Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Ouverture d’un cabinet dentaire : le guide complet

Camille Deneu rédactrice Shine
par Camille Deneu Publié le 15 mars 2023Mis à jour le 8 juillet 20247 min. de lect

Vous avez décidé de vous lancer dans l'aventure passionnante d’ouvrir votre propre cabinet dentaire, mais vous vous sentez un peu submergé·e par la complexité des démarches à réaliser ? Pas de panique ! Dans cet article, nous allons vous guider à travers les étapes de l’ouverture d’un cabinet dentaire.

✨ Nouveau sur Shine : optimisez votre résultat fiscal en maîtrisant parfaitement le sujet des charges déductibles en société avec notre e-book sur-mesure et 100 % gratuit !

Sommaire
1. Acquérir les connaissances clés
ouvrir-cabinet-dentaire

1. Acquérir les connaissances clés

Une formation dentaire obligatoire

Pour ouvrir votre propre cabinet dentaire, la première étape est de suivre une formation obligatoire et d'obtenir un diplôme de docteur en chirurgie dentaire. Cette certification se prépare en six années d’études dans une faculté de médecine dentaire. Cette formation permet de garantir la qualité des soins dispensés et la sécurité des patient·e·s.

En outre, une formation continue est recommandée pour rester à la pointe des dernières avancées dans le domaine de la médecine dentaire et pour améliorer les compétences de l’équipe médicale. Celle-ci peut être dispensée sous forme de séminaires, cours en ligne, stages pratiques, etc. 

Les qualités pour ouvrir son cabinet dentaire

Pour ouvrir un cabinet dentaire, plusieurs qualités sont requises pour garantir la qualité des soins prodigués à vos patients et pour réussir dans le monde de l'entreprise. 

Voici une liste de qualités essentielles :

✅ Compétences professionnelles en médecine dentaire ;

✅ Sens de l'organisation ;

✅ Aptitude à la communication avec la patientèle et les partenaires ;

✅ Capacité à travailler en équipe ;

✅ Sens de l'écoute et de l'empathie ;

✅ Capacité à prendre des décisions et à résoudre des problèmes ;

✅ Flexibilité et adaptation aux changements ;

✅ Respect de l'éthique et de la déontologie professionnelle.

La réglementation à connaître

La création d'un cabinet dentaire est soumise à des règles strictes. Vous devez donc être familiarisé·e avec les réglementations en vigueur concernant la création d'une entreprise de santé. 

Parmi les éléments à prendre en compte :

  • Les licences et autorisations nécessaires pour exercer la médecine dentaire en France ;

  • Les obligations fiscales liées à la déclaration de vos revenus et à l'enregistrement de votre entreprise ;

  • Les règles de sécurité et de conformité, notamment les normes d'hygiène et de propreté à respecter pour garantir la santé de vos patients (qualité de l’eau, stérilisation du matériel…) ;

  • Les assurances obligatoires, telles que l'assurance responsabilité civile professionnelle et l'assurance liée aux risques liés à l'exploitation d'un cabinet dentaire ;

  • Les règles en matière de confidentialité et de protection des données applicables aux cabinets dentaires, pour garantir la protection de la vie privée des patient·e·s et la gestion des données médicales.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

2. Monter un projet viable

Étudier son marché et estimer ses besoins

L'étude de marché est indispensable pour évaluer la faisabilité de votre projet et estimer les besoins de votre cabinet dentaire en termes de localisation, de superficie, d'équipements, etc. Vous devez également définir votre patientèle cible et les services que vous allez proposer. 

Par exemple : si vous décidez d'ouvrir un cabinet dentaire dans un quartier résidentiel, vous pouvez adapter vos services à une patientèle familiale en proposant des traitements pour les enfants ou des soins dentaires pour les femmes enceintes.

Vous devrez ensuite calculer le budget pour couvrir les coûts initiaux tels que : 

  • La location ou l'achat d'un cabinet de dentaire ; 

  • L'achat de matériel et de mobilier (fauteuil de soin, matériel) ;

  • Les coûts liés à la communication et à la formation. 

Une fois que vous aurez analysé votre marché et estimé vos besoins, vous pourrez établir un prévisionnel financier. Ce document vous permettra de déterminer si votre projet est viable, rentable et pérenne.

Choisir un emplacement et obtenir les autorisations

Le choix de l'emplacement de votre cabinet dentaire est crucial. 

Votre local devra : 

  • Être facilement accessible pour votre patientèle ;

  • Être situé dans une zone à fort trafic

  • Répondre aux normes de sécurité et de conformité. 

Il est également important d'obtenir les autorisations nécessaires pour l'installation de votre cabinet dentaire.

Vous devez notamment obtenir l'autorisation de la mairie pour les travaux de rénovation ou d'aménagement du local, l'autorisation de l'Ordre des dentistes pour l'exercice de votre activité, ainsi que l'autorisation de l'ARS (Agence Régionale de Santé) pour l'ouverture de votre cabinet.

Équiper son cabinet et recruter

Pour ouvrir un cabinet dentaire, l’achat de certains équipements est indispensable pour prodiguer des soins de qualité tout en respectant des normes strictes d’hygiène et de sécurité :

👉 Un fauteuil dentaire ;

👉 Un compresseur d’air ; 

👉 Un autoclave ; 

👉 Un éclairage dentaire ; 

👉 Un rayon X ; 

👉 Des instruments dentaires (fraises, pinces, spatules…)

👉 Du matériel d’hygiène (gants, masques, blouses…)

Si vous envisagez de développer votre activité, vous pouvez recruter du personnel, comme un·e assistant·e dentaire pour vous aider dans votre travail au quotidien. Cet·te assistant·e peut aussi vous aider à : 

  • Accueillir les patient·e·s ;

  • Préparer les instruments et le matériel avant les soins ;

  • Réaliser les stérilisations, etc.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

3. Créer son entreprise

Choisir son statut juridique

Pour ouvrir votre cabinet dentaire en toute légalité, vous devrez choisir un statut juridique et créer une entreprise

Vous pouvez opter pour une entreprise individuelle (EI), une société (SARL, SAS), une profession libérale, etc. Le choix de votre statut juridique dépendra de vos objectifs, de votre situation fiscale et de vos responsabilités. 

Pour vous aider à choisir le statut juridique le plus adapté à votre projet, il est judicieux de faire appel à un·e expert·e-comptable ou à un·e avocat·e spécialisé·e en droit des affaires. 

Réaliser les démarches administratives

Pour ouvrir votre cabinet dentaire, vous devez réaliser certaines démarches administratives

Vous devez déclarer votre activité auprès des autorités compétentes, obtenir votre numéro SIRET et choisir une caisse d'assurance maladie. Vous devez également souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir les risques liés à l'exercice de votre activité.

L’offre tout-en-un Shine Start vous permet de créer votre entreprise de A à Z en quelques clics seulement. Immatriculation, dépôt de capital, compte pro, outil de facturation : tout est prévu !

Se conformer aux normes

La conformité aux normes est un point crucial pour garantir la sécurité de vos patient·e·s et de votre personnel. 

Vous devez notamment respecter

  • Les normes sanitaires et d'hygiène ; 

  • Les règles de sécurité incendie ; 

  • Les normes d'accessibilité. 

Vous pouvez faire appel à des expert·e·s pour vous aider à réaliser un diagnostic de conformité et à mettre en place les mesures nécessaires pour garantir la sécurité de votre cabinet dentaire.

4. Faire connaître son cabinet dentaire

👉 Grâce à la communication

La communication, notamment en ligne, est un levier essentiel pour faire connaître votre cabinet dentaire. Par exemple, vous pouvez créer un site internet pour présenter vos services, vos horaires, vos informations de contact…

Mais attention : en France, il existe des restrictions en matière de communication et de publicité pour les cabinets dentaires. Les dentistes ne peuvent pas faire de publicité comparative ni proposer des cadeaux ou des promotions pour attirer les patient·e·s ! ❌ 

Ils et elles ne peuvent pas non plus promettre des résultats garantis ou avancer des arguments déloyaux ou susceptibles d'induire le public en erreur. En revanche, ils peuvent présenter de manière objective et informative les services qu'ils proposent et leur expérience professionnelle ! 

⚠️

Les professionnel·le·s de santé ont l'obligation de respecter le secret professionnel et la vie privée des patient·e·s. Ils doivent donc éviter de divulguer des informations personnelles ou de publier des photos de patient·e·s sans leur consentement.

👉 En développant votre réseau

Pour faire connaître votre cabinet dentaire, le développement de votre réseau professionnel est un enjeu majeur. En tant que dentiste, vous pouvez établir des relations de confiance avec d'autres professionnel·le·s de santé, tels que : 

  • Les médecins ;

  • Les orthodontistes ;

  • Les pharmacien·ne·s ; 

  • Les opticien·ne·s ;

  • Les ostéopathes, etc.

Ces relations peuvent vous permettre de vous faire connaître auprès d'un plus large public et d'obtenir des recommandations de la part de vos confrères et consoeurs. 

👉 Via des événements professionnels

Participer à des événements professionnels, tels que des congrès ou des conférences, est un excellent moyen de rencontrer d'autres professionnels de la santé et d'échanger sur les dernières tendances en matière de soins dentaires. Citons, par exemple, le Congrès de l’Omnipratique à Lyon ou la conférence dentaire multidisciplinaire à La Clusaz.

Ouvrir un cabinet dentaire : récap’ des étapes !

Vous êtes diplômé·e en chirurgie dentaire et vous êtes prêt·e à sauter le pas d’ouvrir votre propre cabinet ? 

Il n’y a plus qu’à suivre ces quatre étapes clés

1️⃣ Acquérir les compétences et les connaissances nécessaires ; 

2️⃣ Monter un projet viable pour que votre activité de dentiste dure dans le temps ;

3️⃣ Créer votre entreprise et embaucher des salarié·e·s (exemple : un·e secrétaire) ;

4️⃣ Développer votre patientèle.

Vous êtes décidé·e à vous lancer ? Voici nos conseils pour rédiger un business plan réaliste et efficace pour votre projet ! 🚀  

Et si vous vous sentez prêt·e à vous lancer, nous vous accompagnons dans vos démarches étape par étape.

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

ouvrir-cabinet-kinesitherapeute

Santé

Comment ouvrir un cabinet de kinésithérapeute ?

08 févr. 2023

Les tops articles de Copilote

Découvrez comment déduire vos charges en société et optimiser votre résultat !

Obtenir l'e-book (gratuit)

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Conditions d’utilisation

Mentions légales

Sommaire
1. Acquérir les connaissances clés
2. Monter un projet viable