Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

SAS : parle-t-on d’associé·e ou d’actionnaire ?

par Irène Publié le 18 janvier 20233 min. de lect

Pour beaucoup, l’associé·e et l’actionnaire sont des synonymes désignant une personne qui contribue au capital d’une société. Mais qu’en est-il de la SAS ? Parle-t-on d’associé·e ou d’actionnaire ? Il suffit de découvrir ce qui se cache derrière son acronyme pour avoir la réponse : société par actions simplifiées. Qui dit actions, dit actionnaire(s) ! Pourtant, en pratique, la notion d’associé·e en SAS est très souvent utilisée…

Sommaire

Différence entre associé·e et actionnaire

Pourquoi parle-t-on aussi d’associé·e en SAS ?

Associé·e ou actionnaire en SAS ? Les deux !

sas-associe-actionnaire

Différence entre associé·e et actionnaire 

Le type de société, la nature des titres, les droits conférés et les règles encadrant les cessations de titres aident à faire la distinction entre un·e associé·e et un·e actionnaire. 

Qu’est-ce qu’un·e associé·e ?

Les associé·es ne sont pas propriétaires des biens de la société et n’ont aucun droit sur le capital social. Ils ou elles possèdent des parts sociales dans : 

  • Une société en nom collectif ;

  • Une société en commandite simple ;

  • Une société à responsabilité limitée ;

  • Ou une société civile. 

L’associé·e a, en tant que personne, beaucoup d’importance dans la société de personnes. Mais puisqu’ils ou elles ne sont pas propriétaires des biens de l’entreprise, ils n’ont pas de droit sur le capital social. 

En tant que titulaires de parts sociales, ils ont d’autres droits et des obligations. Ils ont notamment droit au remboursement des apports, droit aux bénéfices ou dividendes et droit au boni de liquidation. Cependant, ils doivent parfois libérer les apports et acquitter les dettes. D’un point de vue social, les associé·e·s ont accès aux assemblées générales, ils ont droit à l’information et au contrôle de la gestion de la société. 

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Qu’est-ce qu’un·e actionnaire ?

Les actionnaires possèdent des actions dans une société anonyme, une société en commandite par actions, une société par actions simplifiées ou une société européenne. L’actionnaire a les mêmes devoirs et obligations que l’associé·e

L’actionnaire a sa place dans une société de capitaux où la personne en tant que telle n’a pas vraiment d’importance. La grande différence avec l’associé·e est que l’actionnaire détient des actions et non des parts sociales. Les actions sont des titres négociables dont la cession est plus facile que celle de parts sociales.

Les droits de l’actionnaire sont globalement les mêmes que ceux de l’associé·e. 

En SAS, on parle donc d’actionnaires. 

⚠️ 

Tous les mouvements concernant les titres de la SAS doivent être répertoriés dans le registre des mouvements de titres

Pourquoi parle-t-on aussi d’associé·e en SAS ?

En SAS, on devrait toujours parler d’actionnaire. Mais dans les faits, il est plutôt question d’associé·e en SAS. Ceci est dû à la forme sociale particulière de la SAS qui se trouve à mi-chemin entre la société par actions et la société de personne. 

Le capital de la SAS se compose d’actions, mais la flexibilité des statuts de la SAS permet à des associé·e·s de jouer le même rôle que dans une société de personne. Ainsi, il leur est possible de mentionner dans les statuts la restriction de l’accès au capital social de la société. Grâce à cette clause, le capital est protégé et l’entreprise garde la souplesse de gestion qu’offre la SAS. 

Verdict : il est tout à fait possible de parler d’actionnaire en SAS comme d’associé·e en SAS. 

🔎 

Vous souhaitez vous associer à une SAS ? Nous avons répertorié tout ce qu'il faut savoir avant de devenir associé·e en SAS !

Associé·e ou actionnaire en SAS ? Les deux ! 

Voici ce qu’il faut retenir de ce comparatif

  • Puisqu’il s’agit d’une société par actions simplifiées, on parle plutôt d’actionnaires ;

  • La flexibilité des statuts de la SAS permet d’y intégrer des associé·e·s ;

  • Le premier détient des actions, l’autre des parts sociales. 

Sachez enfin qu’un contrat peut lier les associé·e·s ou les actionnaires. Il complète les statuts et apporte des précisions sur la gestion de la société, la composition du capital social et/ou la répartition des bénéfices.

Il s’agit du pacte d’associés ou d’actionnaires ! 📒

Questions fréquentes

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

SAS

Tout savoir sur le statut de Président de SAS non rémunéré

3 min · 09 sept. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Différence entre associé·e et actionnaire
Pourquoi parle-t-on aussi d’associé·e en SAS ?
Associé·e ou actionnaire en SAS ? Les deux !