Quel est le coût de création d’une EURL ?

Quel est le coût de création d’une EURL ?

Écrit le Tuesday, July 6, 2021 par Flore Campestrini

Avec Shine, dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptablesEn savoir plus


Partager l'article sur :


Vous souhaitez vous lancer en solo et avez jeté votre dévolu sur le statut EURL ? Félicitations ! 

Avant d’entamer la création de votre EURL, assurez-vous néanmoins de disposer d’un budget suffisant. Pour créer une EURL, une enveloppe minimale d’environ 200 € est en effet indispensable. 

Mais attention, de nombreux coûts viennent s’ajouter aux formalités administratives de base (dépôt de capital, annonce légale, immatriculation). De quoi faire gonfler l’addition, parfois jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Mieux vaut donc être prévoyant·e. 💰 

Les lignes qui suivent vous aideront à anticiper ces dépenses pour éviter d’être pris·e au dépourvu. Bonne lecture !

SOMMAIRE : 

Comment créer une EURL ?

Une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) est une vraie société. Par conséquent, pour créer une EURL il est nécessaire d’accomplir différentes démarches administratives et juridiques. 

Voici les étapes incontournables : 

1 —  rédiger les statuts sociaux de l’EURL ;

2 — déposer le capital social de l’EURL et créer un compte pro au nom de la société ;

3 — signer les statuts de l’EURL ; 

4 — publier un avis de constitution dans un Journal d’Annonces Légales (JAL) ; 

5 — demander l’immatriculation de l’EURL. À ce stade, un dossier complet doit être déposé auprès du greffe du tribunal de commerce compétent. Doivent notamment être transmis : le formulaire Cerfa M0 SARL (valable pour la constitution d’une EURL), les statuts de l’EURL signés, le certificat de dépôt de capital, l’attestation de parution au JAL et la déclaration des bénéficiaires effectifs (DBE). 

👉 À savoir : en fonction de votre projet, il vous faudra probablement effectuer d’autres démarches. Rendez-vous à la fin de cet article pour en savoir plus. 

🔎

Vous n’êtes pas certain·e de bien comprendre les différentes formalités nécessaires à la création d’une EURL ? Consultez notre guide pratique consacré à ce sujet.

Combien coûte la création d’une EURL ? (étape par étape)

La constitution d’une EURL engendre des frais. Certaines dépenses sont inévitables, d’autres sont optionnelles. 

Les frais associés à la rédaction des statuts d’une EURL 

💵 La rédaction des statuts d’une EURL coûte entre 0 € et près de 4000 €, en fonction de l’accompagnement choisi. En bref : 

  • L’entrepreneur est libre de rédiger les statuts de son EURL lui-même. Dans ce cas, cette formalité juridique est gratuite (0 €, nada). En l’absence de connaissances en droit des sociétés, il est cependant recommandé de se faire conseiller ou, a minima, de s’appuyer sur un modèle. 

  • L’associé unique peut également déléguer la rédaction de ses statuts à un professionnel du droit (avocat, notaire, expert-comptable). Ce service sur-mesure sera souvent intégré dans un pack “création d’entreprise”. En fonction du prestataire choisi et de la complexité du projet, cette prestation sera facturée entre 500 € et près de 4000 €, avec une moyenne autour de 1000 €. 

  • Le créateur d’entreprise peut enfin confier la rédaction de ses statuts à une néo-banque, à un compte pro (Shine par exemple 😉) ou à une légalTech. Cette prestation lui coûtera entre 100 € et 300 € (hors taxes et hors frais légaux) en fonction de l’offre choisie. Là encore, la rédaction des statuts sera souvent intégrée dans un forfait incluant également l’accomplissement des formalités administratives voire un volet conseil. 

Avec Shine Start, bénéficiez d’un accompagnement complet (création de la société et dépôt de capital social), d’un compte pro en ligne pendant 1 an et même d’un outil de comptabilité pour seulement 258 € HT, soit 610 € environ, frais légaux et taxes compris. De quoi vous lancer l’esprit léger. 

Les frais associés au dépôt du capital social d’une EURL 

Une EURL est une société dotée de sa propre personnalité morale et de son propre patrimoine. Ce dernier lui est transféré au moment de sa création lorsque l’associé unique procède au dépôt du capital social

💵 La constitution du capital social coûte au moins 1 €. Mais attention, il est conseillé de prévoir une enveloppe plus importante. En effet :

  • L’entrepreneur doit débourser entre 1 € et plusieurs milliers d’euros au titre du capital social lui-même. En théorie, ce dernier peut s’élever à 1 € symbolique seulement. Pourtant, doter son EURL d’un patrimoine trop faible est une erreur. Les conséquences légales et fiscales peuvent en effet être fâcheuses. Il convient donc de transférer à la société un patrimoine cohérent avec son activité. Pour s’épargner une “dépense” trop brutale, l’associé unique peut libérer le capital progressivement. S’il le souhaite, il est autorisé à ne verser que 20 % de ses apports en numéraire lors de la constitution de l’EURL, puis le restant dans les 5 ans. 

  • Le créateur d’entreprise doit également payer entre 0 € et plusieurs centaines d’euros pour le blocage des fonds et l’obtention d’un certificat de dépôt de capital. Cette démarche peut être effectuée gratuitement auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). Les notaires et avocats facturent cette formalité quelques centaines d’euros ou l’incluent dans un pack “constitution d’entreprise”. Les banques facturent cette opération environ 70 € ou l’offrent gracieusement, moyennant l’ouverture d’un compte professionnel au nom de l’entreprise.

Bon à savoir : Shine propose une offre “dépôt de capital” tout-en-un (dépôt, ouverture d'un compte pro, outils comptables et accès à des experts) pour seulement 139 € HT pour 12 mois (tarif juin 2021). 

  • S’il effectue des apports en nature (immeubles, matériel… etc.), le fondateur d’EURL doit prévoir entre 500  € et plus de 3000 € pour les honoraires d’un commissaire aux apports (CAA). Cette dépense peut néanmoins être éludée si aucun des biens apportés au capital ne vaut plus de 30 000 € et si l’intégralité des apports en nature ne dépasse pas, en valeur, la moitié du capital social. 

Les frais d’annonce légale pour la création d’une EURL

Dans la foulée de la loi Pacte, le prix des annonces légales évolue et laisse place à une grille tarifaire claire.

💵 La diffusion d’un avis de création d’EURL dans un Journal d’Annonces Légales (JAL) coûte désormais 124 € HT dans toute la France, sauf à La Réunion et à Mayotte où cette formalité est facturée au prix forfaitaire de 149 € HT.

Les frais d’immatriculation d’une EURL  

💵 L’immatriculation d’une EURL coûte au moins 60 €. Un prix qui peut varier du simple au double : 

  • Le créateur d’entreprise doit en effet régler 22,52 € pour l’enregistrement au registre des bénéficiaires effectifs (RBE). 

  • Ce à quoi s’ajoutent des frais d’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS, 37,45 €) ou au Répertoire des métiers (RM, 45 €) voire à ces deux organismes simultanément (RCS + RM, 37,45 € + 15 €).

  • Le futur associé d’EURL doit également débourser 10,72 € pour la publication d’un avis de constitution au Bulletin Officiel des Annonces Civiles et Commerciales (BODACC) via le greffe (tarifs 2021). Une exemption existe néanmoins lorsque l’associé unique est également le gérant de l’EURL. 

  • Enfin l’entrepreneur peut, s’il le souhaite, être accompagné par un Centre de Formalités des Entreprises ; une Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI) ou une Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) par exemple. Il devra dans ce cas régler entre 60 et 100 € de frais de CFE. Cette dépense pourra être utile si le créateur d’entreprise n’est pas déjà assisté par un professionnel du droit, une néo-banque ou une légalTech. 

Autres coûts liés à la création d’une EURL  

👉 Les formalités juridiques et administratives ne sont qu’une partie des démarches à effectuer lorsque l’on crée une EURL. D’autres postes de dépense “cachés” doivent ainsi être anticipés :

  • Il vous faudra ainsi débourser entre 10 € et 50 € par mois pour un compte pro ouvert au nom de votre entreprise. Pour rappel : l’associé unique d’EURL doit ouvrir un compte professionnel afin de recevoir le capital social une fois celui-ci débloqué. Pour faire votre choix entre les différentes options disponibles, n’hésitez pas à consulter notre comparatif des comptes professionnels. ⚖️

  • Prévoyez un budget annuel d’environ 1000 € à 2000 € pour confier votre comptabilité à un expert-comptable. Un service dont il serait difficile de se passer et dont le prix variera en fonction des prestations incluses et du comptable sélectionné. 

  • Ménagez un budget pour vos assurances professionnelles (RC pro, multirisque pro, assurance du matériel… etc.). En fonction de votre activité et des risques couverts, celles-ci vous coûteront quelques dizaines d’euros par mois, ou beaucoup plus...

  • Lors du lancement de votre entreprise, n’hésitez pas à confier la rédaction de vos contrats, CGV et mentions légales à un avocat. De cette façon, vous partirez sur de bonnes bases et éviterez d’éventuels litiges ultérieurs potentiellement coûteux. Ce type de prestation vous coûtera quelques centaines ou quelques milliers d’euros en fonction du professionnel choisi et des actes concernés. 

  • Si vous êtes artisan, peut-être serez-vous tenté·e par un stage de préparation à l’installation. Désormais optionnel, le “stage SPI” s’effectue avant le lancement de l’activité. Il permet de se former aux rudiments de l’entrepreneuriat et coûte entre 200 € et 500 €

  • Vous êtes l’auteur·e d’une innovation révolutionnaire ? Pour en conserver la primeur, protégez-la en déposant un brevet (dès 26 €). Pour tout comprendre, référez-vous à la grille tarifaire de l’INPI. 

  • Vous souhaitez disposer d’un site web flambant neuf, d’un local, de machines, ou encore d’outils informatiques dédiés à votre activité ? Voici à nouveau des frais à anticiper. 

Vous l’aurez compris, la création d’une EURL engendre autant de coûts que le requiert votre projet. Prenez donc soin de lister et de chiffrer l’intégralité de vos besoins avant de vous lancer. 

Tableau récapitulatif des principaux coûts associés à la création d’une EURL 

tableau cout création EURL

EURL : définition simple et rapide

Une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée est une SARL créée par un seul associé. Par conséquent, les règles applicables à l’EURL sont globalement identiques à celles qui régissent la SARL (articles 223-1 et suivants du Code de Commerce) et dessinent un régime juridique sécurisant. 


Vous voici maintenant prêt·e pour estimer le coût de votre EURL. Pour synthétiser :

  • Une enveloppe minimale de 200 € est requise en vue d’accomplir les formalités de publicité et d’immatriculation obligatoires. 

  • Il convient également de prévoir un montant suffisant afin de constituer un capital social cohérent, de vous faire accompagner et de régler vos premiers frais de fonctionnement. 

Selon la nature de votre projet, la création de votre EURL vous coûtera donc de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros. Pour maîtriser votre budget, pensez à Shine Start, notre offre tout-en-un pour créer votre EURL sans vous ruiner. 😉 

Découvrez Shine, le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.

Découvrir Shine