Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

RBE (registre des bénéficiaires) : définition et enjeux

Aurore Rimbod
par Aurore Rimbod Publié le 4 juillet 2023Mis à jour le 6 juillet 20234 min. de lect

Pour immatriculer votre société au RNE (Registre national des entreprises), vous devez obligatoirement fournir un document juridique : le RBE ou registre des bénéficiaires effectifs. Cette obligation découle de la loi Sapin II de 2017. Mais, qu’est-ce que le RBE ? À quoi sert-il ? Et quelles sanctions sont à prévoir si vous ne réalisez pas de déclaration RBE ? 

Sommaire
Le RBE : qu’est-ce que c’est ?
immatriculation-rbe

Le RBE : qu’est-ce que c’est ?

Le RBE (registre des bénéficiaires effectifs) est tenu par les greffes des tribunaux de commerce. L’objectif est de lister toutes les personnes exerçant un contrôle sur une société.    

Les entreprises concernées

Toutes les sociétés civiles et commerciales doivent remplir une déclaration identifiant les bénéficiaires effectifs (SAS, SASU, SARL, EURL, SCI, etc.) dès lors que ces sociétés : 

  • ont leur siège social en France ;

  • ont un siège social à l'étranger mais un établissement en France ;

  • doivent s'inscrire au RNE (Registre national des entreprises) qui est l’unique organisme d’immatriculation depuis le 1er janvier 2023. 

Qui est bénéficiaire effectif d’une société ?

La définition du bénéficiaire effectif est inscrite à l’article R.561-1 du Code monétaire et financier. 

Est identifiée comme bénéficiaire effectif la personne physique : 

  • qui détient strictement plus de 25 % du capital social ou des droits de vote de la société, directement ou indirectement ; 

  • ou qui exerce un pouvoir de contrôle sur les organes de direction, de gestion ou d’administration de la société et/ ou un pouvoir coercitif sur l’assemblée générale tenue par la société.

Dans le cas où aucune personne physique ne détient plus de 25 % du capital social ni n’exerce de véritable contrôle, les représentants légaux sont identifiés automatiquement comme bénéficiaires effectifs. 

Les bénéficiaires effectifs sont donc les associé·es et/ou des personnes exerçant des pouvoirs de direction (gérant·e, président·e, etc.). 

💡

Les associations loi 1901 sont également concernées par l’obligation de déclarer les bénéficiaires effectifs.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

Quand faire la déclaration RBE ?

La déclaration RBE doit être obligatoirement réalisée :

Lors de la création de la société

Le dépôt du RBE doit être fait dans les 15 jours suivant le récépissé de dépôt du dossier de demande d’immatriculation au RNE.

En cas de modifications relatives aux informations déclarées

La modification des informations du RBE doit être réalisée dans les 30 jours suivant la survenance de l’acte ou du fait modificatif.

Lors de la radiation de la société

Si le registre n’a pas été actualisé auparavant, une déclaration RBE doit être réalisée.  

Ainsi, la déclaration des bénéficiaires effectifs doit être réalisée lors de l'immatriculation de la société puis maintenue à jour (l’article R.561-55 du Code monétaire et financier).

Que doit contenir une déclaration RBE ?

Dans la déclaration RBE, le déclarant ou la déclarante indique : 

  • l’identité des personnes concernées ;

  • les raisons précises justifiant leur inscription en tant que bénéficiaires effectifs. 

Ces informations sont alors inscrites au registre national des entreprises (RNE). 

💡 

Le formulaire de déclaration des bénéficiaires effectifs est disponible sur le site du guichet unique.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Pourquoi remplir une déclaration RBE ?

L’objectif du RBE

La déclaration des bénéficiaires effectifs a été instaurée pour lutter contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Pour entrer dans les détails, elle empêche l’utilisation de sociétés écrans. Il s’agit de sociétés fictives créées dans un but précis, généralement de blanchiment d’argent et/ou d’évasion fiscale. 

Cette obligation découle de la loi Sapin II sur la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique du 9 décembre 2016. Le RBE est encadré par les articles L.561-46 et suivants du Code monétaire et financier. 

Les sanctions en cas de manquement

Les sanctions en cas de manquement à l’obligation de déclaration RBE peuvent être très importantes ! ⚠️ 

Les contrevenant·es s’exposent à 6 mois d'emprisonnement et 7 500 € d’amende en cas :  

  • d’absence de dépôt RBE dans les 15 jours suivant le récipissé de la demande d’immatriculation ;

  • de fourniture de renseignements incomplets ou inexacts concernant un ou plusieurs bénéficiaires effectifs de la société. 

Vous l’aurez compris, cette déclaration est capitale. Il faut la renseigner avec précision et la déposer dans les délais impartis. 

Définition et enjeux du RBE : le récap’

Voici les points à retenir concernant le registre des bénéficiaires effectifs : 

  • la déclaration RBE concerne toutes les sociétés civiles et commerciales ;

  • la déclaration RBE doit être faite dans les 15 jours suivant le récipissé de la demande d’immatriculation d’une société ;

  • les bénéficiaires effectifs sont les personnes physiques détenant plus de 25 % des droits sociaux ou exerçant un contrôle sur les organes de la société ;

  • cette obligation a pour objectif de lutter contre les organisations criminelles ;

  • un manquement à la déclaration RBE expose à des sanctions pénales. 

Et voilà ! Vous savez ce qu’est le registre des bénéficiaires effectifs. 

Pour immatriculer votre société seul·e, appuyez-vous sur notre guide : comment créer son entreprise de A à Z.

Besoin d’un coup de pouce pour gagner du temps et de l’argent ? Shine Start est l’offre faite pour vous. 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

creation-entreprise-avec-avocat

Immatriculer son entreprise

Création d'entreprise : comment bien choisir son avocat ?

18 juil. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Le RBE : qu’est-ce que c’est ?
Quand faire la déclaration RBE ?