Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Ouvrir sa société de nettoyage : le guide complet

par Pierre Ecuvillon Publié le 18 novembre 20228 min. de lect

Vous êtes femme ou homme de ménage et souhaitez donner un nouveau souffle à votre activité ? Vous êtes un·e aventurier·e de l’entrepreneuriat et recherchez un domaine porteur ? Alors, ouvrir une société de nettoyage est une excellente idée ! Le marché du nettoyage s'adresse à une pluralité de secteurs : entreprises, écoles, hôpitaux, particuliers… Vous n'aurez donc aucune difficulté à trouver une clientèle, à condition de suivre les étapes de ce guide pour lancer votre entreprise sereinement.

Sommaire

1. Acquérir les compétences nécessaires à l’ouverture d’une société de nettoyage

2. Réaliser une étude de marché et un business plan

3. Choisir un domaine d’intervention et des prestations

4. Opter pour une forme juridique cohérente avec son projet

5. Trouver des sources de financement pour ouvrir sa société de nettoyage

6. Établir un plan de communication pour faire connaître sa société de nettoyage

Ouvrir sa société de nettoyage : le mot de la fin !

metier-ouvrir-societe-nettoyage

1. Acquérir les compétences nécessaires à l’ouverture d’une société de nettoyage

Aucun diplôme ou formation n’est officiellement exigé lors du lancement d’une entreprise de nettoyage. Cela dit, vos diplômes et connaissances rassureront vos client·e·s, notamment si vous visez des secteurs spécifiques.

Les formations pour devenir agents d’entretien

  • Le CAP Agent de Propreté et d’Hygiène (APH) ;

  • Le Bac Pro Hygiène, Propreté, Stérilisation ;

  • Le BTS Métiers des services à l’environnement.

Si vous souhaitez travailler dans le service aux entreprises, ce type de diplôme vous apporte de la crédibilité. Il est préférable de choisir une formation professionnalisante. Elle vous permettra d'appréhender le terrain via des stages en immersion professionnelle ou de l’alternance.

Les certifications des entreprises de nettoyage

Il existe différents types de certifications qui permettent à une entreprise de nettoyage de se démarquer vis-à-vis d’une clientèle de professionnels :

  • Qualipropre : cette certification peut couvrir le nettoyage en milieu classique, en milieu contrôlé (agroalimentaire, pharmaceutique, établissements de santé) ainsi que la mise en œuvre de services associés ;

  • Les certifications écologiques : la norme NF Environnement pour les entreprises françaises et l’écolabel pour les entreprises européennes. Ce type de certifications atteste que les techniques de nettoyage et les produits utilisés sont écologiques.

La réglementation liée à l’hygiène et au nettoyage

Le nettoyage de locaux professionnels implique le respect de nombreuses précautions en termes d’hygiène et de sécurité

Voici les règles relatives aux domaines les plus sensibles :

  • Milieu hospitalier : connaissance de l’échelle d’évaluation des zones à risque (de 0 à 4) en termes de contamination et mise en place d’un protocole d’entretien rigoureux ;

  • Industries agroalimentaires et restauration : connaissance et respect des règles liées à la sécurité alimentaire ;

  • Industries sensibles ou haute technologie : mise en œuvre de protocoles relatifs au secteur d’activités de l’entreprise.

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

2. Réaliser une étude de marché et un business plan

L’étude de marché vous permet d’analyser l’environnement économique global tout comme la concurrence directe relative au secteur du nettoyage. Ce travail prospectif exige une recherche d’information conséquente.

Le marché des entreprises de nettoyage

Votre objectif est de répondre à différentes questions afin d’évaluer les tendances structurelles du secteur :

  • Quelle est la conjoncture économique globale du marché du nettoyage ?

  • Y a-t-il des secteurs plus compétitifs que d’autres ?

  • Quel est l’effectif moyen des entreprises de nettoyage ?

Vos recherches vous permettront de dégager d’autres questionnements intéressants pour votre future activité.

Environnement économique local

Dans un second temps, vous devez identifier les besoins spécifiques à votre zone d’implantation en recensant : 

👉 Les entreprises ;
👉 Les établissements publics ;
👉 Et les syndics susceptibles d’être intéressés par des services de nettoyage à proximité de chez vous. 

Ces recherches sont importantes ! Elles vous aident à déterminer s’il est cohérent d’opter pour un domaine spécifique (exemple : les écoles et les crèches) ou s’il est plus judicieux de proposer un service de nettoyage “générique”.

Analyse de la concurrence

L’enjeu ici est d’identifier les entreprises de nettoyage déjà existantes au niveau de votre secteur géographique :

  • Combien y a-t-il d’entreprises de nettoyage ?

  • Quels types de services proposent-elles ?

  • Combien emploient-elles de salarié·e·s ?

  • Quels tarifs pratiquent-elles ?

Business plan

Le business plan va vous aider à mesurer la rentabilité potentielle de votre future société de nettoyage au niveau d’une zone géographique précise. 

Il comporte deux volets :

1️⃣ Les éléments en faveur de votre projet

Vous devez rappeler les caractéristiques du marché local et expliquer comment le lancement de votre société peut s’inscrire dans un potentiel de croissance économique.

2️⃣ La viabilité financière de votre future société de nettoyage

Dans cette seconde partie, il convient de souligner les différentes actions que vous allez mettre en œuvre pour assurer la réussite de votre entreprise. Pour renforcer vos propos, nous vous recommandons fortement d’établir un prévisionnel financier.

3. Choisir un domaine d’intervention et des prestations 

Le choix d’un domaine d’intervention et de prestations est une étape importante de la création de votre société de nettoyage. Ils doivent être en adéquation avec l’étude de marché réalisée à l’étape précédente.

Domaine d’intervention

Le nettoyage classique vous permet d’intervenir dans les secteurs suivants : 

  • Service à la personne chez les particuliers ;

  • Immeubles d’habitation ;

  • Locaux professionnels (bureaux, magasins).

Le nettoyage spécifique se concentre sur des lieux ou des éléments précis : 

  • Véhicules ;

  • Machines industrielles ;

  • Locaux industriels ;

  • Surfaces vitrées ;

  • Secteur médical ;

  • Secteur agroalimentaire, etc.

Prestations

Le choix de vos prestations dépend grandement de la taille de votre future société de nettoyage et de vos capacités d’embauche. 

Si vous vous lancez seul ou avec quelques employé·e·s, il est plus raisonnable de viser le service à la personne, les immeubles d’habitation ou les locaux des petites ou moyennes entreprises. 

À partir d’une dizaine d’employé·e·s, vous pouvez viser des secteurs plus spécifiques comme : 

🏢 Des immeubles d’habitation plus importants ;

🚧 Des nettoyages de fin de chantier ;

🏤 Ou encore des nettoyages de bureaux/d’établissements publics…

Les grandes entreprises de nettoyage peuvent proposer plusieurs types de nettoyages et intervenir sur des locaux professionnels de grande envergure.

4. Opter pour une forme juridique cohérente avec son projet

Vous devez être attentif aux possibilités et aux limites induites par la forme juridique de votre entreprise de nettoyage. La structure choisie a une influence sur la fiscalité, le chiffre d’affaires et le statut social du dirigeant ou de la dirigeante.

La micro-entreprise

Les formalités de création sont simplifiées puisque vous pouvez créer votre micro-entreprise en ligne, directement sur le site de l’Urssaf. 

Vous déclarez votre chiffre d’affaires chaque mois ou chaque trimestre et payez des cotisations sociales proportionnelles à vos recettes. 

La micro-entreprise vous permet d’exonérer vos clients de la TVA. En revanche, vous devez la payer quand vous achetez du matériel. 

Le chiffre d’affaires pour des activités de nettoyage en micro-entreprise est plafonné à 72 500 € par an. Ce type de structure est intéressant si vous lancez votre activité seul et que vous n’avez pas besoin de local.

Les formalités à accomplir

Vous devrez déclarer votre activité en ligne sur le site de l’Urssaf dédié à l’auto-entrepreneuriat et l’immatriculer auprès du Répertoire des métiers de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du département concerné.

L’EURL

L’entreprise unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) vous permet de limiter votre responsabilité à vos propres apports dans le capital de l’entreprise. Côté fiscalité, vous avez le choix entre l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés.

Les formalités à accomplir

Elles sont plus longues et plus complexes que celles d’une micro-entreprise. Outre la demande d’immatriculation, vous devez rédiger des statuts, domicilier l’entreprise, trouver une dénomination sociale et publier un avis dans un journal d’annonces légales.

La SASU

La Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) diffère de l’EURL au niveau du statut social du dirigeant ou de la dirigeante. 

En créant une SASU, vous serez un dirigeant ou une dirigeante assimilé·e salarié·e. Par ailleurs, ce type de structure offre davantage de souplesse que l’EURL. En cas d’arrivée d’associé·e·s, la SASU se transforme automatiquement en Société par Actions Simplifiée (SAS).

Les formalités à accomplir

Vous devez rédiger des statuts, faire un apport en capital social, publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales, compléter un formulaire de constitution et demander l’immatriculation de votre société en fournissant plusieurs justificatifs.

5. Trouver des sources de financement pour ouvrir sa société de nettoyage

Ouvrir sa société de nettoyage nécessite un investissement important. Vous aurez besoin de matériel de nettoyage, d’outils informatiques pour la gestion de votre entreprise et d’un ou plusieurs véhicules professionnels. La location ou l’achat d’un local professionnel peut également s’avérer nécessaire. 

Heureusement, plusieurs solutions existent pour financer votre projet.

Le prêt bancaire classique

Afin de rassurer les banques, vous devez préparer vos arguments et vous munir de votre business plan. Pour être certain·e d’obtenir un prêt dans les meilleures conditions, nous vous conseillons de vous adresser à plusieurs établissements de crédit.

Le prêt d’honneur

Ce mode de financement est particulièrement intéressant, car il vous permet d’obtenir un prêt à taux zéro sans apporter de garanties financières. 

Vous devez être prêt à défendre votre projet pour rassurer les organismes prêteurs. Vous pouvez vous adresser au Réseau Entreprendre, à France Initiative ou à l’Association pour le Droit à l’Initiative économique (ADIE). 

En moyenne, trois à six mois sont nécessaires pour monter un projet de prêt d’honneur.

Les aides à la création d’entreprise

Certains dispositifs gérés par Pôle Emploi ou par les collectivités locales peuvent vous aider à ouvrir votre société de nettoyage. Les aides dispensées ne prennent généralement pas en compte l’ensemble des besoins mais peuvent tout de même vous donner un coup de pouce appréciable.

6. Établir un plan de communication pour faire connaître sa société de nettoyage

Votre société de nettoyage est finalement créée ? Félicitations ! Afin d’obtenir rapidement des clients, la création d’un plan de communication est la dernière étape. Plusieurs méthodes vous permettent de faire connaître votre marque avec un investissement réduit.

Fiche établissement Google

Même si vous n’avez pas encore de site web, créer cette fiche vous permet de donner des renseignements importants sur votre entreprise. Vous pouvez indiquer : 

  • L’adresse de votre local ;

  • Vos horaires d’ouverture ;

  • Vos prestations ;

  • Votre numéro de téléphone ;

  • Votre e-mail…

Vous pouvez même commencer à recueillir des avis clients sur votre fiche établissement Google pour améliorer votre réputation en ligne.

Réseaux sociaux

Choisissez un réseau social cohérent avec votre activité. Facebook est idéal si vous visez un public de particulier. Quant à LinkedIn, il sera parfait si vous souhaitez intervenir auprès des professionnels. Les réseaux sociaux vous permettent de communiquer votre actualité et créer du contenu relatif à vos prestations.

Flyer

Votre flyer doit reprendre le nom de votre entreprise, votre zone d’intervention et vos domaines d’expertise. Vous pouvez le distribuer dans les commerces et parcs d’entreprise pour vous faire rapidement connaître. Si vous souhaitez vous spécialiser dans les salles de sport, par exemple, placez vos flyers dans les boîtes aux lettres de ces établissements.

Ouvrir sa société de nettoyage : le mot de la fin !

À présent, vous connaissez les différentes étapes essentielles au lancement d’une société de nettoyage. Il n’y a plus qu’à remonter vos manches pour les franchir une par une.

De notre côté, nous espérons que cela vous aura permis de mûrir votre projet. Et si vous avez besoin de conseils pour choisir votre statut, notre guide complet sur le choix de son statut juridique risque de vous intéresser !

Questions fréquentes

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

metier-ouvrir-epicerie-fine

Idée business

Ouvrir sa propre épicerie fine en 7 étapes

11 min · 22 sept. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Acquérir les compétences nécessaires à l’ouverture d’une société de nettoyage
2. Réaliser une étude de marché et un business plan
3. Choisir un domaine d’intervention et des prestations
4. Opter pour une forme juridique cohérente avec son projet
5. Trouver des sources de financement pour ouvrir sa société de nettoyage
6. Établir un plan de communication pour faire connaître sa société de nettoyage
Ouvrir sa société de nettoyage : le mot de la fin !