Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment ouvrir sa bijouterie en 7 étapes ?

amandine-dujardin
par Amandine Dujardin Publié le 23 janvier 2023Mis à jour le 5 juin 20236 min. de lect

Vous êtes un créateur ou une créatrice de bijoux bourré·e de talent ? Vous avez toujours adoré tout ce qui brille (et on ne parle pas du film de ​​Géraldine Nakache et Hervé Mimran) ? Alors, vous êtes bien tombé·e ! Dans ce guide, nous vous expliquons comment ouvrir votre propre bijouterie en sept étapes. Une fois terminé, vous pourrez vendre vos bijoux en toute légalité et vivre de votre passion sans modération ! 💎

Sommaire

Étape n°1 : dessiner les lignes de son projet

Étape n°2 : trouver des sources de financement

Étape n°3 : choisir un statut juridique

Étape n°4 : ouvrir un compte pro

Étape n°5 : souscrire à des assurances

Étape n°6 : trouver le local de sa bijouterie

Étape n°7 : faire connaître sa bijouterie

Ouvrir sa propre bijouterie : les points à retenir 📌

ouvrir-bijouterie

Étape n°1 : dessiner les lignes de son projet

Même s’il est recommandé d’obtenir un diplôme avant d’ouvrir une joaillerie, l'activité de bijoutier n’est pas réglementée. Vous pourrez donc passer un CAP art du bijou et du joyau ou un diplôme des Métiers d’Art parcours art du bijou et du joyau. Mais cela est facultatif

Avec de la motivation, quelques connaissances et un budget conséquent, il est tout à fait possible d’ouvrir une bijouterie sans formation.

L’étude de marché locale 

Contrairement à une formation, il est impossible de faire l’impasse sur l’étude de marché locale. Vous devrez lister vos concurrent·e·s, comprendre qui sont leurs client·e·s, ce qu’ils achètent, à quel prix, à quelle occasion, etc. 

Pour comprendre les besoins de votre future clientèle, vous pouvez aussi aller à sa rencontre

Posez-lui des questions visées comme : 

  • À quelle fréquence achetez-vous des bijoux en bijouterie ? 

  • Achetez-vous aussi sur internet ? 

  • Qu’aimez-vous dans le fait de venir dans une bijouterie physique (essayage, réparation sur place, expérience d’achat, perçage des oreilles, etc.) ? 

  • Pour qui achetez-vous des bijoux ?

  • Quels types de bijoux achetez-vous (bracelets, bagues, bracelets, diamants, montres, etc.) ? 

Le business plan 

Le business plan vous aide à vérifier la viabilité de votre projet et à évaluer le besoin de financement lié à l’ouverture de votre bijouterie. Vous pourrez présenter ce document à de potentiel·le·s investisseurs et investisseuses pour obtenir des financements.

Le business plan de votre bijouterie devra comprendre les éléments suivants : 

👉 Résumé de votre projet ; 

👉 Présentation de votre entreprise (statut juridique, nom de la bijouterie, siège social, noms des associé·e·s, répartition du capital social, etc.) ; 

👉 Produits et services ; 

👉 Étude de marché (mettant en avant l’opportunité commerciale) ; 

👉 Stratégie commerciale de votre bijouterie ; 

👉 Prévisionnel financier (compte de résultat prévisionnel, bilan prévisionnel, prévisionnel de trésorerie, etc.). 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

Télécharger

Étape n°2 : trouver des sources de financement

Avec votre business plan bien ficelé et votre plus belle tenue, rendez-vous à la banque ! L’heure est venue d’obtenir un prêt professionnel afin de financer les bijoux, la location d’un local et les ressources humaines liées à votre bijouterie. 

Pour vous accompagner dans votre croissance, Shine a mi en place le premier prêt professionnel avec bonus engagement

Étape n°3 : choisir un statut juridique

Troisième étape : créer une structure juridique

Pour cela, vous pouvez opter pour le statut de l’entreprise individuelle. Très simple à créer, cette forme juridique est idéale si vous souhaitez ouvrir votre propre bijouterie en solo sans contraintes particulières !

Vous pouvez aussi choisir entre une SASU ou une EURL (si vous êtes seul·e) ou entre une SAS ou une SARL si vous souhaitez vous associer. Le fonctionnement de la SARL est très encadré par la loi, à l'instar de la SAS qui est connue comme une forme juridique très souple. La majeur partie de ses règles sera prévue dans les statuts directement par les associé·e·s.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Étape n°4 : ouvrir un compte pro

En tant que bijoutier ou bijoutière, vous devez posséder un compte pro pour gérer la trésorerie de votre bijouterie. 

Chez Shine, nous avons pensé à tout ! 

Les fonds de votre bijouterie seront protégés par le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR). Vous pourrez encaisser les chèques de vos clients et clientes depuis l’application.

Et pour vous simplifier la vie, nous pouvons créer jusqu’à cinq accès à votre compte pro Shine. Vous pourrez donc permettre à votre comptable ou à l’un·e de vos associé·e·s de consulter les comptes de l'entreprise très facilement !

Étape n°5 : souscrire à des assurances 

Les plus gros risques auxquels on est confronté lorsque l’on ouvre une bijouterie, c’est les vols et les braquages. Pour éviter de perdre toutes vos pierres précieuses en un jour, nous vous recommandons de souscrire à une assurance contre le vol. Ainsi, vous obtiendrez un remboursement de la marchandise volée. 

En cas de sinistre, votre matériel et vos stocks seront protégés par une assurance multirisque professionnelle. Et en cas de dommages causés à la clientèle, vous serez couvert·e par une RC pro

Enfin, pensez à souscrire à une mutuelle d’entreprise et à une prévoyance d'entreprise !

💎

Si vous détenez des métaux précieux, vous aurez l’obligation de faire une déclaration auprès d’un bureau de garantie et de tenir un livre de police (registre qui détaille toutes les transactions liées aux métaux précieux).

Étape n°6 : trouver le local de sa bijouterie

Quatre types de points de vente sont envisageables

  1. Les bijouteries fantaisie (matériaux non précieux, service de réparation absent) ; 

  2. Les bijouteries mixtes (bijoux de moyenne gamme, service d'horlogerie sur place) ; 

  3. Les bijouteries artisanales (bijoux faits main, sur commande) ; 

  4. Les bijouteries de luxe (bijoux haut de gamme et joaillerie précieuse). 

En général, les bijouteries mixtes se situent dans les centres commerciaux. Les bijouteries fantaisie peuvent aussi s’y trouver ou poser leurs valises dans le cœur de ville comme le sont souvent les enseignes Claire's. Quant aux gérant·e·s de bijouteries artisanales et de luxe, ils s’installent souvent dans le centre-ville

📝

Vous devrez afficher vos prix toutes charges comprises (TTC) et vous conformer aux normes accessibilité et incendie.

Étape n°7 : faire connaître sa bijouterie 

Si vous avez choisi un local dans une zone commerciale ou dans une rue passante, vous devriez accueillir de premier·e·s client·e·s rapidement. Bien sûr, une jolie vitrine peut vous aider à attirer l'œil et à séduire hommes et femmes dès l’extérieur.

Pour faire connaître votre bijouterie, d’autres méthodes efficaces existent :

  • Inviter des personnes influentes à l’inauguration de la bijouterie ; 

  • Photographier et promouvoir vos bijoux et montres sur les médias sociaux ; 

  • Créer une fiche établissement Google ;

  • Choyer ses client·e·s et leur demander des avis positifs ; 

  • Créer des partenariats avec des organisateurs et organisatrices de mariage, des photographes, des stylistes locaux, etc.

Vous pouvez aussi décider de vendre vos bijoux en ligne ET hors ligne afin de maximiser vos ventes. Pour cela, vous devrez ouvrir une boutique en ligne et la promouvoir sur internet, au même titre que votre magasin de bijoux physique.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Ouvrir sa propre bijouterie : les points à retenir 📌

Pour résumer, voici les sept étapes essentielles pour ouvrir sa propre bijouterie

1️⃣ Dessiner les lignes de son projet ; 

2️⃣ Trouver des sources de financement ; 

3️⃣ Choisir son statut juridique ; 

4️⃣ Ouvrir un compte pro ; 

5️⃣ Souscrire à des assurances ; 

6️⃣ Trouver le local de sa bijouterie ; 

7️⃣ Promouvoir sa bijouterie. 

Dernier conseil : allouez un maximum de temps à l’ouverture, au développement et à la promotion de votre bijouterie.

Même si vous combinez un job et un projet entrepreneurial, essayez de consacrer au moins une heure par jour à votre bijouterie pour travailler sur un bijou, rédiger quelques posts sur les médias sociaux ou peaufiner votre business plan. 

Pour aller plus loin dans votre démarche, découvrez les comptes pro les plus adaptés aux bijoutier·es.

Et si vous vous sentez prêt·e à vous lancer, nous vous accompagnons dans vos démarches étape par étape.

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

ouvrir-friperie

Mode et bijoux

Ouverture d’une friperie : mode d’emploi

5 min · 13 mars 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Étape n°1 : dessiner les lignes de son projet
Étape n°2 : trouver des sources de financement
Étape n°3 : choisir un statut juridique
Étape n°4 : ouvrir un compte pro
Étape n°5 : souscrire à des assurances
Étape n°6 : trouver le local de sa bijouterie
Étape n°7 : faire connaître sa bijouterie
Ouvrir sa propre bijouterie : les points à retenir 📌