Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment réaliser un bilan prévisionnel pas à pas ?

Pierre Ecuvillon
par Pierre Ecuvillon Publié le 21 novembre 2023Mis à jour le 6 décembre 20237 min. de lect

Dans le monde des affaires, anticiper c'est gagner. La réalisation d’un bilan prévisionnel complet vous permet de planifier le développement de votre entreprise. Vous souhaitez avoir des conseils pour mieux maîtriser cet outil ? Ce guide est là pour ça. Nous allons détailler chaque étape de la réalisation d’un bilan prévisionnel et illustrer les enjeux de ce document comptable. 

Sommaire
bilan-previsionnel

Étape n°1 : comprendre le bilan prévisionnel

Le bilan prévisionnel est la colonne vertébrale financière de votre projet. 

Il offre une vision claire de l'état financier actuel et futur de votre entreprise. En le consultant, vous comprenez où vous en êtes et où vous souhaitez aller.

Le bilan prévisionnel est composé de 2 parties. L'actif représente tout ce que l'entreprise possède (matériel, brevets, stocks…). Le passif illustre tout ce que l'entreprise doit : dettes, emprunts, capital social…

Il est conseillé de préparer 2 versions du bilan prévisionnel :

  • une version optimiste, où tout va pour le mieux ; 

  • une version plus prudente, pour anticiper les éventuels aléas. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

Télécharger

Étape n°2 : préparer le terrain

Avant de se jeter à corps perdu dans les chiffres, il est essentiel de poser des bases solides en identifiant vos dettes, investissements. Vous pourrez ensuite définir vos objectifs en vous posant la question suivante : où souhaitez-vous arriver dans 2,3 ou 5 ans ?

Puis, il sera temps de faire l’inventaire de tous les documents financiers, contrats, factures et relevés bancaires. 

Enfin, vous devrez garder en tête et tenir compte des tendances du secteur, des innovations et des risques lors de la réalisation de votre bilan financier.

Pour vous aider, nous avons sélectionné et réuni les solutions comptables reconnues pour la qualité de leur service

Étape n°3 : dresser l'actif du bilan prévisionnel

L'actif d'un bilan prévisionnel reflète tout ce que votre entreprise possède. C'est une représentation de l'ensemble des ressources disponibles, vous permettant d'opérer et de prospérer.

Les éléments de l’actif et du passif doivent être renseignés par ordre de liquidité croissante. La liquidité désigne la capacité des éléments à être convertis en monnaie.

Les immobilisations

Les immobilisations comptables désignent des éléments qui resteront dans l'entreprise pendant une durée supérieure à 1 an. Ce sont des ressources durables pour votre activité.

Les immobilisations corporelles comprennent le matériel, les machines, les véhicules et même les aménagements de bureaux.

Les immobilisations incorporelles englobent des éléments tels que les brevets, les marques, les droits d'auteur ou même votre fonds de commerce.

Les immobilisations financières regroupent des actifs comme des actions, titres ou dépôts de garantie.

Les créances clients et stocks

Ces actifs plus fluides peuvent être convertis en liquide plus rapidement que les immobilisations.

Les créances clients désignent l’argent que vos client·es vous doivent. Si vous avez livré des marchandises à une entreprise qui ne vous a pas encore payé, cela représente une créance.

Les stocks désignent les ressources physiques prêtes à être vendues ou utilisées. Cela peut inclure des produits finis ou des matières premières.

La trésorerie

La trésorerie est l'élément le plus liquide de votre actif. C'est de l'argent disponible immédiatement pour répondre aux besoins opérationnels.

Cet argent peut provenir de comptes bancaires, fonds de caisse ou de valeurs mobilières de placement (VMP).

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro qui en fait plus.

Étape n°4 : définir le passif

Là où l'actif illustre ce que possède l'entreprise, le passif montre comment ces possessions ont été financées. En termes simples, il représente ce que votre entreprise doit à ses différents créanciers (associé·es, banques ou fournisseurs).

Les capitaux propres

Ce sont les fonds injectés dans votre entreprise au démarrage ou lors des augmentations de capital. Les capitaux propres englobent aussi les bénéfices cumulés de l'entreprise qui n'ont pas été distribués.

Les dettes financières

Il s'agit principalement des emprunts que vous avez contractés auprès des banques ou d'autres institutions financières. Par exemple, si vous avez sollicité un prêt pour acheter du matériel ou agrandir vos locaux, cette dette est enregistrée ici.

Les crédits fournisseurs

Ils résultent des délais de paiement accordés par vos fournisseurs. Vous avez commandé du matériel informatique et votre fournisseur vous accorde 30 jours pour régler la facture ? La somme à payer représente un crédit fournisseur durant ce délai.

Les dettes fiscales et sociales

Elles regroupent toutes les sommes dues à l'État ou aux organismes sociaux. Il peut s’agir de la TVA du mois précédent ou des cotisations sociales pour vos employé·es.

Les découverts bancaires

Dans certaines circonstances, vous avez besoin d'un petit coup de pouce pour gérer votre trésorerie. Les banques peuvent offrir des facilités de découvert pour aider les entreprises à surmonter ces périodes de faible liquidité. Si le compte courant de votre entreprise présente un découvert, son montant est noté dans cette catégorie.

Étape n°5 : assembler les pièces du puzzle

Il est temps de réunir les éléments de l’actif et du passif pour former le bilan prévisionnel. 

Il doit être équilibré : la somme totale des actifs doit être égale à celle du passif. Cela s'appelle le principe de la double entrée en comptabilité

Mais comment garantir cet équilibre et assurer la cohérence des données ?

Garantir l’équilibre entre actif et passif

L'équilibre entre l'actif et le passif n'est pas seulement une exigence comptable, il reflète la réalité économique. Tout ce que votre entreprise possède (actif) a été financé d'une manière ou d'une autre (passif). Vous devez donc veiller à ce que les totaux des deux côtés soient identiques. Si ce n'est pas le cas, il faut revoir vos chiffres, vérifier vos calculs et s'assurer que rien n'a été oublié ou surestimé.

L'importance de la cohérence des données

Un bilan prévisionnel n'est pas seulement une addition de chiffres : il raconte une histoire logique et cohérente. 

Une forte augmentation de vos actifs immobilisés (comme l'achat de nouveaux équipements) nécessite une source de financement correspondante dans le passif.

Une forte croissance des ventes dans votre compte de résultat prévisionnel doit se refléter par une augmentation des créances clients dans l'actif.

Exemple de bilan prévisionnel

exemple-bilan-previsionnel

Étape n°6 : utiliser et actualiser le bilan prévisionnel

L'utilité du bilan prévisionnel dépasse le cadre strict de la comptabilité. Il joue un rôle central dans la gestion et l'évolution de votre entreprise.

Faciliter les demandes de financement

Avant d'investir dans votre projet ou de vous accorder un prêt, les organismes de financement et investisseurs souhaitent évaluer sa solidité financière. Le bilan prévisionnel est le reflet de cette robustesse. Présenter un bilan bien construit peut vous permettre de convaincre ces acteurs de soutenir votre entreprise.

Outil de prévision et d’anticipation

En visualisant la structure financière prévue de votre entreprise, le bilan prévisionnel vous permet d'identifier rapidement les éventuelles zones de tension. Vous pouvez alors adapter votre stratégie en conséquence.

Mise à jour régulière

Le marché, l'environnement économique, la stratégie de l'entreprise… Tout peut évoluer ! C'est pourquoi vous devez mettre à jour régulièrement votre bilan prévisionnel. Vous pouvez ainsi mieux confronter vos prévisions avec la réalité et apporter les modifications nécessaires le cas échéant.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Exemple concret

Vous souhaitez lancer votre entreprise de fabrication et vente de vélos électriques en ville. Après avoir étudié le marché, vous prévoyez une croissance progressive des ventes sur la première année.

Janvier

Vous établissez un bilan prévisionnel en intégrant toutes les données en votre possession : 

  • coût d’achat des pièces détachées ;

  • coût de fabrication ;

  • frais de location de votre atelier ;

  • projection des ventes mensuelles basée sur votre étude de marché.

Mai

5 mois après le lancement, la demande est plus forte que prévu. Voilà une excellente nouvelle qui s’accompagne de son lot de défis. Vous devez acheter plus de pièces détachées et peut-être embaucher une personne supplémentaire.

Grâce à votre bilan prévisionnel, vous vérifiez vos prévisions pour les mois suivants et ajustez vos commandes en conséquence.

Octobre

Un concurrent s’installe en ville et vos ventes ralentissent. En consultant votre bilan prévisionnel, vous réalisez qu’il faut réduire certains coûts pour maintenir votre rentabilité. Vous négociez avec vos fournisseurs et ajustez votre stratégie marketing pour vous différencier davantage.

Le bilan prévisionnel a été un véritable instrument de pilotage. Vous avez pu ajuster votre stratégie en temps réel et prendre les meilleures décisions pour votre entreprise.

Réaliser un bilan prévisionnel : le mémo

Vous connaissez maintenant les étapes de la création d’un bilan prévisionnel complet : 

  1. bien comprendre le rôle de cet outil pour la gestion de votre projet ;

  2. préparer le terrain en rassemblant un maximum d’informations financières ;

  3. dresser l’actif du bilan : tout ce que votre entreprise possède ;

  4. établir le passif : tout ce que votre entreprise doit ;

  5. assembler toutes les données pour créer le bilan ;

  6. utiliser le bilan prévisionnel comme une ressource stratégique et le mettre à jour régulièrement.

Pour faciliter la mise à jour de votre bilan, la réalisation d’un prévisionnel de trésorerie est de mise !

Ça tombe bien : nous mettons à votre disposition un modèle de prévisionnel financier simplifié à télécharger

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

SAS : quelles sont vos obligations comptables ?

Comptabilité

Obligations comptables d'une SAS : le guide

03 sept. 2022

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Étape n°1 : comprendre le bilan prévisionnel
Étape n°2 : préparer le terrain