Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Comment créer sa marque de vêtement ?

Camille Deneu
par Camille Deneu Publié le 23 août 2022Mis à jour le 12 septembre 20229 min. de lect

Créer une marque de prêt-à-porter est un projet qui se mûrit et se structure. Au préalable, il suppose de mener une réflexion sur votre concept et sur votre place sur le marché. La production, la distribution et la communication comptent parmi les autres points à aborder pour mettre toutes les chances de votre côté. Voici les grandes étapes qui jalonnent un projet de création de marque de vêtements.

Sommaire

Définir le segment de marché visé

Réaliser une étude de marché

Réaliser un diagnostic

Identifier votre positionnement

Définir votre plateforme de marque

Façonner l’identité de la marque

Connaître la réglementation du prêt-à-porter

Réaliser un business plan

Réaliser un plan marketing

Concevoir votre ligne de vêtements

Trouver des partenaires pour la production

Choisir un statut juridique

Créer une entreprise

Protéger votre marque

Définir le segment de marché visé

L’envie de créer est là. Toutefois, mieux vaut aborder la conception après avoir pris le temps de la réflexion sur le concept de votre marque de vêtements et les publics auxquels elle s’adresse. 

Pour être clairement identifiée par les publics cibles, une marque doit avoir un positionnement efficace et distinctif. En effet, l’univers du prêt-à-porter se segmente en de nombreux styles et produits qui ciblent des publics différents. S’agit-il d’une marque de vêtements éthiques ? D’une gamme sportswear ? D’une offre destinée aux seniors ? 

Réaliser une étude de marché

Savez-vous quel pourcentage votre segment représente sur le marché du prêt-à-porter ? Connaissez-vous le montant du panier moyen sur celui-ci ? Pour vérifier la pertinence et la validité du projet, mieux vaut appréhender les données de votre marché et faire le point sur votre place sur celui-ci. 

Il existe différentes méthodes d’étude de marché, dont certaines peuvent être réalisées par vos soins. Voici quelques outils pour étudier votre marché et recueillir des informations précieuses pour élaborer votre business plan : 

  • Groupes de discussion

  • Sondages

  • Analyse des médias sociaux

  • Entretiens avec les publics cibles

  • Tests auprès les publics cibles

  • Analyse des données du domaine public

  • Analyse des concurrents

  • Achat d’études de marché spécifiques

Pour définir quelle méthode d'étude de marché est la plus adaptée à votre projet de création de marque de vêtements, définissez de quels indicateurs vous avez besoin et quelles ressources sont allouées à cette étape. 

Réaliser un diagnostic 

Notre recommandation ? Utilisez la méthode SWOT, qui s’intéresse à la fois à votre marque et à son environnement. C’est un outil d’analyse stratégique qui permet d’identifier les stratégies commerciales possibles. Il se structure autour des éléments : 

  • Audit interne des forces et faiblesses de l’entreprise par rapport à son marché, ses concurrents, ses partenaires. Par exemple : un brevet de textile innovant (force), un déficit de notoriété (faiblesse). 

  • Audit externe des opportunités et menaces de l’environnement. Ce sont des caractéristiques sur lesquelles l’entreprise ne peut pas agir et qui l’impactent positivement ou négativement. Par exemple : la signature d’un accord exclusif avec un fournisseur pourra représenter une opportunité, tandis que le lancement d’une innovation de remplacement par un concurrent pourra être une menace. 

Identifier votre positionnement

Permettre à vos futurs clients de vous identifier suppose de définir un positionnement clair pour votre marque de prêt-à-porter. Un “bon positionnement” répond à plusieurs critères : 

  • Pertinent : il répond aux attentes de vos clients ;

  • Crédible : il est cohérent avec votre offre ; 

  • Attractif : il est séduisant pour vos cibles ; 

  • Durable : il s’appuie sur des caractéristiques pérennes ; 

  • Distinctif : il vous démarque de vos concurrents. 

De ce positionnement, va découler la personnalité de votre marque. Est-elle accessible ou élitiste ? Moderne ou traditionnelle ? Ces caractéristiques servent de base pour trouver un nom, créer un logo, établir des stratégies commerciales en phase avec son ADN.

Définir votre plateforme de marque

Quelles sont vos valeurs et comment se traduisent-elles concrètement dans la conception, la production, la diffusion de vos produits ? Qu’est-ce qui vous rend unique vis-à-vis de vos concurrents ? La plateforme de marque synthétise l’identité de votre marque de vêtements et son ADN. Pour prendre des décisions stratégiques et communiquer auprès de vos cibles, c’est un repère important. Elle définit notamment : 

  • Identité : qui êtes-vous ? Comment définissez-vous votre marque ? 

  • Raison d’être : à quoi sert votre marque ? Quelle est sa raison d’être ?

  • Promesse : quelle est la valeur ajoutée ? En quoi votre marque est-elle unique ?

  • Vision : quel est le but à atteindre dans les prochaines années ? 

  • Valeurs : quelles valeurs défend votre marque ? 

  • Cibles : à quels publics cibles s’adresse votre marque ?

Façonner l’identité de la marque

Une fois que vous disposez d’une vue de l’univers de la marque et que vous avez défini sa personnalité, vous pouvez traduire visuellement ces éléments. Pour trouver le nom de votre marque de vêtements et créer votre logo, restez simple et proche des valeurs. Quelques conseils : 

  • Votre nom doit être cohérent avec les codes du secteur du prêt-à-porter, refléter votre positionnement, tout en vous distinguant de vos concurrents ; 

  • Votre logo et votre charte graphique doivent refléter la personnalité de votre marque et être mémorisables par vos cibles. 

Connaître la réglementation du prêt-à-porter

Parmi les éléments essentiels pour se lancer sur le marché du prêt-à-porter, la connaissance de l’environnement réglementaire applicable à ce secteur. Les principales obligations concernent l’étiquetage des vêtements (règlement communautaire n°1007/2011/CE de 2011)

  • La composition doit obligatoirement apparaître sur l’étiquette et mentionner le pourcentage de fibres constituant le produit. 

  • Les informations d’entretien (lavage, séchage…) ne sont pas obligatoires mais fortement recommandées pour vous prémunir contre les plaintes de consommateurs.

  • L’indication du pays de fabrication n’est pas obligatoire mais également recommandée si vous envisagez l’exportation vers l’étranger.  

Si vos produits sont distribués par le biais de points de vente, sachez que des obligations se rapportent à la vente de prêt-à-porter en magasin

  • Respect des normes de sécurité et d’accessibilité ; 

  • Affichage obligatoire à l’attention des employés ; 

  • Indication des prix à l’intérieur et l’extérieur du point de vente ; 

  • Cotisation obligatoire à la SACEM en cas de diffusion de musique au sein du point de vente. 

Réaliser un business plan

Pour toute création d’entreprise, rédiger un business plan est une étape-clé. Ce document stratégique présente en détail le projet de création d’entreprise. Il s’appuie sur l’étude de marché que vous aurez réalisée et permet de préciser les contours de votre projet. Si vous avez besoin d’obtenir des financements, ce document est important pour renforcer votre crédibilité auprès de potentiels investisseurs. 

Parmi les éléments essentiels à intégrer à votre business plan : 

  • le contexte ;

  • la stratégie adoptée ;

  • les besoins matériels et humains ;

  • une projection de l’évolution de l’activité ;

  • le mode de financement ;

  • le plan opérationnel de développement ;

  • le retour sur investissement espéré. 

Réaliser un plan marketing

Pour faire connaître votre marque de vêtements et atteindre vos objectifs commerciaux, l’élaboration d’un plan marketing est de rigueur. Ce document stratégique regroupe l’ensemble des stratégies de marketing et de communication. Il s’articule notamment autour :

  • des objectifs de résultat ; 

  • des clientèles cibles ;

  • des actions en lien avec des objectifs spécifiques ;

  • du budget dédiés à ces actions ; 

  • de la planification de ces actions. 

Création d’un site internet, partenariats avec des influenceurs, organisation d’événements : de nombreux outils de communication et de marketing peuvent être déployés pour lancer votre marque de vêtements. Ce sont vos objectifs mais aussi les ressources allouées, qui permettent de définir les plus appropriés. 

Concevoir votre ligne de vêtements

Si vous n’êtes pas un créateur de mode aguerri, vous envisagerez peut-être de travailler avec des partenaires pour concevoir votre ligne de vêtements. Fabrication ou revente : un choix crucial pour votre activité. 

  • Vous êtes vous-même créateur de mode et vous voulez concevoir vos propres pièces ? Ce choix suppose de gérer toutes les étapes de la création (design, production…) et d’évaluer correctement vos capacités de production. Au-delà des compétences créatives ou techniques, il suppose d’avoir un regard pointu sur les tendances de la mode

  • Vous voulez vous décharger sur le plan production et logistique ? Auquel cas, vous pouvez choisir d’être revendeur et vous adresser à des grossistes et des ateliers textiles de personnalisation. Ce choix requiert moins de qualités créatives et de compétences techniques

  • Plusieurs solutions sont envisageables, comme le Print On Demand, un modèle e-commerce qui permet de personnaliser des produits préexistants avec les designs de votre marque. Cela peut être une étape préalable : en constatant ce qui fonctionne ou non, vous aurez le recul pour lancer votre marque avec vos propres fournisseurs. 

Trouver des partenaires pour la production

Pour créer votre marque de vêtements, vous devrez vous entourer de fournisseurs ou de sous-traitants. Tant du point de vue organisationnel que financier, ces choix ont un impact sur votre activité. 

Où trouver vos fournisseurs textiles ? Vous pouvez les rechercher sur Internet ou explorer des places de marché. Dans le domaine du prêt-à-porter, il est courant de faire appel à des fournisseurs localisés à l’étranger. 

Généralement, on s’adresse à plusieurs fournisseurs afin de faire jouer la concurrence et comparer les offres. Au-delà de l’aspect financier, plusieurs critères méritent d’être étudiés, par exemple : 

  • les quantités minimum de commande ;

  • la qualité des produits ;

  • les délais de fabrication ;

  • les conditions de règlement.

Plus subjective, la qualité de la relation et la confiance qu’elle permet mérite également d’être prise en compte. 

Choisir un statut juridique

Lancer une marque de vêtement suppose de créer une entreprise. Pour cela, il vous faut choisir un statut juridique. Parmi les facteurs à prendre en compte pour choisir la forme juridique la plus adaptée :

  • l’impact social et fiscal ;

  • les obligations légales relatives au statut ;

  • les garanties apportées.

Différents statuts sont envisageables et dépendent du fait que vous créez l’entreprise seul (auto-entreprise, EURL, SASU…) ou en vous associant (SARL, SAS…) Chaque statut a ses contraintes et permet une flexibilité plus ou moins importante en termes d’organisation, de gestion et de développement. Pour faire le choix le plus pertinent, il est recommandé de vous faire conseiller par un expert juridique.

Créer une entreprise

Une fois le statut juridique déterminé, la création d’une entreprise s’articule autour de plusieurs formalités

  • rédaction des statuts ;

  • dépôt de capital ;

  • publication de l’avis de constitution au journal des annonces légales ;

  • réalisation de la déclaration de création d’entreprise ;

  • déclaration des bénéficiaires effectifs de l’entreprise ;

  • demande d’immatriculation au CFE. 

Pour cette étape, vous aurez aussi tout intérêt à vous faire accompagner. Chez Shine, nous réalisons le dépôt de capital et accompagnons les créateurs d’entreprise avec la formule “Shine Start” : une offre complète pour créer votre entreprise simplement et à moindres frais. 

Protéger votre marque 

Une fois l’identité de la marque créée, il ne faut pas négliger le dépôt auprès de l’INPI pour protéger son nom commercial. Applicable sur le territoire français pour une durée renouvelable de dix ans, cette formalité vise à protéger le nom et le logo. Ainsi, vous êtes le seul à disposer du droit d’exploiter votre marque (fabrication, commercialisation…) Vous êtes alors en mesure de vous défendre légalement en cas d’exploitation, d’imitation ou de contrefaçon. 

Le dépôt de votre marque de vêtements à l’INPI se réalise en deux étapes : 

  • vérifiez la disponibilité auprès de l’INPI à l’aide de la base de données en ligne ou sur place ; 

  • déposez la marque en remplissant le formulaire dédié. Vous recevrez en retour un accusé de réception indiquant la date et le numéro national qui seront publiés au BOPI. 

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Idée business

Devenir livreur Amazon en 5 étapes

4 min · 18 juil. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Définir le segment de marché visé
Réaliser une étude de marché
Réaliser un diagnostic
Identifier votre positionnement
Définir votre plateforme de marque
Façonner l’identité de la marque
Connaître la réglementation du prêt-à-porter
Réaliser un business plan
Réaliser un plan marketing
Concevoir votre ligne de vêtements
Trouver des partenaires pour la production
Choisir un statut juridique
Créer une entreprise
Protéger votre marque