Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Tout savoir sur les obligations comptables de l’EURL

par Pierre Ecuvillon Publié le 15 décembre 20225 min. de lect

Si vous souhaitez lancer votre EURL ou transformer votre micro-entreprise en EURL, vous vous posez probablement des questions sur les obligations comptables. Et à juste titre : il existe plusieurs types d’obligations, aussi bien dans des tâches quotidiennes (tenue de la comptabilité) que dans la production annuelle des comptes et bilans. Après votre lecture, vous saurez tout sur les obligations comptables de l’EURL !

Sommaire

1. Ouvrir un compte bancaire professionnel

2. Tenir la comptabilité quotidienne

3. Enregistrer les opérations dans des livres comptables

4. Établir les comptes annuels

5. Faire appel à un commissaire aux comptes

Les obligations comptables de l’EURL : le récap’

obligations-comptables-eurl

1. Ouvrir un compte bancaire professionnel

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est une obligation légale pour l’EURL comme pour les autres sociétés commerciales. Lorsque vous créez votre entreprise, vous devez déposer votre capital social sur un compte bancaire dédié à votre entreprise. L’établissement choisi vous fournit une attestation de dépôt nécessaire à l’immatriculation de votre EURL.

Votre compte bancaire professionnel vous permet : 

👉 De séparer facilement vos dépenses personnelles et professionnelles ;

👉 De recevoir des relevés bancaires qui facilitent la réalisation des comptes sociaux ;

👉 De simplifier la gestion comptable au quotidien.

Le compte professionnel Shine 100 % en ligne est conçu spécialement pour les besoins des indépendant·e·s et des petites entreprises.

2. Tenir la comptabilité quotidienne

L’EURL doit tenir régulièrement à jour sa comptabilité en respectant les principes suivants : 

  • Chaque élément affectant le patrimoine de l’entreprise doit être consigné à l’écrit de façon chronologique ;

  • Les écritures comptables doivent être documentées grâce à des pièces justificatives (ticket de caisse, facture, bulletin de paie, etc.) ; 

  • Les pièces justificatives doivent être conservées dix ans par l’entreprise.

Il y a deux façons d’enregistrer les opérations de comptabilité quotidienne

1️⃣ La comptabilité d’engagement

La comptabilité de trésorerie implique d’enregistrer les opérations seulement quand elles génèrent un flux financier : un encaissement ou un décaissement.

2️⃣ La comptabilité de trésorerie

La comptabilité d’engagement consiste à enregistrer les opérations à partir du moment où les dettes et créances se forment. Dès que l’entreprise émet ou reçoit une facture, l’opération comptable est consignée. La comptabilité d’engagement fournit une information financière précise sur l’entreprise mais s’avère plus complexe à mettre en œuvre. 

Comptabilité d’engagement ou de trésorerie ?

En principe, l’EURL est soumise à la méthode de la comptabilité d’engagement. Les entreprises réalisant un CA inférieur à 818 000 € (activités de vente de marchandises) ou à 247 000 € (prestation de services) peuvent toutefois bénéficier du régime fiscal réel simplifié et donc appliquer une comptabilité de trésorerie.

3. Enregistrer les opérations dans des livres comptables

Les opérations comptables de votre EURL doivent être enregistrées dans le grand livre, le livre-journal et dans certains cas les livres auxiliaires.

Le livre-journal 📒

C’est dans ce document que sont enregistrées toutes les opérations affectant les comptes de l’entreprise. Le livre-journal est complété de façon chronologique avec les différentes recettes et dépenses réalisées par l’EURL.

Le grand livre 📕

Le grand livre sert également à consigner les opérations de crédit et de débit affectant les comptes de l’entreprise. Il est organisé suivant le plan comptable utilisé par l’EURL, qui peut reprendre l’ensemble ou une partie de la nomenclature du plan comptable général : 

  • Classe 1 : comptes de capitaux ;

  • Classe 2 : comptes d’immobilisations ;

  • Classe 3 : comptes de stocks ;

  • Classe 4 : comptes de tiers ;

  • Classe 5 : comptes financiers ;

  • Classe 6 : comptes de charges ;

  • Classe 7 : comptes de produits ;

  • Classe 8 : comptes spéciaux.

La particularité du grand livre est que chaque opération est enregistrée au crédit d’un compte et au débit d’un autre. C’est le principe de la comptabilité en partie double : on spécifie l’origine des fonds et leur destination.

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Les livres auxiliaires 📚

Il s’agit de compléments au grand livre qui sont spécifiques à la tenue de certains comptes. Les entreprises utilisent généralement le grand livre auxiliaire clients (compte 411) et le grand livre auxiliaire fournisseurs (compte 401).

Le livre-journal et le grand livre sont des documents comptables obligatoires quel que soit votre régime de TVA : IS, régime réel ou régime simplifié.

🖥️

L’accumulation d’éléments de comptabilité à saisir peut déboucher sur des erreurs. L’utilisation d’un logiciel de comptabilité facilite l’enregistrement des opérations dans les différents livres comptables.

4. Établir les comptes annuels

Une bonne gestion de la comptabilité quotidienne vous permet : 

👉 D’avoir une vision réaliste de la santé financière de votre EURL ;

👉 De faciliter la production des documents comptables annuels obligatoires.

À l’issue de l’exercice social de votre EURL, vous devez produire et déposer le bilan comptable, le compte de résultat et l’annexe légale.

Le bilan comptable

Le bilan comptable ou état de la situation financière est un document synthétique qui présente les éléments de l’actif et du passif de l’entreprise. 

Il est organisé comme suit : 

👉 Côté actif :

  • Immobilisations corporelles, incorporelles et financières ;

  • Stock et créances clients ;

  • Trésorerie.

👉 Côté passif :

  • Capitaux propres ;

  • Emprunts ;

  • Provisions ;

  • Dettes fournisseurs.

Un bilan comptable possède plusieurs finalités. Il peut être utilisé par les responsables de l’entreprise pour produire des analyses internes. Il permet aussi aux tiers (client·e·s, banques, collectivités…) d’être rassurés sur la santé financière de l’entreprise. Enfin, il est utilisé par l’administration fiscale pour déterminer le bénéfice imposable.

Le compte de résultat

Ce document se concentre sur les éléments des classes 6 et 7 du plan comptable général : les charges et les produits. La différence entre les soldes de ces deux comptes permet de mettre en évidence le résultat net de l’exercice social.

L’annexe légale

Elle permet de contextualiser les informations présentes dans le compte de résultat et le bilan comptable

Sur l’annexe légale, vous devez mettre en avant : 

  • Les méthodes comptables utilisées si elles ont changé par rapport à l’exercice précédent ;

  • Des explications relatives aux produits et aux charges imputés à un autre exercice ;

  • Les charges à payer ou les produits à recevoir ;

  • Des informations sur les crédits-baux, etc. 

Votre EURL appartient à la catégorie des micro-entreprises ?

Dans ce cas de figure, la production de l’annexe légale est facultative si vous n’avez pas dépassé deux des trois seuils suivants lors du précédent exercice :

  • 350 000 € de bilan ;

  • 700 000 € de chiffre d’affaires ;

  • 10 salarié·e·s.

5. Faire appel à un commissaire aux comptes

Le commissaire aux comptes (CAC) est un auditeur légal ou une auditrice légale qui intervient lors de la clôture de l’exercice pour vérifier la conformité et la sincérité des comptes de l’entreprise. 

Son intervention est obligatoire si votre EURL dépasse deux des trois seuils suivants :

  • 8 millions d’euros de chiffre d’affaires hors taxes ;

  • 4 millions d’euros de bilan ;

  • 50 salarié·e·s en moyenne sur l’ensemble de l’exercice.

Les obligations comptables de l’EURL : le récap’

Voici un récapitulatif des différentes obligations comptables inhérentes à l’EURL :

1️⃣ L’ouverture d’un compte bancaire professionnel ;

2️⃣ La tenue d’une comptabilité quotidienne ;

3️⃣ L’enregistrement des opérations dans le livre-journal et le grand livre ;

4️⃣ L’établissement des comptes annuels (bilan comptable, compte de résultat, annexe légale) ;

5️⃣ L’intervention d’un·e commissaire aux comptes si l’EURL dépasse certains seuils.

Outre le fait d’être en règle vis-à-vis de l’administration fiscale, le respect de ces obligations vous permet de prendre des décisions stratégiques pour votre société. 

Vous avez encore des doutes concernant la fiscalité de votre entreprise ? Notre guide vous aide à choisir entre l’EURL à l’IS ou à l’IR !

Questions fréquentes

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

entrepreneurs-btp-statut-eurl

EURL

EURL : un statut adapté aux entreprises du BTP ?

3 min · 25 janv. 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Ouvrir un compte bancaire professionnel
2. Tenir la comptabilité quotidienne
3. Enregistrer les opérations dans des livres comptables
4. Établir les comptes annuels
5. Faire appel à un commissaire aux comptes
Les obligations comptables de l’EURL : le récap’