Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment ouvrir son agence immobilière ?

Mathieu Marechal
par Mathieu Marechal Publié le 5 avril 2023Mis à jour le 31 mai 20238 min. de lect

Vous souhaitez faire de l'ouverture de votre agence immobilière une réussite ? L’idéal est de commencer par une étude de marché et un business plan. Vous devrez ensuite choisir votre statut juridique, trouver des financements et vous renseigner sur les spécificités du métier d’agent immobilier. Mais pas de panique : dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir une agence immobilière.

Sommaire
ouvrir-agence-immobiliere

1. Acquérir les qualités requises

Pour ouvrir votre propre agence immobilière, vous devez avoir certaines qualités, aptitudes et compétences :

  • une bonne connaissance du marché immobilier ;

  • des aptitudes commerciales (notamment en négociation et en vente) ;

  • une excellente capacité de planification, d’organisation, de coordination et de prise de décision ;

  • une appétence pour le travail d’équipe ;

  • des compétences en communication, à la fois orale et écrite ;

  • des formations et expériences (une formation en immobilier, en commerce ou en gestion est requise pour ouvrir une agence immobilière).

Une expérience professionnelle préalable dans le domaine de l'immobilier ou de la gestion représente un vrai plus.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

2. Réaliser une étude de marché

Pour comprendre le marché immobilier local, la demande et les tendances, une étude de marché approfondie est nécessaire. Celle-ci permet de vous démarquer de la concurrence et de déterminer la stratégie à mettre en place pour attirer des client·es.

Avant tout, il est impératif d’étudier :

  • les tendances des prix de l'immobilier dans votre région ; 

  • la demande actuelle pour les différents biens immobiliers (appartements, maisons, immeubles, terrains, garages, etc.) ;

  • le volume des transactions ;

  • le type de biens immobiliers les plus recherchés ; 

  • les quartiers les plus populaires.

Ensuite, vous pouvez analyser le fonctionnement des autres agences immobilières présentes dans la région :

  • leur offre de services ;

  • leur tarification ;

  • leur positionnement marketing ;

  • leur réputation.

Une fois que vous avez compris le marché immobilier local et la concurrence, vous pouvez déterminer votre positionnement sur ce marché. 

Vous pouvez vous différencier :

  • en offrant un service client supérieur ;

  • en vous spécialisant dans un type de propriété particulier (exemple : les passoires thermiques à rénover) ; 

  • ou en adoptant une tarification plus compétitive.

Vous pouvez aussi évaluer la rentabilité potentielle de votre agence immobilière en examinant les coûts de création et de fonctionnement, les sources de revenus et les économies que vous pouvez réaliser pour réduire vos charges structurelles.

3. Élaborer un business plan

Une fois que vous avez réalisé une étude de marché approfondie, vous pouvez commencer à élaborer le business plan de votre agence immobilière. 

Le business plan doit inclure les éléments suivants :

  • une description détaillée de l'agence immobilière (sa mission, sa vision et ses objectifs) ;

  • une analyse de la concurrence et une évaluation de la rentabilité potentielle ;

  • un plan de marketing détaillé avec une stratégie de positionnement, un plan de communication et un plan de distribution ;

  • un plan opérationnel pour les processus de vente et de location, le recrutement de personnel et la gestion des biens immobiliers ;

  • une analyse financière avec un compte de résultat prévisionnel, un bilan prévisionnel et un plan de trésorerie.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

4. Choisir entre agence indépendante ou franchise

Le choix entre une agence immobilière indépendante ou une franchise dépend de vos objectifs et de vos ressources.

Les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients, qui doivent être pris en compte avant de prendre une décision.

Agence immobilière indépendante

Une agence immobilière indépendante vous offre davantage de liberté dans la gestion de l’entreprise.

Vous pouvez personnaliser votre offre de services selon les besoins de votre clientèle locale et fixer vos propres tarifs et marges

Vous pouvez aussi vous différencier plus facilement des autres agences immobilières grâce à votre positionnement.

Toutefois, en tant qu’agence immobilière indépendante, vous devez assumer :

  • les coûts de démarrage et de fonctionnement de l'entreprise ;

  • la responsabilité en termes de gestion ;

  • les prises de décision.

Agence immobilière franchisée

L’agence immobilière franchisée vous permet de bénéficier de la notoriété du franchiseur et d'une image de marque établie. Ces avantages facilitent la génération de prospects et votre capacité à attirer des client·es.

Il est possible de profiter d'un soutien et de conseils continus de la part du franchiseur, notamment en matière de :

  • formation ;

  • marketing ;

  • gestion des biens immobiliers ;

  • aspects administratifs ;

  • stratégie commerciale. 

Vous pouvez également économiser de l’argent, en utilisant les outils et les systèmes de gestion de la franchise, qui sont proposés à moindre coût.

Cependant, les directives et les politiques du franchiseur peuvent limiter votre liberté d'action. Une autre contrainte, et non des moindres : des frais de franchise initiaux et continus, ainsi que des redevances sur les ventes doivent être réglés ! 💸

Enfin, il vous sera difficile de vous démarquer de la concurrence et de personnaliser vos offres.

5. Sélectionner le statut juridique de l’agence

L’entreprise individuelle

Une entreprise individuelle est simple et rapide à créer, sans formalités ni capital social minimum requis. Vous bénéficierez d’une grande liberté de décision dans la gestion et déclarez les bénéfices de l'entreprise dans votre déclaration de revenus personnels. Cela peut réduire votre charge fiscale totale.

L’inconvénient, c’est que vous êtes personnellement responsable des dettes et des obligations de l'entreprise. Vous pouvez aussi rencontrer plus de difficultés à obtenir des financements auprès des banques ou des investisseurs à cause d’une capacité financière souvent limitée.

La société

Si vous créez une société, vous devez partager le capital social et les bénéfices de l'entreprise avec des investisseurs ou des associé·es. Mais vous bénéficiez d'un avantage : la responsabilité limitée. Votre patrimoine personnel n'est pas engagé dans les dettes et les obligations de l'entreprise.

Le statut de société vous donne aussi une image plus professionnelle et crédible auprès des client·es, des fournisseurs et des partenaires commerciaux, en plus de vous permettre de profiter des avantages fiscaux, en fonction du régime fiscal choisi (SARL, SAS, etc.).

Néanmoins, en statut société, il y a des contraintes non négligeables :

  • le processus de création est plus complexe et coûteux, avec des formalités administratives et des frais de constitution ;

  • vous devez tenir une comptabilité rigoureuse et respecter les obligations légales de la société, comme la tenue d'assemblées générales et l'approbation des comptes annuels ;

  • il est possible que des conflits de gestion et de décision apparaissent avec les autres associé·es ou investisseurs ;

  • vous êtes soumis·e à une réglementation et à des taxes plus strictes que pour une entreprise individuelle.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

6. Réunir les fonds nécessaires

Le financement d'un projet de création d'agence immobilière peut se faire de différentes manières. 

Vous pouvez utiliser vos propres économies ou vos actifs pour financer le projet. Cela peut réduire les coûts d'emprunt et augmenter votre potentiel de rentabilité à long terme.

Autre solution : vous pouvez solliciter un prêt bancaire. Il est dans ce cas important de préparer un business plan solide pour convaincre la banque.

Le recours à la participation au capital d’investisseurs peut également être requis, si votre projet nécessite beaucoup de fonds. Il peut s’agir d’amis, de membres de la famille, de business angels ou de fonds de capital-risque.

La franchise représente une autre option intéressante. Vous pouvez facilement bénéficier d'un financement grâce au soutien financier et organisationnel de la franchise.

Quant aux subventions et aides publiques, il existe des programmes pour la création d'entreprise, selon les régions et les secteurs. Renseignez-vous auprès des institutions publiques (de votre commune à votre région, en passant par la CCI) pour savoir si vous pouvez bénéficier de ces aides.

7. Effectuer les formalités administratives

Des formalités obligatoires sont de mise pour ouvrir votre propre agence immobilière. Commençons les présentations avec l’obtention de la carte professionnelle. 

La carte professionnelle

L'obtention de la carte professionnelle est obligatoire pour toute personne souhaitant exercer la profession d'agent immobilier en France. Elle est délivrée par la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) et permet à son ou à sa titulaire d'exercer des activités de transaction immobilière, de gestion immobilière et de syndic de copropriété.

Pour l’obtenir, il faut remplir certaines conditions :

  • être titulaire d'un diplôme dans l'immobilier ou avoir une expérience professionnelle d'au moins 3 ans dans le secteur immobilier ;

  • posséder une assurance responsabilité civile professionnelle ;

  • ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation pénale ;

  • ne pas être frappé d'une interdiction d'exercer ;

  • avoir souscrit une garantie financière, destinée à garantir les fonds détenus pour le compte de tiers.

Il est également nécessaire de remplir un dossier de demande, accompagné des pièces justificatives nécessaires, auprès de la CCI de votre lieu d'exercice professionnel. Le délai pour obtenir la carte est d'environ 2 mois.

📅

La carte professionnelle doit être renouvelée tous les 3 ans. Pour cela, il est nécessaire de justifier d'une formation continue de 42 heures, au cours de ces 3 années.

Les garanties obligatoires

L'ouverture d'une agence immobilière nécessite de souscrire différentes garanties et assurances, à savoir :

👉 L’assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro)

Cette assurance est obligatoire pour tout professionnel de l'immobilier. Elle permet de couvrir les dommages causés aux tiers dans le cadre de l'exercice de l'activité professionnelle, tels que les erreurs, les omissions, les fautes ou les négligences. 

👉 La garantie financière 

Elle est obligatoire si votre agence immobilière détient des fonds pour le compte de vos client·es. La garantie financière permet de préserver ces fonds en cas de défaillance ou de cessation d’activité.

👉 L’assurance multirisques professionnelle

Elle couvre les risques liés à l'activité de votre agence immobilière, tels que les dommages aux biens professionnels, les pertes d'exploitation, les vols ou les incendies. 

👉 L’assurance perte de revenus 

Cette assurance a pour vocation de couvrir les pertes de revenus de l'agence, par exemple en cas d'arrêt d'activité ou de sinistre.

👉 L’assurance automobile 

Cette assurance est obligatoire si votre agence immobilière possède des véhicules utilisés dans le cadre de l'activité professionnelle (par exemple, une voiture pour effectuer des visites de biens immobiliers).

💡

Les garanties et assurances obligatoires peuvent varier en fonction du type d'activité de votre agence immobilière et de sa forme juridique. Il est donc important de bien vous renseigner auprès de votre assureur pour déterminer les garanties et assurances adaptées à votre activité.

Ouvrir son agence immobilière : c’est à vous !

Pour ouvrir votre propre agence immobilière, nous vous conseillons de suivre les étapes présentées dans cet article : 

  1. Acquérir les compétences requises au métier d’agent immobilier ; 

  2. Réaliser une étude de marché ; 

  3. Élaborer un business plan ; 

  4. Choisir entre agence indépendante ou franchise ; 

  5. Sélectionner le statut juridique de son agence ; 

  6. Réunir les fonds nécessaires ;  

  7. Effectuer les formalités administratives. 

Autre option si vous appartenez au monde de l’immobilier : devenir mandataire immobilier indépendant

👉 Et si vous êtes prêt·e à vous lancer, nous pouvons vous aider à créer votre entreprise à moindres frais et 100 % en ligne ! 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

agent-immobilier-independant-statut

Immobilier

Agent immobilier indépendant : quel statut est le plus adapté ?

08 nov. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Acquérir les qualités requises
2. Réaliser une étude de marché