Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Création d'entreprise : comment bien choisir son avocat ?

Camille Deneu rédactrice Shine
par Camille Deneu Publié le 18 juillet 2023Mis à jour le 20 juillet 20234 min. de lect

La création de sa société n’est pas un long fleuve tranquille. Pour ne pas chavirer, le mieux est de se faire accompagner par des professionnels qualifiés. Comment trouver votre partenaire juridique ? De la vérification des compétences à l'établissement d'une relation de confiance, voici comment choisir votre avocat lors de la création de votre entreprise !

Sommaire
1. Comprendre les besoins de votre entreprise
creation-entreprise-avec-avocat

1. Comprendre les besoins de votre entreprise

Vous recherchez un·e avocat·e pour la création de votre entreprise ? 

Avant tout, il est essentiel d'évaluer vos besoins juridiques spécifiques

Ce faisant, vous pourrez choisir un·e avocat·e à l’expérience pertinente pour vous venir en aide. 

Si vous lancez une application révolutionnaire, vous aurez certainement besoin d'un·e avocat·e spécialisé·e en propriété intellectuelle pour protéger votre innovation.

Autre exemple : si vous êtes 2 à la tête de l’entreprise, un·e avocat·e expérimenté·e en droit des sociétés vous aidera à structurer votre pacte d’associés et à répartir le capital social équitablement entre les associés

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

2. Rechercher des avocats spécialisés en droits des affaires

Le monde des affaires est régi par des lois et réglementations : 

  • rédaction des contrats ; 

  • protection de la propriété intellectuelle

  • conformité légale, etc. 

Pour prendre les bonnes décisions juridiques, mieux vaut les connaître !

Et si vos connaissances sur ce sujet sont réduites, l’intervention d’un·e avocat·e spécialisé·e en droit des affaires peut s’avérer utile. 

Mais, où trouver son avocat·e ? 

Voici quelques pistes : 

  • consulter des annuaires en ligne en utilisant des filtres de recherche tels que la localisation et les domaines de pratique ;

  • demander des recommandations à d'autres entrepreneur·ses, collègues ou contacts professionnels ;

  • contacter des associations d'entreprises locales ou des chambres de commerce.

3. Mener les entretiens et poser les bonnes questions

Vérifier les compétences et l’expertise

Voici quelques pistes pour jauger les compétences et l'expertise de l'avocat·e que vous rencontrez : 

  • lui demander de décrire des cas similaires qu'il ou elle a traités dans le passé et comment ils ont été résolus ;

  • poser des questions sur ses certifications, formations et expériences spécifiques en rapport avec votre domaine d'activité ; 

  • discuter de sa compréhension de votre secteur d'activité et des défis auxquels vous êtes confronté ; 

  • s’assurer de comprendre ses méthodes de travail et la stratégie qu’il ou elle souhaite mettre en place dans votre cas précis. 

Évaluer la communication et la disponibilité

Une bonne communication et la disponibilité de l'avocat·e sont essentielles pour que vous vous sentiez soutenu·e tout au long du processus. 

Voici quelques conseils utiles :

  • observer attentivement la clarté, la concision et l'accessibilité de la communication de l'avocat·e pendant l'entretien ;

  • lui demander comment il ou elle prévoit de communiquer avec vous tout au long de votre collaboration (téléphone, e-mail, réunions en personne, etc.) ;

  • s’assurer de connaître sa disponibilité pour répondre à vos questions et préoccupations ; 

  • clarifier les modalités de prise de rendez-vous et la fréquence des mises à jour sur votre dossier.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Considérer les honoraires et la transparence

La transparence et la clarté concernant les honoraires sont essentielles. Ces valeurs permettent d’établir une relation de confiance et d’éviter les malentendus financiers.

Voici comment vous pouvez aborder ce sujet :

  • demander à l'avocat·e de présenter les différents modèles de tarification qu'il ou elle propose (forfait, taux horaire, etc.) ;

  • solliciter des exemples concrets de factures ou des estimations de coûts pour mieux comprendre les dépenses potentielles ;

  • poser des questions sur la manière dont les honoraires sont établis, s'il y a des frais supplémentaires à prévoir et comment la facturation est effectuée (mensuellement, à l'issue du dossier, etc.) ;

  • vous assurer d'obtenir une compréhension claire des coûts et de la politique de facturation pour éviter les surprises.

Prendre en compte la compatibilité et la confiance

Pour terminer, vous devrez choisir un·e avocat·e avec qui vous vous sentez à l'aise de travailler et en qui vous avez confiance. 

Nous vous conseillons de lui partager votre vision, vos valeurs et vos attentes.

Suivant son retour, vous saurez s’il ou elle est en phase avec votre façon de fonctionner.

Autre conseil : demandez-lui comment il ou elle gère les éventuels conflits d'intérêts. De cette façon, vous saurez s’il ou elle agira dans votre meilleur intérêt en cas de pépin.

Choix d’un avocat à la création d’entreprise : le récap’

En prenant le temps de bien choisir votre avocat·e, vous bénéficierez d'un partenaire juridique solide et compétent pour accompagner la croissance et le succès de votre entreprise. 

Voici les éléments clés à garder en tête : 

  • évaluer les compétences et l'expertise de l'avocat·e en posant les bonnes questions ;

  • s’assurer d'une communication claire et d'une disponibilité adéquate tout au long de la collaboration ;

  • tenir compte des honoraires et de la transparence pour éviter les surprises financières ;

  • chercher la compatibilité et la confiance mutuelle pour une relation professionnelle harmonieuse.

Dernier conseil pour la route : vos proches ont peut-être déjà eu affaire à un·e avocat·e compétent·e et fiable ? Votre réseau est une excellente ressource pour trouver la perle rare. 

En pleine création d’entreprise ? Shine Start est une offre tout-en-un dédiée à la création de votre société ! 🚀

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

immatriculation-rbe

Immatriculer son entreprise

RBE (registre des bénéficiaires) : définition et enjeux

04 juil. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Comprendre les besoins de votre entreprise
2. Rechercher des avocats spécialisés en droits des affaires