Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Devenir mandataire immo indépendant : le guide

Mathieu Marechal
par Mathieu Marechal Publié le 9 mars 2023Mis à jour le 26 juin 20234 min. de lect

Vous adorez visiter les plus beaux appartements de votre quartier ? Le contact avec les client·e·s vous attire, tout comme le défi de conclure une vente immobilière ? Vous avez pour ambition de développer votre propre activité en solo ? Alors devenir mandataire immobilier indépendant est certainement votre vocation !

Dans cet article, nous partons à la découverte :

  • Des formations à suivre ; 

  • Du choix du statut ;

  • Des missions d’un·e mandataire immobilier·e ;

  • Et du montant de sa rémunération.

Sommaire

1. Acquérir les compétences requises

2. Choisir son statut juridique

3. Réaliser les formalités administratives

4. Se familiariser avec ses missions

5. Prévoir un an de trésorerie

Devenir mandataire immobilier : le mémo !

devenir-mandataire-immo-independant

1. Acquérir les compétences requises

Commençons par nous intéresser au point de départ de votre parcours pour devenir mandataire immobilier : la formation.

Pas de formation obligatoire, mais des compétences requises

Bonne nouvelle : aucune formation n’est obligatoire pour devenir mandataire immobilier freelance ! 🎉

Toutefois, de nombreuses compétences vous seront utiles pour exercer ce métier, telles que :

  • Une fibre commerciale ; 

  • Des connaissances poussées en immobilier et en BTP ; 

  • Des compétences économiques et financières.

D’autres savoir-faire sont nécessaires comme une forte motivation, un sens du contact développé et une grande dose d’énergie !

L’endurance et la résilience sont également des traits de caractère indispensables pour réussir dans le métier. 

Vous devez accepter les situations inconfortables, telles que les dossiers qui n’aboutissent pas ou des client·e·s qui décident de ne finalement pas vendre leur logement, alors que vous aviez trouvé un·e acquéreur·e… 

Des formations offertes par les réseaux d’indépendants

Si vous découvrez le métier de mandataire immobilier indépendant, une bonne solution pour bénéficier d’une formation de qualité consiste à rejoindre un réseau d’indépendants.

Citons par exemple : 

  • IDA ;

  • Safti ;

  • Capifrance ;

  • Efficity.

Il existe des dizaines de réseaux actifs en France. Ceux-ci vous offrent une formation initiale complète, s’étalant en général sur une période de plusieurs mois et alternant des sessions de formation en présentiel avec des programmes de formation à la carte.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Devenez auto-entrepreneur·e avec Shine.

Découvrir Shine

2. Choisir son statut juridique

Statut juridique du mandataire immobilier indépendant

Le ou la mandataire immobilier·e peut exercer son métier en tant que salarié·e ou en tant que travailleur ou travailleuse indépendant·e. Nous allons nous focaliser sur cette seconde option qui est aussi la plus fréquente !

Deux possibilités de statut s’offrent à vous :

  • Micro-entrepreneur·e ;

  • Société (EIRL, EURL, SASU). 

Notons ici que, quel que soit le régime retenu, vous ne pouvez pas agir en compte propre et devez travailler pour un agent immobilier, via un réseau par exemple.

👉 Le régime micro-entreprise pour le mandataire immobilier

Les avantages principaux de la micro-entreprise sont les suivants :

  • Pas de charges sociales à payer tant que vous n’avez pas de chiffre d’affaires ;

  • Grande facilité de création (le coût de création d’une micro-entreprise est quasi nul) et de gestion ;

  • Fiscalité très avantageuse.

👉 Les autres statuts juridiques envisageables

Certains mandataires immobiliers choisissent de créer une société, en général sous la forme d’une EIRL, EURL ou SASU.

Les avantages de ces formes juridiques sont les suivants : 

  • Simplicité de création ;

  • Absence d’un capital minimum ;

  • Gestion comptable simplifiée.

Quel régime d’imposition choisir ? 

En tant que mandataire immobilier indépendant, vous avez le choix entre le régime de la micro-entreprise, le régime réel ou le régime simplifié

3. Réaliser les formalités administratives

Avant d’exercer en tant que mandataire immobilier indépendant, c’est-à-dire en tant qu’agent commercial, vous devez vous inscrire au RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux).

Si vous travaillez pour un réseau d’indépendants, ce dernier doit vous fournir une attestation de collaborateur.

Vous devez également contracter une assurance de responsabilité civile professionnelle et obtenir une garantie financière.

Après avoir créé votre entreprise, vous devrez également penser à : 

👉 Ouvrir un compte bancaire professionnel

👉 Choisir un logiciel de gestion de comptabilité

👉 Sélectionner un outil de facturation adapté à votre métier.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

4. Se familiariser avec ses missions

Devenir mandataire immobilier est un beau défi professionnel. Vous avez de nombreuses missions différentes à remplir au quotidien !

Afin de devenir un·e excellent·e mandataire immobilier·e, vous aurez besoin de vous former à la réalisation des missions suivantes :

  • Réaliser des visites immobilières de qualité ; 

  • Développer son portefeuille de biens immobiliers ; 

  • Rédiger des annonces immobilières impactantes, qui attirent le regard des acheteurs et acheteuses ; 

  • Estimer des biens immobiliers ; 

  • Négocier le prix entre les vendeurs et les acquéreurs ; 

  • Préparer les informations et les dossiers pour les notaires ;

  • Collaborer efficacement avec les diagnostiqueurs, les architectes, les entreprises du BTP, etc.

Chacune de ces missions implique l’activation de compétences spécifiques.

💡

Si vous constatez avoir des lacunes sur certaines compétences, préparez un plan d’action personnel afin de les renforcer. Achetez des livres et consultez des ressources en ligne pour accélérer votre apprentissage.

5. Prévoir un an de trésorerie

Pour lancer votre activité de mandataire immobilier, vous aurez besoin d’un minimum de trésorerie, notamment durant les premiers mois d’activité.

Étant donné que vous êtes payé·e à la commission, lorsqu’une transaction est réalisée, nous vous conseillons de prévoir un an de trésorerie.

Lorsque vous réalisez vos premières transactions, vous toucherez, selon les réseaux, entre 60 % et 100 % de commission sur les honoraires d’agence perçus.

Vous pouvez générer une rémunération comprise entre 1 500 et 3 000 € par mois, dès la deuxième année d’activité, et bien plus dans les années suivantes, selon votre rythme de travail, le marché immobilier local et vos capacités.

Devenir mandataire immobilier : le mémo !

En tant que mandataire immobilier, vous pouvez accéder à une vie professionnelle fructueuse ! 🍇 

Vous visiterez de nombreux biens immobiliers, rencontrerez plein de monde au quotidien et vivrez de votre passion.

Le métier présente de nombreux avantages et il fait appel à des compétences variées, exigeant d’y investir beaucoup de temps et d’énergie. Il ne s’agit pas d’un métier qu’on peut exercer en dilettante. C'est un vrai métier passion !

Vous préférez peut-être rejoindre une franchise immo ? Découvrez sans attendre les meilleures franchises immobilières du marché !

Et si vous vous sentez prêt·e à vous lancer, nous vous accompagnons dès maintenant dans toutes vos démarches. 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

ouvrir-coworking

Immobilier

Comment ouvrir son coworking étape par étape ?

03 janv. 2024

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Acquérir les compétences requises
2. Choisir son statut juridique
3. Réaliser les formalités administratives
4. Se familiariser avec ses missions
5. Prévoir un an de trésorerie
Devenir mandataire immobilier : le mémo !