Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Quel statut choisir quand on est moniteur de surf indépendant ?

amandine-dujardin
par Amandine Dujardin Publié le 21 septembre 2023Mis à jour le 22 septembre 20232 min. de lect

60,7 % des moniteur·ices de surf encadrent des groupes de surfeur·ses toute l’année en tant que salariés. Eux n’ont pas besoin de choisir de forme juridique puisqu’ils signent un CDI avec leur employeur. Aujourd’hui, nous allons aider les 39,3 % restants à choisir un statut pour leur activité de moniteur de surf indépendant ! 🏄

Sommaire
Option n°1 : la micro-entreprise
statut-juridique-moniteur-surf

Option n°1 : la micro-entreprise

La micro-entreprise est le statut juridique le plus rapide à adopter et le plus facile à gérer. Une fois votre micro-entreprise créée et votre numéro SIRET reçu (de quelques heures à quelques jours) vous pourrez donner votre premier cours. 

Les avantages pour le moniteur de surf : très peu de démarches administratives à prévoir. Chaque mois ou chaque trimestre, vous n’aurez qu’à déclarer votre chiffre d’affaires sur le site de l’URSSAF dédié aux auto-entrepreneurs et à payer vos cotisations sociales. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Devenez auto-entrepreneur·e avec Shine.

Découvrir Shine

Option n°2 : l’entreprise individuelle

L’entreprise individuelle est l’évolution de la micro-entreprise. Elle s’imposera à vous lorsque vous dépasserez le seuil de chiffres d’affaires de la micro-entreprise (77 700 € de CAHT annuel pour les prestations de services). 

Les avantages pour le moniteur de surf : contrairement à la micro-entreprise, vous serez assujetti·e à la TVA. Vous pourrez donc déduire la TVA sur vos achats professionnels (surfs, wax, ailerons, housses de surf…). 

🧾

Voici les cas où vous devrez éditer et envoyer une facture à vos client·es (quel que soit votre statut juridique).

Option n°3 : la SASU ou l’EURL

La SASU et l’EURL sont des entreprises unipersonnelles. Elles sont idéales si vous souhaitez exercer votre activité sous la forme d’une société, sans vous associer. 

En EURL, seul le bénéfice réel est imposé. Cela signifie que vos charges professionnelles (combinaisons, gilets de sauvetage, planches de surf…) seront exemptées de cotisations sociales. 

En SASU, vous aurez le choix entre l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés. 

⚠️ 

L’EURL et la SASU sont des structures juridiques plus complexes que l’EI et la micro-entreprise en matière de gestion. Le coût des cotisations sociales est bien plus élevé également. Nous vous conseillons donc de commencer par la micro-entreprise ou l’EI si vous êtes seul·e. 

Option n°4 : la SAS ou la SARL

La SAS (Société par actions simplifiée) et la SARL (Société à Responsabilité Limitée) sont des entreprises pluripersonnelles. Elles sont idéales si vous menez un projet de création d’entreprise à plusieurs. Par exemple, si vous ouvrez une école de surf avec votre meilleur·e ami·e, ces 2 statuts peuvent être intéressants.

L’ouverture d’une SAS ou la création d’une SARL vous demandera de nombreuses démarches, aussi bien au début de l’aventure que tout au long de la vie de la société. Nous vous conseillons donc de vous renseigner sur ces statuts avant de vous lancer. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Récap’ des statuts possibles pour un moniteur de surf

Les options n°1 et n°2 sont les plus sûres et les plus simples à gérer. 

Elles vous demanderont peu de travail administratif, ce qui vous permettra de vous concentrer sur la progression de vos apprentis surfeurs. 

Bien sûr, si vous souhaitez vous associer pour créer une école de surf à plusieurs, vous devrez faire un choix entre la SAS et la SARL avant d'immatriculer votre société. 

Avec Shine, créer votre entreprise n’a jamais été aussi simple

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

choisir-statut-menuisier

Choisir son statut

Menuisier : quelle forme juridique choisir ?

07 juin 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Option n°1 : la micro-entreprise
Option n°2 : l’entreprise individuelle