Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Auto-entrepreneur en achat-revente : le guide complet

amandine-dujardin
par Amandine Dujardin Publié le 7 février 20243 min. de lect

Certaines personnes aiment chiner de vieux jeans dans les friperies. Puis, elles les revendent, plus cher, en ligne ou sur Vinted. Entre-temps, elles stockent ces vêtements à leur domicile ou dans un box. On dit qu’elles font de l’achat-revente. Mais, que faut-il savoir sur cette activité ? Quels sont ses avantages ? Quel régime fiscal s’applique ? 

Sommaire

En quoi consiste l’activité d’achat-revente ?

Peut-on faire de l’achat-revente sous le statut d’auto-entrepreneur ?

Les avantages de l’achat-revente en auto-entreprise

Micro-entreprise & achat-revente : le récap’

micro-entreprise-achat-revente

En quoi consiste l’activité d’achat-revente ?

Lorsqu’une personne fait de l’achat-revente, elle achète des produits à bas prix pour les revendre en l’état à un prix plus élevé. L’objectif de ce type de transaction est de générer une marge sur la vente de ces produits. 

Les pros de l'achat-revente, appelés revendeurs, recherchent des opportunités pour acheter des produits sous-évalués (des biens qui se vendent à un prix inférieur à leur valeur réelle). 

Les vide-greniers, brocantes et marchés aux puces sont leur terrain de jeu préféré. De nombreux objets sont vendus par leurs propriétaires à quelques centimes alors qu’ils peuvent valoir bien plus cher via un autre canal de vente. 

Les types de produits vendus

Voici des exemples d’articles vendus dans le cadre de l’achat-revente : 

  • vêtements et chaussures ; 

  • accessoires de mode ; 

  • bijoux ;

  • tableaux ; 

  • accessoires téléphoniques ;

  • accessoires de sport ;

  • objets de décoration ;

  • luminaires ; 

  • produits connectés ; 

  • produits reconditionnés… 

⚠️

Les produits ne doivent pas être transformés entre l’achat et la vente. Par exemple, un appartement ne peut pas être rénové avant d’être remis en vente. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Tous nos articles pour lancer votre entreprise.

C'est parti !

Peut-on faire de l’achat-revente sous le statut d’auto-entrepreneur ?

Oui, il est possible de faire de l'achat-revente sous le statut d'auto-entrepreneur

Ce régime simplifié permet à une personne de mener une activité libérale, artisanale ou commerciale

Le seul bémol de la micro-entreprise, c’est son seuil de chiffre d’affaires. Il est de 188 700 € par an pour les activités d’achat-vente. Ce qui équivaut à 15 725 € par mois. 

Les avantages de l’achat-revente en auto-entreprise

Une procédure de création fluide

Pour créer votre micro-entreprise, vous devez suivre 4 étapes : 

  1. rassembler les pièces justificatives requises ; 

  2. constituer un dossier de création de micro-entreprise ; 

  3. déclarer son activité sur le site du guichet unique de l’INPI

  4. attendre sagement la réception de votre numéro de SIRET

Une comptabilité simplifiée

Les obligations comptables en micro-entreprise sont restreintes si on les compare à celles d’une SARL ou d’une SAS, par exemple. 

Vous devrez : 

  • émettre des devis et des factures ;

  • tenir un livre de recettes et un registre des achats ; 

  • déclarer votre chiffre d’affaires chaque mois ou chaque trimestre.

Le régime de franchise de TVA

Un des atouts principaux du statut d’auto-entrepreneur en achat-revente, c’est la possibilité de bénéficier du régime de franchise de TVA.

En dessous de 91 900 € de chiffre d’affaires brut/an, vous n’aurez pas à collecter la TVA pour l’État. En contrepartie, vous ne pourrez pas non plus récupérer la TVA sur les dépenses faites dans le cadre de votre travail. 

Très important : la mention “TVA non applicable, art. 293 B du CGI” doit figurer sur tous les documents émanant de votre micro-entreprise. 

Des cotisations sociales à 12,3 %

Pour la vente de marchandises (bic), les cotisations sociales sont de 12,3 %. Celles-ci sont relativement basses si on les compare avec celles des prestations de services artisanales et commerciales (21,2 %), par exemple. 

Pour aller plus loin, voici un guide sur les catégories d’activités en micro-entreprise

Un régime fiscal simplifié

En tant que micro-entrepreneur·se en achat-revente, vous êtes imposé·e au régime de l’impôt sur le revenu (IR). Un abattement forfaitaire de 71 % est appliqué à votre chiffre d’affaires brut annuel. Autrement dit, votre taux d’imposition s’élève à 29 % de votre CA.

ℹ️

Pour lisser votre impôt sur le revenu sur l’année, vous pouvez choisir l’option du prélèvement à la source. En optant pour le versement libératoire de l'impôt, l'Urssaf collecte votre impôt et vos cotisations sociales, le taux appliqué est alors de 13,3 %. Votre déclaration de chiffre d'affaires devra toujours être faite mensuellement ou trimestriellement.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Calculez automatiquement vos cotisations de micro-entreprise.

Micro-entreprise & achat-revente : le récap’

Le statut d’auto-entrepreneur en achat-revente présente de nombreux avantages : 

  • processus de création simplifié ; 

  • comptabilité simplifiée ; 

  • régime fiscal simplifié ; 

  • franchise de TVA ; 

  • cotisations sociales à 12,3 %. 

En revanche, votre chiffre d’affaires sera plafonné et vous ne pourrez pas récupérer la TVA sur vos achats professionnels. 

Vous souhaitez étudier vos options ? Voici un comparatif complet entre la SASU et l’auto-entreprise

Vous n'avez pas encore de micro-entreprise ? Créez-la avec Shine

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Créer sa micro-entreprise : le budget.

Micro-entreprise

Coût de création d’une micro-entreprise : ce qu’il faut savoir

01 févr. 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
En quoi consiste l’activité d’achat-revente ?
Peut-on faire de l’achat-revente sous le statut d’auto-entrepreneur ?
Les avantages de l’achat-revente en auto-entreprise
Micro-entreprise & achat-revente : le récap’