Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Ouverture d’un magasin d’optique : le guide complet

Camille Deneu
par Camille Deneu Publié le 20 mars 2023Mis à jour le 26 juin 20236 min. de lect

Vous êtes passionné·e par le secteur de l'optique et souhaitez ouvrir votre propre magasin ? Avant de vous lancer, il est important de connaître les étapes nécessaires pour créer votre entreprise et ouvrir votre commerce. Avec un peu de préparation, vous pourrez bientôt aider vos client·e·s à trouver les lunettes idéales. Voici les étapes clés à suivre pour ouvrir un magasin d'optique ! 👓

Sommaire
ouvrir-magasin-optique

1. Valider les prérequis

Quels diplômes pour ouvrir un magasin d’optique ?

Pour ouvrir un magasin d'optique, il est indispensable d'être titulaire d'un diplôme d'opticien-lunetier. Ce diplôme délivré par l'État est obtenu après avoir suivi une formation de deux à trois ans dans une école agréée par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. 

Pour gérer efficacement votre entreprise, d’autres formations pourront vous être utiles comme un diplôme en gestion d'entreprise ou en marketing, par exemple. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro tout-en-un pour votre activité paramédicale.

Découvrir Shine

Quel budget pour ouvrir un magasin d’optique ?

Ouvrir un magasin d’optique suppose des investissements importants pour financer la location ou l’achat du point de vente ainsi que : 

👉 Les équipements optiques (réfractomètres…) ;

👉 Les montures de lunettes et les verres correcteurs ;

👉 Les outils de mesure (pupillomètres…) ; 

👉 Les équipements pour le traitement des verres ; 

👉 Les logiciels de gestion de magasin (stocks, ventes, comptabilité) ; 

👉 Les meubles et les étagères pour exposer les montures de lunettes, etc.

En général, le coût d'ouverture d'un magasin d'optique peut varier entre 50 000 et 200 000 euros. Ce budget dépendra évidemment de divers facteurs : emplacement de votre magasin, taille de votre inventaire, équipements, gamme de services…

2. Se familiariser avec le marché de l’optique

👉 L’étude de marché

Pour vous assurer que votre projet réponde à une opportunité commerciale, il est vivement recommandé de réaliser une étude de marché

Cette étape clé repose sur une analyse approfondie de l'offre et de la demande

Elle vise à recueillir des informations fiables et vérifiables, telles que :

  • Le chiffre d'affaires du marché ;

  • La part de votre segment de marché ;

  • Les grandes tendances du secteur ;

  • Les profils, habitudes et attentes des consommateurs et consommatrices ;

  • Les principaux acteurs du marché.

Il est également important d'analyser les données du secteur géographique où vous souhaitez vous implanter, par exemple :

  • Les concurrent·e·s présent·e·s dans votre zone de chalandise ;

  • S'ils ou elles visent le même segment de marché que vous ;

  • Si votre offre et votre positionnement se distinguent des leurs ;

  • La situation économique du secteur à l’échelle de la région.

👉 L’étude de la réglementation

Pour ouvrir un magasin d'optique en France, connaître la réglementation en vigueur est indispensable. 

Elle inclut notamment

  • L'obligation d'avoir un diplôme spécifique (ex : BTS Opticien Lunetier) ;

  • Le respect de normes précises en termes d'aménagement et d'équipement, notamment en matière de sécurité et d'hygiène (salle d’examen de vue, espace de vente, équipement de mesure…) ; 

  • La conformité aux tarifs de remboursement de la Sécurité Sociale pour les montures et les verres correcteurs.

3. Monter un projet viable et attractif

Une fois que vous avez analysé votre marché, vous pouvez utiliser les données collectées pour déterminer votre positionnement et trouver des avantages qui vous différencient de vos concurrent·e·s.

Voici quelques pistes pour imaginer un concept à haut potentiel :

  • Implanter votre magasin d'optique dans une zone où la demande est forte mais où l'offre est limitée ;

  • Proposer une sélection de produits différenciante (marques exclusives, modèles innovants…) ;

  • Mettre l'accent sur la qualité du conseil apporté à vos client·e·s (examens de vue approfondis, solutions personnalisées…).

4. Réaliser un prévisionnel financier

À ce stade, il est important de définir les dépenses et les investissements nécessaires pour l'ouverture et l'exploitation de votre magasin d'optique afin d'établir un prévisionnel financier et évaluer la viabilité de votre projet. 

Pour cela, vous devez dresser une liste des différentes dépenses et investissements liés à votre activité, tels que :

👉 L'aménagement du magasin (mobilier d'exposition, équipements informatiques, enseigne) ;

👉 Les investissements en équipements (instruments d'optique, matériel de mesure, montures, verres, accessoires…) ;

👉 Les charges courantes (loyer, charges de fonctionnement, frais de gestion, frais de communication) ; 

👉 Les salaires (charges patronales, cotisations du TNS, charges salariales…) ;

👉 Les cotisations et taxes.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

5. Rédiger son business plan

Le business plan permet de présenter de manière détaillée les différentes composantes de votre projet. C’est un outil indispensable pour estimer la rentabilité de votre activité et projeter les résultats financiers.

Voici les éléments essentiels à intégrer à votre plan d’affaires :

  • Concept et positionnement du projet ;

  • Besoins humains et matériels ;

  • Compte prévisionnel de résultat ;

  • Bilan prévisionnel de l’activité ;

  • Choix de la structure juridique ;

  • Implantation géographique.

6. Trouver le local idéal

Pour exercer votre activité légalement et donner toutes les chances à votre projet, votre local devra répondre aux normes en vigueur. Il devra être suffisamment spacieux pour accueillir le matériel et les équipements nécessaires à votre activité (présentoirs, outils de mesure de la vue, stocks de lunettes…). 

Pour des questions pratiques, il devra être accessible en voiture ou en transports en commun pour vos client·e·s ! 🚌

📌

Afin de vous faire remarquer dès le premier jour, nous vous conseillons de viser une zone de chalandise au trafic important (en centre-ville ou dans une zone commerciale fréquentée, par exemple). 

7. Choisir un statut juridique

Pour ouvrir un magasin d'optique en toute légalité, il est nécessaire de créer une société et de choisir un statut juridique adapté. 

Si vous décidez de vous lancer seul·e, plusieurs options s'offrent à vous :

  • Entreprise individuelle (EI) ;

  • Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ;

  • Société par actions simplifiées unipersonnelle (SASU).

Chaque statut juridique a ses propres avantages et inconvénients, et il est important de bien les étudier pour faire le choix le plus adapté à votre situation. 

Voici les critères à prendre en compte :

  • L'impact social et fiscal du statut ;

  • Les obligations légales qui en découlent ;

  • Les garanties offertes.

Il peut être judicieux de se faire conseiller par un·e expert·e juridique pour bien cerner les enjeux et faire le choix le plus éclairé possible.

8. Réaliser les formalités administratives

L’étape suivante consiste à entreprendre les démarches administratives nécessaires pour créer votre entreprise. 

Ces étapes sont obligatoires :

  • Rédiger les statuts de l’entreprise ;

  • Publier un avis de constitution au Journal d'Annonces légales ;

  • Déposer le capital social sur un compte professionnel bloqué en fonction de la forme juridique que vous avez choisie ;

  • Remplir le formulaire de création d'entreprise en ligne sur le Guichet unique ;

  • Déclarer les bénéfices effectifs de votre entreprise ;

  • Déposer l'ensemble du dossier en ligne sur le site de l'INPI, qui le transmettra au CFE compétent.

✨ 

Avec l'offre “Shine Start”, vous pouvez créer votre entreprise simplement et à moindres frais. Nous réalisons votre dépôt de capital et nous vous accompagnons dans votre projet pour que vous soyez en confiance à chaque étape.

Ouvrir son magasin d’optique : à vous de jouer !

Vous êtes diplômé·e en optique et vous êtes prêt·e à sauter le pas d’ouvrir votre propre magasin d’optique

Il n’y a plus qu’à suivre ces étapes clés

1️⃣ Valider les prérequis ; 

2️⃣ Se familiariser avec le marché de l’optique ; 

3️⃣ Monter un projet viable et attractif ;

4️⃣ Réaliser un prévisionnel financier ; 

5️⃣ Rédiger un plan d’affaires ; 

6️⃣ Trouver le local de son magasin d’optique ; 

7️⃣ Choisir sa forme juridique ; 

8️⃣ Réaliser les formalités administratives. 

Et même si vous avez choisi l’emplacement le plus central, vous aurez besoin d’attirer des client·e·s. Pour cela, nous vous conseillons notre article sur le démarchage via LinkedIn

👉 Pour vous lancer dès maintenant, nous vous conseillons de vous faire accompagner pour créer votre entreprise facilement et à toute vitesse ! 🏎️

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

metier-ouvrir-auto-ecole

Selon son activité

Ouvrir son auto-école : le guide complet

12 avr. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Valider les prérequis
2. Se familiariser avec le marché de l’optique