Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment devenir avocat étape par étape ?

Maureen Damman
par Maureen Damman Publié le 19 juillet 2022Mis à jour le 21 mai 20245 min. de lect

Vous envisagez de devenir avocat et souhaitez savoir comment y parvenir ? Le métier d’avocat attire toujours autant d’étudiants et leur nombre est en constante augmentation. En revanche, c’est un métier dont la sélectivité est l'une des plus élevées. Shine fait le point avec vous sur les 8 étapes clés à respecter pour devenir avocat 👩🏾‍⚖️.

Sommaire
Comment devenir avocat en France ?

Étape n°1 : avoir le bac

Quel bac ?

Vous pouvez avoir un bac professionnel ou général mais les taux de réussite en licence de droit sont plus élevés si vous sortez d’une filière généraliste. 

Quelles sont les options à privilégier ?

Parmi les spécialités que vous pouvez choisir, vous pouvez d’emblée vous diriger vers l’option Humanités Littérature Philosophie (HLP), car elle permet d’avoir une bonne assise linguistique autant à l’oral qu’à l’écrit ainsi qu'un esprit de synthèse. Ce sont des qualités plus que nécessaires à un bon avocat !

En complément, il serait intéressant de prendre l’option Sciences Économiques et Sociales, ainsi que l’option Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques dont la rigueur avoisine celle de la licence de droit. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro qui simplifie votre vie d'avocat·e.

Découvrir Shine

Et si je connais déjà ma spécialité en tant qu’avocat ?

Si vous envisagez une spécialisation en fiscalité, privilégiez les options en mathématiques, si vous envisagez une spécialité en environnement, l’option biologie et écologie, etc… 

☝️C'est un plus, pas une obligation.

💡

Aucune option n’est véritablement à proscrire, l’important est de savoir lire, synthétiser, écrire et d'avoir une bonne mémoire. 📚

Étape n°2 : Faire une licence en droit

Rien de surprenant jusque là, en revanche soyez malin ! Essayez de sélectionner une faculté avec un bon niveau, qui donne de bons résultats pour les concours à l’école d’avocat. Il y a nécessairement des choix stratégiques à effectuer aussi en fonction de la spécialité que vous pensez choisir et de la région dans laquelle vous pensez exercer.

Concrètement, vous allez apprendre par cœur les fondamentaux du droit français (et européen), acquérir les bases du droit et commencer à préparer les métiers des professionnels du droit tels que juriste d’entreprise, huissier, magistrat, notaire, etc.

💡

Attention, ce sont des années difficiles où vous devrez rester focalisé sur vos études, la charge de travail est très lourde. 

Étape n°3 : Avoir un master 1 dans la spécialité de votre choix

Une fois la licence 3 en poche 🤓, il y a 3 options pour obtenir votre master 1 :

  • à l'université, celle de votre licence ou une plus prestigieuse ;

  • en école privée ;

  • en instituts d’études politiques (IEP).

💡

Il faut obtenir a minima un master 1 pour passer le concours d’entrée à l’école d’avocat.

✅ Le master 1 vous permet de vous spécialiser dans un domaine juridique plus précis, même si rien n’est définitif pour la suite de la carrière car vous aurez théoriquement acquis les mêmes fondamentaux. 

Voici la liste des principales spécialités :

  • droit de la famille ;

  • droit des assurances ;

  • droit de l’environnement et de l’urbanisme ;

  • droit des sociétés ;

  • droit des collectivités territoriales ;

  • droit du numérique ;

  • droit fiscal ;

  • droit international et européen ;

  • droit pénal et sciences criminelles ;

  • droit public ;

  • droit social...

Alors, vous avez choisi 🤔 ?

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro pour gérer simplement vos finances en libéral.

Étape n°4 : Poursuivre un master 2 (recommandé)

Même si cette étape n’est pas obligatoire, nous vous recommandons de poursuivre pour engranger le plus de connaissances possible et vous sentir à l’aise face au concours d’entrée à l’école d’avocat, qui, rappelons-le, est extrêmement sélectif. 

En parallèle, vous pouvez vous inscrire en "classe prépa", dans un Institut d’Études Judiciaires (IEJ) qui, comme son nom l'indique, vous prépare à l’examen d’entrée au Centre Régional de Formation Professionnnelle des Avocats (CRFPA). 

Vous pouvez aussi préparer cet examen à l'aide de préparations fournies par des organismes privés spécialisés dans le domaine.

💡

Le taux de réussite de l’examen est en moyenne de 20 à 30 %. Il est très variable selon l'endroit où vous passez l'examen !

Étape n°5 : Obtenir le CRFPA

En master 1 ou en master 2, vous pouvez passer l’examen d’entrée en école d’avocat. Vous devrez alors passer des épreuves écrites et orales. 

Les épreuves écrites

Les épreuves écrites se composent des épreuves suivantes :

  • une note de synthèse ;

  • une épreuve en droit des obligations ;

  • une épreuve pratique dans la spécialité choisie ;

  • une épreuve de procédure au choix entre la procédure civile, la procédure pénale et la procédure administrative contentieuse.

Si vous obtenez la moyenne, vous êtes admissible. Bravo 🎊 ! Vous pourrez alors passer les oraux.

Les épreuves orales

Les épreuves orales se composent des épreuves suivantes :

  • Le grand oral : il peut porter sur les libertés fondamentales, mais dans les faits, on peut vous poser n’importe quelle question sur des sujets d'actualité, ou pas. C'est la loterie !  

  • Un oral de langue anglaise.

💡

Vous ne pouvez pas passer ce diplôme plus de 3 fois. 

Étape n°6 : Suivre la formation à l’école des avocats

La formation à l’école des avocats se déroule sur 18 mois divisée en 3 parties de 6 mois chacune :  

  • un projet pédagogique individuel qui est en fait un stage dans une profession rattachée au droit mais pas à la profession d’avocat : notaire, huissier… ;

  • des cours théoriques, entre autre sur la déontologie de l’avocat ;

  • un stage rémunéré dans un cabinet d’avocat.

Vous voilà fin prêt pour ...

Étape n° 7 : L’ obtention du CAPA

La fin de la formation est validée par un Certificat d’Aptitude de la Profession d’Avocat (CAPA) qui permet ensuite vous inscrire au barreau de votre choix.

Le taux de réussite au CAPA avoisine les 100 %.

Étape n° 8 : S'inscrire au barreau

C'est à ce moment que vous pouvez enfiler la robe, prêter serment et plaider en votre propre nom pour les justiciables. Il y a différents ordres des avocats dans les villes françaises mais le barreau de Paris reste le plus prestigieux. 

Étape n° 9 : Ouvrir son cabinet ! (Bonus)

Là, c'est le saint Graal, vous êtes à la tête de votre propre cabinet d'avocat.

On vous a tout dit ! Maintenant, découvrez les obligations comptables d'un avocat.

Vous êtes déjà avocat·e ? Avec Shine, nous simplifions votre quotidien afin de vous permettre de gérer votre activité libérale en toute sérénité !

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Comment ouvrir son propre cabinet d'avocat ?

Avocat

7 étapes pour ouvrir son cabinet d’avocat

22 juin 2022

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Étape n°1 : avoir le bac
Étape n°2 : Faire une licence en droit