Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Ouverture d’une librairie : le guide complet

Antonin C
par Antonin C Publié le 21 mars 2023Mis à jour le 31 mai 20234 min. de lect

Vous avez toujours adoré lire, et vous souhaitez désormais partager cette passion au plus grand nombre ? À l'ère du numérique, ouvrir une librairie constitue une aventure enrichissante à travers laquelle vous pourrez transmettre votre amour de la littérature. Mais, comment devez-vous vous y prendre pour relever ce défi ? Faisons le point ensemble ! 📖

Sommaire
ouvrir-librairie

1. Suivre une formation (facultatif)

Pour partager votre passion pour la littérature, aucun diplôme n'est exigé. Mais devenir libraire ne s'improvise pas pour autant. Certaines qualités, comme la rigueur ou le sens du contact, sont d'ailleurs indispensables pour ce métier.

Pour rester concurrentiel sur ce marché, aujourd'hui dominé par la vente en ligne, vous devez bien savoir dans quoi vous vous lancez. Pourquoi ne pas suivre une formation axée sur les métiers du livre pour mieux vous préparer à ce qui vous attend, une fois opérationnel·le ? 

Vous pouvez choisir entre :

  • Un CAP Librairie-papeterie ;

  • Un DUT Métiers du livre ;

  • Un BTS Technicien du livre ;

  • Ou une licence de lettres avec option librairie.

L'Institut national de formation à la librairie propose également des formations : 

👉 Continues ;
👉 En alternance ;
👉 Pour les personnes en reconversion professionnelle.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro qui en fait plus.

Découvrir Shine

2. Réaliser une étude de marché

Quel type de libraire souhaitez-vous devenir et quel profil de clientèle ciblez-vous ? 

Vous pouvez ouvrir une librairie généraliste ou spécialisée. Vous pouvez aussi décider de vendre exclusivement des livres neufs ou étendre votre offre aux livres d'occasion.

Le choix se pose aussi entre vendre en boutique, en ligne uniquement ou les deux. Une étude de marché vous permet d'adapter plus clairement votre projet aux attentes de votre cible et ainsi à mieux vous positionner.

3. Établir un business plan

Pour survivre, une librairie doit normalement faire un chiffre d'affaires supérieur à 150 000 € par an. Vous devez ainsi évaluer les charges (loyer, coûts salariaux, frais de transport pour les invendus, etc.). Faire un business plan va vous aider à estimer la rentabilité de votre projet, mais aussi à convaincre les investisseurs à le financer.

4. Choisir l'emplacement de sa librairie

Pour qu'elle soit visible, votre librairie doit se situer dans un endroit stratégique : 

  • Une zone de passage (exemple : rue commerçante en centre-ville) ; 

  • Proche de places de stationnement ;

  • À proximité de lignes de transports en commun ;

  • Dans une zone d'activités… 

Autant de lieux propices à l’ouverture d’une librairie. 

Vous devez cependant vous assurer que votre clientèle cible s'y trouve ! 🎯

5. Chercher des financements

Ouvrir une librairie nécessite un budget conséquent, dans les 100 000 € en moyenne. Différentes aides peuvent toutefois vous permettre de financer votre projet. 

Ces dernières sont proposées par des organismes comme :

  • Le CNL (Centre national du livre) ;

  • L'ADELC (Association pour le développement de la librairie de création) ;

  • Le FALIB (Fonds d'avance remboursable aux libraires indépendants) ;

  • L'IFCIC (Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles) ;

  • Les directions régionales des affaires culturelles.

Bon à savoir 💡

La région Grand Est propose une aide financière à destination des libraires indépendant·e·s.

6. Étendre son réseau

En adhérant au Syndicat de la librairie française ou aux associations professionnelles, vous pouvez étendre votre réseau et réussir à trouver plus facilement des fournisseurs.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

7. Dénicher les outils indispensables du libraire

Avant l'ouverture de votre librairie, vous devez vous assurer d'avoir en main tous les outils pour bien gérer les finances de votre commerce de livres. Cela requiert :

En optant pour un compte pro Shine, vous profitez d'ores et déjà de nombreux outils d'aide à la comptabilité pour une meilleure gestion de votre commerce de livres.

8. Réaliser les démarches administratives

Le statut juridique de votre magasin de livres

Pour une librairie, vous pouvez choisir entre :

  • La création d'une EURL : le gérant peut fixer son salaire en fonction des cotisations sociales ;

  • La création d'une SASU : sécurise vos finances personnelles, mais vous laisse aussi plus de choix si vous souhaitez plus tard étendre votre projet grâce à des partenariats ;

  • La création d'une SARL : convient aux personnes souhaitant se lancer à plusieurs dans l'aventure.

Une fois votre statut sélectionné, vous devez vous immatriculer au Registre du commerce et des sociétés.

📚

Vous hésitez sur le choix de votre statut juridique ? Vous pouvez parcourir nos guides dédiés aux différents statuts pour mieux vous y retrouver.

Les réglementations relatives à l'ouverture d'une librairie

Les libraires sont soumis·es à différentes réglementations portant, entre autres, sur :

  • Le prix unique des livres (il est encadré par la loi Lang de 1981) ;

  • Le taux de TVA à 5,5 % régi par l'article 278 bis du code général des impôts ;

  • Le délai de paiement allongé vis-à-vis des fournisseurs, pouvant être porté à 90 ou à 100 jours.

En tant que librairie, vous avez tout intérêt à souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir les dommages éventuels causés aux tiers.

Pour devenir un·e libraire reconnu·e, vous pouvez également essayer d’obtenir le label LIR (Librairie indépendante de référence) auprès du Ministère de la Culture et de la Communication vous exonère de la CET (Contribution économique territoriale).

Ouverture d'une librairie : rappel des étapes clés !

Pour ouvrir votre librairie, vous devez :

  1. Suivre une formation (dans l’idéal) ;

  2. Réaliser une étude de marché ;

  3. Rédiger un business plan ;

  4. Choisir le meilleur emplacement ;

  5. Trouver un financement ;

  6. Rechercher des fournisseurs ;

  7. Choisir votre statut juridique.

Vous êtes actuellement au chômage ? Voici comment toucher le chômage tout en créant son entreprise

👉 Et si vous souhaitez lancer votre entreprise aujourd'hui, découvrez Shine Start : notre offre tout-en-un pour créer votre entreprise sans pépin ! 🍇

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

ouvrir-office-notarial

Selon son activité

Ouvrir son office notarial : le guide complet

24 avr. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Suivre une formation (facultatif)
2. Réaliser une étude de marché