Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Qu’est ce qu’une SCI d’attribution ?

Amel ADDOUN
par Amel Addoun Publié le 1 novembre 2022Mis à jour le 11 mars 20244 min. de lect

Envie d’investir à plusieurs dans un projet immobilier à fort potentiel ? La SCIA est LE statut juridique parfait pour vous ! Dans une société civile immobilière d'attribution, les associés acquièrent ou construisent un bien immobilier en vue d'en obtenir la propriété. Dans cet article, nous vous expliquons tout sur la SCI d’attribution !

Sommaire
sci-attribution-definition

Qu'est-ce qu'une SCI d’attribution ?

SCI d’attribution : définition

La SCI d’attribution permet à deux associés minimum d’entreprendre l’acquisition ou la construction de biens immobiliers en vue de leur division par fraction.

Lors de sa création, les associés participent à la constitution du capital social. En échange, ils reçoivent des fractions de la SCI d’attribution.

Cette forme juridique est idéale pour deux objectifs : 

  • la réalisation de projets immobiliers d’envergure, dans le cadre d’une association ; 

  • la réalisation d'opérations par des investisseurs dans un projet immobilier.

📌

Exemple :

L'achat d'un immeuble qui sera ensuite divisé en lots avec différents appartements attribués aux associés de la SCIA.

L’attribution des biens aux associés

Dans le cadre d’une SCI d’attribution, l’assignation des lots peut s’effectuer de différentes manières.

👉 L’attribution en pleine propriété

Chaque associé accède à la propriété en fonction de la fraction qui lui a été accordée lors de la création de la SCI d’attribution.

👉 L’attribution en nue-propriété

Chaque associé est propriétaire mais ne peut pas utiliser le bien immobilier.

👉 L’attribution de jouissance

L'associé dispose d’un droit d’usage exclusif sur la fraction des biens qui lui a été attribué. Il peut en percevoir les revenus si le bien a été loué.

comptastar logo off
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

La gestion de votre compta en SCI ... Comme une vraie star !

👉 Découvrir l'offre

Comment créer une SCI d'attribution ?

Pour créer une SCI d’attribution, il est nécessaire d’obtenir en premier lieu son immatriculation. Les étapes sont exactement les mêmes que pour une SCI classique.

Il vous suffit de : 

  1. Rédiger les statuts.

  2. Réaliser des apports au capital social.

  3. Publier une annonce légale de création de SCI.

  4. Déclarer la création de l'entreprise au guichet unique de l'INPI.

Bon à savoir

Les statuts doivent impérativement contenir les informations suivantes :

  • la forme juridique ;

  • l’objet social ;

  • la dénomination sociale ;

  • le montant du capital social ;

  • l'adresse du siège soical ;

  • la durée de vie de la SCI.

Le capital social d'une SCI d’attribution

En théorie, il n’existe pas de plafond minimum pour la création du capital social d'une SCI d’attribution.

En contrepartie de leur apport dans le capital, les associés reçoivent des parts sociales. Ils peuvent effectuer :

  • des apports en numéraire ;

  • des apports en nature ;

  • des apports en industrie.

La SCI peut donc être constituée avec 1 € seulement de capital mais elle possède généralement un capital élevé.

C'est logique car le montant du capital social doit être au minimum égal au prix d’achat ou de construction du bien immobilier.

💡

Il n'est pas rare que la SCI d'attribution opte pour un capital variable pour faciliter les entrées et sorties des associés.

Le fonctionnement de la SCI d'attribution

Chaque associé dispose d'un droit de vote proportionnel à la part détenue dans le capital social. Les statuts peuvent cependant déroge à cette règle.

Les associés doivent nommer un gérant pour gérer la SCI au quotidien. Le gérant représente légalement la société aux yeux des tiers.

Le régime fiscal d'une SCI d’attribution

La SCI d’attribution est soumise au régime de la transparence fiscale.

La SCI est soumise à l'impôt sur le revenu (et non à l'impôt sur les sociétés) et chaque associé paie l'impôt en fonction de la quote-part détenue dans le capital social. Les bénéfices de chaque associé sont incorporés dans leurs revenus globaux.

La responsabilité des associés d’une SCI d’attribution

À la différence des sociétés commerciales (SARL, SAS...), la SCI comporte une responsabilité illimitée. Il faut prendre en considération ce risque financier.

La contribution des associés de la SCI aux pertes est limitée au prorata de leur participation au capital.

Les créanciers ne peuvent entreprendre aucune action contre les associés à titre individuel sauf si les fonds de la SCI d’attribution sont insuffisants et la mise en demeure adressée à cette dernière restée infructueuse (on parle de responsabilité subsidiaire).

Les associés sont tenus de répondre aux appels de fonds initiés par le gérant, dans le but d’acquérir, de construire ou d’aménager un bien détenu par la SCI d’attribution. 

Quel est l'avantage principal de la SCI d’attribution ?

La souplesse qu’elle offre aux associés est son plus bel atout. En mutualisant leurs apports, les associés peuvent entreprendre des projets de grande envergure et être propriétaires de biens qu'ils n'auraient peut-être pas pu acheter seuls.

La dissolution d’une SCI d’attribution et ses conséquences

La SCI d’attribution est soumise à la même procédure de dissolution et de liquidation qu’une SCI classique. Un liquidateur est désigné par l’assemblée générale des associés au moment du vote de la dissolution, afin de procéder au partage de la SCI d’attribution.

Le liquidateur établit ensuite le partage entre les associés par acte authentique et le soumet à l’approbation de l’ensemble des associés.

L'acte de partage marque la fin de la SCI puisque l'objet social est réalisé. La SCI est dissoute et les lots sont répartis entre les associés.

Les associés deviennent propriétaires de la fraction de l’immeuble qui leur a été attribuée. Ils se retrouvent en situation de copropriété.

comptastar logo off
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

La gestion de votre compta en SCI ... Comme une vraie star !

La SCI d’attribution : une alternative intéressante à la SCI pour investir dans l'immobilier 🏘️

La SCI d’attribution ou SCIA est une cousine très proche de la SCI. Elle aussi permet d’optimiser la gestion d’un patrimoine immobilier. 

Mais la principale différence entre la SCI et la SCIA est que la SCIA a pour but l'acquisition ou la construction de biens immobiliers en vue de leur répartition entre les différents associés. Cette forme juridique est donc particulièrement adaptée aux projets très ambitieux menés par un groupe d'investisseurs.

Notre article sur la définition de la Société Civile Immobilière (SCI) vous aidera à cerner la différence entre ces deux statuts juridiques !

Et si vous avez besoin d'aide pour créer votre SCI, Shine peut vous accompagner !

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

sci-famille-guide

SCI

Société civile immobilière (SCI) familiale : le guide complet

19 déc. 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Qu'est-ce qu'une SCI d’attribution ?
Comment créer une SCI d'attribution ?