Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

7 étapes pour ouvrir son cabinet vétérinaire

amandine-dujardin
par Amandine Dujardin Publié le 6 mars 2023Mis à jour le 31 mai 20235 min. de lect

Pour ouvrir un cabinet vétérinaire, vous devez être enregistré·e à l’Ordre des vétérinaires et posséder le diplôme d’État de docteur vétérinaire. Vous devrez également respecter le Code de déontologie des vétérinaires et le Code de la santé publique en matière de respect de l’hygiène et du traitement des déchets. C’est bon pour vous ? Alors, découvrez les sept étapes à suivre pour monter un cabinet vétérinaire ! 🐢

Sommaire
ouvrir-cabinet-veterinaire

1. Différencier cabinet et clinique vétérinaire

👉 La clinique vétérinaire

Une clinique vétérinaire dispose d’aménagements techniques précis comme un bloc chirurgical, un espace d’imagerie médicale (avec appareil de radiologie) et au moins deux zones d’hospitalisation pour séparer les animaux contagieux des animaux sains.

Le ou la gérant·e d’une clinique vétérinaire doit obligatoirement embaucher un·e auxiliaire vétérinaire diplômé·e de l’échelon deux. Le ou la vétérinaire doit également prévoir d’ouvrir sa clinique vétérinaire sur une large amplitude horaire. 

👉 Le cabinet vétérinaire

Le ou la gérant·e d’un cabinet vétérinaire est également tenu·e de se conformer à certaines contraintes, mais celles-ci sont moins restrictives. 

Le cabinet vétérinaire devra comprendre

  • Un espace d’accueil avec salle d’attente ; 

  • Une salle d’examen et d’intervention médico-chirurgicale. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

Télécharger

2. Réaliser une étude de marché

Avant même de réaliser votre étude de marché, vous devrez faire un choix entre

  • Les animaux domestiques (chiens, chats, cochons d’Inde, chevaux, etc.) ; 

  • Les Nouveaux Animaux de Compagnie (oiseaux, serpents, lézards, etc.) ; 

  • Les animaux de la ferme (cochons, dindes, lapins, moutons, poules, etc.). 

Cette décision sera déterminante lors de votre étude de marché

👉 L’étude de marché 

Grâce à l’étude de marché, vous vous assurez de la faisabilité de votre projet. Vous devez vous poser des questions sur votre public cible et son environnement : 

  • Visez-vous des citadin·e·s ou une population rurale ? 

  • Quelle est la densité de la population dans la zone de chalandise visée ? 

  • Parmi cette population, combien y a-t-il de propriétaires d’animaux ? 

  • Où se trouvent les cabinets vétérinaires les plus proches ? 

  • Sont-ils spécialisés dans les animaux de compagnie, les NAC ou de la ferme ? 

  • Comment est l’environnement para vétérinaire (pharmacies, SPA, élevages, refuges, centres équestres, animaleries, etc.) ? 

Pour obtenir des statistiques sectorielles, nous vous invitons à vous rapprocher de l’Ordre des vétérinaires régional

3. Choisir son statut juridique

Un·e vétérinaire exerce une profession libérale réglementée relevant de la catégorie des BNC. 

Le statut d’un·e professionnel·le libéral·e peut être : 

👉 Une micro-entreprise ;

👉 Une entreprise individuelle ; 

✅ Une société d’exercice libéral (SEL) ; 

✅ Une société civile de moyens (SCM).  

Une micro-entreprise est déconseillée car déduire ses charges ou récupérer la TVA est impossible avec ce statut. De son côté, l’entreprise individuelle n’est pas recommandée dans le cadre de l’ouverture d’une clinique entraînant de nombreux investissements

La société d’exercice libéral est très intéressante dans votre cas car elle vous fera bénéficier d’une fiscalité attrayante et d’un capital ouvert aux investisseurs

Si vous souhaitez vous associer avec des confrères ou consoeurs, la société civile de moyens (SCM) représente également une option alléchante ! Dans ce type de société, les charges du cabinet vétérinaire (local, chauffage, matériel, secrétariat) sont mutualisées.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Devenez auto-entrepreneur·e avec Shine.

4. Réaliser les formalités administratives

Vous avez choisi la forme juridique idéale et créé votre entreprise

Il est temps de réaliser les formalités administratives requises pour ouvrir votre cabinet vétérinaire : 

👉 Inscription à l’ONV

S’inscrire à l’Ordre National des Vétérinaires est la priorité numéro une. Pour effectuer la démarche, rendez-vous sur le site du Conseil régional dont dépend la zone géographique de votre futur cabinet vétérinaire (ou sur place). Cet organisme disposera alors de deux mois pour valider ou rejeter votre demande. En cas de validation, une attestation d’inscription vous sera envoyée pour que vous puissiez faire votre demande d’habilitation sanitaire.

👉 Demande d’habilitation sanitaire

Cette habilitation vous permettra d’effectuer des actes supplémentaires propres au métier de vétérinaire, à savoir : 

  • Les vaccinations obligatoires ; 

  • La rédaction de certificats d’exportation et d’importation des animaux ; 

  • La surveillance des chiens mordeurs ; 

  • Les actes de prophylaxie. 

Pour l’obtenir, vous devez en faire la demande auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP).

👉 Immatriculer sa société 

Depuis le 1er janvier 2023, cette formalité doit s’effectuer sur le guichet des formalités des entreprises. Vous pouvez aussi solliciter notre équipe pour créer votre entreprise simplement et à moindres frais. Dans l’offre Shine Start, tout est inclus : immatriculation de l’entreprise, dépôt de capital, compte pro, outil de facturation, etc. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Déposez votre capital 100 % en ligne, en toute simplicité.

5. Trouver son local et le meubler

Le local de votre future clinique vétérinaire doit respecter les normes de sécurité et d’accessibilité relatives aux établissements recevant du public. Autre point si vous pratiquez des actes chirurgicaux : un espace postopératoire pour les animaux (chenil) doit être prévu. 

Celui-ci viendra s’ajouter à : 

  • La salle de soins ; 

  • La salle d’attente ;

  • Une salle de chirurgie séparée ; 

  • Un espace de vente via des présentoirs (croquettes, laisses, friandises, laisses, harnais, cages, traitements anti-parasitaires…) ; 

  • Un espace de stockage. 

Dans le même temps, vous devrez réaliser les travaux de mise aux normes (si nécessaire) et acheter les équipements nécessaires à l’exercice de votre activité (balance, stéthoscopes, lecteurs de glycémie, etc.). 

📌

Lors de l’aménagement de votre cabinet vétérinaire, veillez à ce que les client·e·s et leurs animaux puissent circuler librement. 

6. Ouvrir un compte pro

Le compte pro est facultatif pour les micro-entreprises mais obligatoire pour toutes les autres formes juridiques. Celui-ci vous permettra de gérer vos flux financiers facilement et vous donnera accès à des outils adaptés. 

Chez Shine, nous allons encore plus loin en vous proposant le dépôt d'espèces instantané. Lorsque vous recevez des paiements en liquide, vous pouvez déposer jusqu’à 3 000 € par mois sans frais en point de collecte.

7. Se protéger avec une RC Pro

L’ouverture d’un cabinet vétérinaire comporte de nombreux risques. Vous manipulez des animaux de toutes tailles, posez des diagnostics et conseillez leurs maîtres et maîtresses. 

En cas d’erreur, de négligence ou de blessure, les propriétaires des animaux peuvent se retourner contre vous. Pour vous prémunir des risques, souscrire à une assurance RC Pro est indispensable. Vous pouvez aussi assurer votre matériel et votre local professionnel. 

Ouvrir un cabinet vétérinaire : on récapitule !

Pour rappel, voici les sept étapes à réaliser lors de l’ouverture d’un cabinet vétérinaire

1️⃣ Différencier cabinet et clinique vétérinaire ; 

2️⃣ Réaliser une étude de marché ; 

3️⃣ Choisir son statut juridique ; 

4️⃣ Réaliser les formalités administratives ; 

5️⃣ Trouver son local et le meubler ; 

6️⃣ Ouvrir un compte pro ; 

7️⃣ Protéger sa responsabilité avec une RC Pro.

Vous vous sentez prêt·e à ouvrir votre cabinet vétérinaire ? Shine Start est là pour vous accompagner dans toutes vos démarches.

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

ouvrir-cabinet-osteopathie

Santé

Les 7 étapes de l’ouverture d’un cabinet d’ostéopathie

06 mars 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Différencier cabinet et clinique vétérinaire
2. Réaliser une étude de marché