nouveaux revêtements hyper innovants sont désormais conçus pour minimiser l’évaporation de l'eau (+ 40 % d’efficacité !). Son objectif : proposer ses services de rénovation via ses carreleur·ses salarié·es auprès des azuréens. Elle a opté pour l’EURL.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Option n°4 : la SASU ou la SAS

Les règles juridiques de la SASU (1 associé·e) et de la SAS (associé·es multiples) sont similaires. Ces statuts présentent également des avantages et des inconvénients.

Avantages de la SASU/SAS pour un carreleur

Voici les 3 principaux avantages de ces formes juridiques : 

  1. en tant que gérant·e, vous êtes protégé·e au maximum ; 

  2. fonctionnement souple (idéal pour faire évoluer votre entreprise rapidement) ; 

  3. le ou la président·e bénéficie d’un régime social avantageux.

Inconvénients de la SASU/SAS pour un carreleur

Voici les 3 principaux inconvénients de ces formes juridiques : 

  • le montant des cotisations sociales est élevé ; 

  • les formalités juridiques sont complexes ; 

  • les délais des procédures administratives sont assez longs.

🪴 

Mathias veut créer une entreprise d’objets décoratifs en associant ses compétences en mosaïque avec celles de Maëva, une céramiste. À terme, ils souhaitent créer des partenariats avec des artisans-artistes. Leur objectif est de vendre des poteries (pièces uniques) avec des matières nobles et éco-responsables auprès des hôtels haut de gamme. Ils ont choisi le statut de SAS.

Statuts juridiques pour carreleurs : le résumé !

Pour bien choisir le statut juridique de votre entreprise de carrelage, il est indispensable de réaliser un business plan et un prévisionnel financier

Mais en quelques mots :

  1. le statut d’auto-entrepreneur·e (micro-entreprise) permet de se lancer facilement comme carreleur·se indépendant·e ; 

  2. l’entreprise individuelle et les formes de sociétés (EURL, SARL, SASU, SAS) correspondent à des projets plus ambitieux (pas de plafond de chiffres d’affaires) ; 

  3.  en EURL ou SARL, vous payez moins de cotisations sociales qu’en SASU ou qu’en SAS, mais vous êtes moins bien protégé·e en tant que gérant·e ; 

  4. en SASU ou SAS, vous êtes davantage protégé·e qu’en EURL / SARL mais vous payez davantage de cotisations sociales.

Vous hésitez toujours ? Découvrez notre comparatif détaillé entre l’EURL et la SASU

Besoin d’un coup de pouce pour lancer votre entreprise ? Shine Start vous aide à réaliser votre projet l’esprit tranquille ! 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

SARL et micro-entreprise : que choisir ?

Choisir son statut

SARL ou micro-entreprise : pour quelle forme juridique allez-vous o...

27 août 2022

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Option n°1 : la micro-entreprise
Option n°2 : l’entreprise individuelle