Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Quel statut juridique choisir quand on est maçon·ne ?

Manon Cauffiez
par Manon Ca Publié le 5 juin 20233 min. de lect

Vous avez pour projet de vous installer en tant que maçon·ne indépendant·e et êtes confronté·e à la question du statut juridique ? D’apparence, ce sujet peut paraître casse-tête… et pourtant ! Choisir entre la micro-entreprise, l’EI, l’EURL, la SARL, la SASU et la SAS sera très simple après votre lecture. Prêt·e à choisir le statut juridique de votre future entreprise de maçonnerie ?

Sommaire

Option n°1 : la micro-entreprise

Option n°2 : l’entreprise individuelle (EI)

Option n°3 : l’EURL ou la SARL

Option n°4 : la SASU ou la SAS

En résumé : le statut juridique en maçonnerie

choisir-statut-macon

Option n°1 : la micro-entreprise

À toutes celles et ceux qui souhaitent devenir maçon·ne indépendant·e : le statut de micro-entreprise s’impose le plus souvent comme une évidence

C’est une excellente option pour démarrer une activité de maçonnerie en douceur. 

Le statut de maçon·ne en micro-entreprise vous convient si : 

  • votre chiffre d’affaires annuel global prévisionnel est inférieur à 77 700 € (prestations de service) et 188 700 € (vente de marchandises) ; 

  • vos frais professionnels sont moindres ; 

  • vous ne voulez pas payer trop de charges sociales ; 

  • vous souhaitez être en mesure de simplifier au maximum votre comptabilité. 

🏗️ 

Léo est diplômé en maçonnerie. Suite à une expérience réussie de plus de 5 ans dans le BTP, il veut désormais travailler en direct avec les client·es. Le bouche-à-oreille fonctionne et ses frais professionnels sont infimes. Le statut de micro-entreprise est celui qu’il lui faut ! 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Devenez auto-entrepreneur·e avec Shine.

Découvrir Shine

Option n°2 : l’entreprise individuelle (EI)

Si vous souhaitez créer une entreprise dans le bâtiment, vous devez savoir que les caractéristiques de l’EI sont différentes de celles de la micro-entreprise. 

Quelques pistes pour vous guider dans le choix de l’entreprise individuelle : 

  • chiffre d’affaires non limité (pas de plafond) ; 

  • déduction des charges professionnelles possible ;

  • des obligations comptables plus poussées.

🧺 

Pour encourager la permaculture, Julie a pour projet de développer la construction de serres éco-responsables auprès des particuliers avec un ami paysagiste. Son fournisseur est situé localement mais le coût des matériaux est élevé. Elle choisit le statut d’entreprise individuelle pour le déduire de ses charges professionnelles ! 

Option n°3 : l’EURL ou la SARL

Vous évoluez dans le secteur du BTP et souhaitez ouvrir une entreprise de maçonnerie en solo ? Vous pouvez faire le choix de l’EURL. 

Vous voulez vous associer avec des ami·es, de la famille ou des collègues ? Vous souhaitez ouvrir une entreprise avec des professionnel·les d’autres corps de métiers (charpentier, carreleur, électricien…) ? La SARL est le statut qui vous convient le mieux.

Avant d’aller plus loin, il faut savoir que l’EURL (associé·e unique) et la SARL (plusieurs associé·es) sont régies par les mêmes règles juridiques. 

Avantages de l’EURL/SARL pour un·e maçon·ne

Voici les principaux avantages de l’EURL/SARL : 

  • patrimoine personnel protégé ; 

  • fonctionnement simplifié ; 

  • montant des cotisations sociales moindres par rapport aux autres formes juridiques.

⚖️

Pour aller plus loin, découvrez notre comparatif entre l’EURL et la micro-entreprise

Inconvénients de l’EURL/SARL pour un·e maçon·ne

Les principaux inconvénients de l’EURL/SARL sont : 

  • le coût élevé des formalités de création (qui sont également complexes) ; 

  • des règles rigides de fonctionnement ;

  • le gérant ou la gérante est faiblement protégé·e sur le plan social.

🍽️

Le futur portefeuille client·es de Marie est constitué de franchises de restaurants qui ont besoin de rénover leurs cuisines en fonction d'un cahier des charges de mise aux normes précises. Elle souhaite s’associer avec un ancien patron de bistrot (30 ans d’ancienneté). Le statut de SARL est sans doute le mieux adapté. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre EURL en ligne.

Option n°4 : la SASU ou la SAS

Vous souhaitez savoir si le statut de SAS ou SASU est adapté à votre profession dans le BTP ? Faisons le point sur les avantages et les inconvénients de ces statuts.

Avant de commencer, il faut toutefois se rappeler que la SASU (1 associé·e) et la SAS (plusieurs associé·es) sont constituées selon des règles juridiques similaires. 

Avantages de la SASU/SAS pour un·e maçon·ne

Voici les avantages de la SASU/SAS : 

  • le ou la président·e bénéficie d'une protection sociale renforcée ; 

  • le fonctionnement est flexible (rédaction des statuts plus libre) ; 

  • le régime social des gérant·es est avantageux.

Inconvénients de la SASU/SAS pour un·e maçon·ne

Voici les inconvénients de la SASU/SAS : 

  • cotisations sociales importantes ;

  • formalités administratives et juridiques complexes ; 

  • délais des procédures (souvent très longs). 

🧱

L’entreprise de maçonnerie de Thomas est créée en partenariat avec une architecte à l'origine d'un concept d'habitat équitable et susceptible d'intégrer diverses parties prenantes (associations, institutions, entreprises de gros œuvre dans le BTP…). La SAS (plus flexible) est sans doute le statut le mieux adapté !

En résumé : le statut juridique en maçonnerie

Avant de vous installer en indépendant·e dans la maçonnerie, le choix du statut juridique de votre entreprise mérite un temps de réflexion ! 

En tant que maçon·ne, le statut le plus adapté est souvent celui de micro-entreprise

Toutefois, si votre projet est ambitieux et requiert de s’associer et/ou un capital de départ, vous devez ouvrir une entreprise individuelle ou une société.

Vous hésitez entre 2 formes de sociétés ? Parcourez notre comparatif complet entre l’EI et la SARL.

Pour passer à l’action dès maintenant, nous vous suggérons de créer votre entreprise avec Shine Start. Cette offre tout-en-un aide les entrepreneur·es du BTP à créer leur société pas à pas ! 👣

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

sasu ou auto-entrepreneur

Choisir son statut

SASU ou auto-entrepreneur : quel statut choisir ?

03 janv. 2020

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Option n°1 : la micro-entreprise
Option n°2 : l’entreprise individuelle (EI)
Option n°3 : l’EURL ou la SARL
Option n°4 : la SASU ou la SAS
En résumé : le statut juridique en maçonnerie