Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

6 étapes pour ouvrir une laverie automatique

Olivia Mahieu
par Olivia Mahieu Publié le 11 mai 2023Mis à jour le 22 juin 20237 min. de lect

Le modèle économique de la laverie est simple : peu de charges, peu ou pas de salarié·es, risques minimes (à quelques exceptions près). Toutefois, ouvrir sa laverie engendre des démarches administratives, du temps et de l’investissement. Cela ne vous démotive pas ? Alors, suivez les étapes pour ouvrir votre laverie en libre-service ! 🧼

Sommaire
1. Choisir son statut juridique
ouvrir-laverie-automatique

1. Choisir son statut juridique

Pour ouvrir votre laverie, vous devez créer une entreprise. Reste à trouver le statut juridique adapté à vos besoins et à votre situation personnelle et professionnelle…

Ouvrir sa laverie seul·e : les options

La micro-entreprise

Ouvrir une laverie et être auto-entrepreneur·se est en théorie possible. Mais ce statut comporte des limites peu compatibles avec l’activité de blanchisserie en libre-service

  • impossibilité de déduire ses charges professionnelles ; 

  • plafond de chiffres d’affaires en micro-entreprise

L’entreprise individuelle

L’entreprise individuelle est l’équivalent de la micro-entreprise, mais cette forme juridique ne vous impose aucune limitation de CA. En outre, vous pourrez déduire vos charges de vos bénéfices. Notre comparatif détaillé entre la micro-entreprise et l’EI liste les autres différences entre ces 2 statuts. 

L’EURL

L’EURL est une société commerciale à responsabilité limitée comme une SA, une SARL ou une SAS. La différence entre ces modèles d’entreprise ? L’EURL est une société commerciale unipersonnelle : vous êtes seul·e aux manettes. 

Toutefois, il est possible pour l’associé·e unique de l’EURL de déléguer la gestion de la société à un tiers. Il conviendra alors de nommer un·e gérant·e. Cela peut être une solution intéressante si vous souhaitez rester en retrait de la gestion quotidienne de votre laverie et pourquoi pas, investir dans plusieurs laveries.

La SASU

Dans le cadre de la SASU, la responsabilité de l’actionnaire unique est limitée à ses apports. En SASU, vous pourrez également embaucher du personnel pour sous-traiter la gestion de votre laverie. 

Ouvrir sa laverie à plusieurs : les options

La SAS

Si vous choisissez le statut de la SAS, la responsabilité de chacun des associé·es sera limitée au montant de leurs apports. Les risques de banqueroute personnelle seront donc limités. En outre, dans le cadre d’une SAS, les statuts sont libres et le fonctionnement de la structure est flexible. 

La SARL

La SARL est plus stricte car ses statuts sont encadrés par la loi. Par ailleurs, dans une SARL, le ou la gérante majoritaire est considérée comme travailleur·se non salarié·e.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

2. Réaliser un business plan

Le secteur de la blanchisserie en France génère plusieurs milliards d'euros de chiffre d'affaires. C’est un secteur qui ne connaît pas la crise et qui ne subit pas les influences extérieures. Nous aurons toujours besoin de laver nos vêtements et nos housses de couette trop lourdes pour nos machines familiales.

Pour autant, il convient de ne pas se lancer tête baissée dans ce projet. La réalisation d’un business plan précis est essentielle.

Ce document vous permettra de faire le point sur vos besoins en financement. En outre, les banques exigent un plan d'affaires pour étudier tout dossier d’investissement.

Le business plan de votre laverie devra aborder tous les aspects de votre activité et comporter certains éléments indispensables : 

  • le détail de votre projet ;

  • une présentation de votre parcours et de votre désir entrepreneurial ;

  • les services que vous allez proposer (exemple : machines de lavage, de séchage et service de repassage) ;  

  • l’étude de marché réalisée au préalable ;

  • le prévisionnel financier de votre nouvelle activité.

3. Trouver des sources de financement

Au vu du matériel nécessaire à la création d’une laverie automatique, il y a fort à parier que vous devrez trouver des sources de financement

Apport personnel

Si vous décidez de vous lancer en solo, vous aurez besoin d’un apport personnel évalué entre 30 000 € et 50 000 €. 

Ce montant pourra être plus ou moins élevé en fonction de :

  • la localisation de votre laverie ; 

  • sa taille ; 

  • le nombre de machines à disposition ;

  • votre positionnement ; 

  • le type de clientèle visé. 

Si vous possédez ces fonds, bingo : vous pouvez passer à l’étape suivante. 

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez compter sur votre banque et les aides à la création d'entreprise

Prêt bancaire

Pour compléter votre apport personnel, l’aide de votre établissement financier peut s'avérer utile. Comme pour une maison, nous vous conseillons de comparer les différentes offres des banques à proximité. C’est ainsi que vous pourrez choisir le prêt au taux le plus bas. 

Aides à la création d’entreprise

Nous vous conseillons de glaner des informations sur les aides que vous pourriez obtenir. Les créateurs et créatrices d’entreprise sont épaulé·es dans de nombreux cas par l’État via : 

  • la BPI ;

  • les Chambres de Commerce et d’Industrie ;

  • les mairies et services régionaux, etc.

Savez-vous que vous pouvez créer votre entreprise tout en étant au chômage ? Pôle Emploi accompagne les entrepreneurs et entrepreneuses grâce à l’ARCE.

Pourquoi ne pas se lancer en franchise ? 

En franchise, vous profiterez de la notoriété d’une marque connue et serez aidé·e lors de votre installation. Mais attention : ces avantages ont un coût. Si vous envisagez de devenir propriétaire d'une franchise de laverie automatique, ne brûlez pas les étapes pour devenir franchisé !

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

4. Trouver un local commercial

Le choix de l’implantation de votre laverie est primordial. Vous devrez veiller à trouver un espace qui garantisse sa visibilité et donc sa fréquentation. Votre chiffre d’affaires dépendra en grande partie de sa localisation. 

Idéalement, visez le centre-ville ! Les couettes et draps sont lourds à porter et de nombreux étudiants (les principaux intéressés) non véhiculés habitent en centre-ville. Il peut donc être intéressant de choisir un emplacement central. 

Si vous préférez vous installer en périphérie de la ville, vous devrez vous assurer d’avoir suffisamment de places de parking. Attention toutefois à ne pas être trop éloigné·e des habitations. Il est important que votre laverie soit facile d’accès pour que des personnes viennent y laver leur linge fréquemment.

Autre choix judicieux pour une laverie : en face d’une résidence étudiante. Cela peut être une aubaine, à condition que vos prix et services soient adaptés à la cible et que vous n’ayez pas de concurrence. 

Enfin, il existe maintenant des kiosques de laverie sur les parkings des centres commerciaux. Pourquoi ne pas envisager cet emplacement ? 

💡

La moyenne des locaux des laveries en libre-service se situe entre 30 et 50 m². La taille minimale légale d’une laverie est de 25 m².

5. Acheter son matériel et ses machines

Machines à laver

L’emplacement de votre local va déterminer l’ensemble du matériel dont vous allez avoir besoin pour votre laverie. Si vos client·es sont des étudiant·es, vous allez certainement privilégier un maximum de machines de petite capacité avec peut-être une seule grosse machine pour les rideaux, couettes et couvertures.

Les machines professionnelles de lavage et séchage peuvent être à cuve fixe (scellées au sol) ou à cuve suspendue. Les systèmes de vidange sont également différents d’un modèle à l’autre tout comme les systèmes de séchage (sèche-linge électrique ou gaz).

Au vu de l’augmentation des prix de l’énergie, c’est un point qu’il faudra bien étudier.

La réflexion autour de votre matériel doit représenter un point clé lors de la réalisation de votre business plan.

Centrale de paiement

La centrale de paiement gère, pilote les machines et encaisse le règlement des client·es. Elle est gérable à distance (on parle de GAD : gestion à distance) et vous permet de gérer votre laverie sans vous déplacer. 

Système de surveillance

Une centrale de paiement représente un butin facile d’accès pour les cambrioleurs (même si vous la videz chaque soir). Nous vous conseillons d’investir dans un solide système de surveillance par caméra. Le système sera dissuasif contre le vandalisme et rassurant pour la clientèle.

Décoration et services annexes

Pour vous démarquer de la concurrence, n'hésitez pas à investir dans de la décoration et des services annexes : 

  • chaises confortables ; 

  • distributeurs de boissons ;

  • encas à grignoter ;

  • tables spacieuses pour plier le linge ;

  • des bacs/bassines pour transvaser son linge, etc. 

La clientèle choisit sa laverie pour sa proximité géographique, mais également pour son aspect pratique et son atmosphère.

🧹

Si votre laverie fonctionne sans personnel, il ne faudra pas négliger l’entretien du local et la maintenance des équipements

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

6. Respecter la réglementation en vigueur

Ouvrir une laverie n’est pas un projet très contraignant sur le plan juridique.

Hormis le choix d’un statut juridique, vous devrez vous soumettre à des obligations liées à la transparence de la vie commerciale et à la sécurité relatives au matériel.

Le tarif des prestations proposées doit être affiché de manière claire et visible tout comme tous les suppléments éventuels (lessive, assouplissant, etc.).

Du côté du matériel, chaque machine installée doit être associée à une déclaration de conformité du fabricant. Vous devrez vérifier régulièrement le bon fonctionnement des dispositifs de sécurité des appareils mis à la disposition du public. Chaque observation doit être consignée dans un registre. 

Vous devrez indiquer un numéro de téléphone pour vous joindre durant les heures d'ouverture de la laverie et un logo de surveillance parentale doit être mentionné de manière lisible et visible au sein de votre local.

Bien entendu, il faudra répondre au téléphone en journée et être réactif si un·e client·e rencontre un problème. Sinon, la réputation de votre laverie automatique risque d’en pâtir. 

Ouvrir une laverie automatique : le mémo !

Voici un résumé des étapes à suivre pour ouvrir une laverie en libre-service :

  1. choisir son statut juridique ;

  2. réaliser un business plan ;

  3. financer la laverie ;

  4. trouver son local commercial ;

  5. choisir son matériel ;

  6. respecter la réglementation.

Pour mener votre projet à son terme, notre guide des meilleurs outils pour lancer son entreprise vaut le détour !

Envie de vous lancer dès aujourd'hui ? Shine Start est une offre tout-en-un pour créer votre entreprise simplement et à moindres frais.

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

metier-ouvrir-auto-ecole

Selon son activité

Ouvrir son auto-école : le guide complet

12 avr. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Choisir son statut juridique
2. Réaliser un business plan