Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Quels sont les différents types de comptabilité ?

par Irène Publié le 4 décembre 2023Mis à jour le 15 décembre 20235 min. de lect

Qu’importe le statut juridique de votre entreprise, vous ne pouvez pas échapper à vos obligations comptables. Connaître les règles propres à la compta de son entreprise est indispensable pour gérer au mieux son business. Il existe différents types de comptabilité avec des principes et une finalité propres. Zoom sur les différentes méthodes de comptabilité !

Sommaire
1. La comptabilité générale ou comptabilité financière
differents-types-comptabilite

1. La comptabilité générale ou comptabilité financière

Aussi appelée comptabilité financière, la comptabilité générale consiste à enregistrer la comptabilité de façon chronologique et exhaustive

C’est le type de comptabilité le plus courant retenu par la loi

Tenir une comptabilité générale est obligatoire pour toutes les entreprises, excepté pour les micro-entreprises qui bénéficient d’une comptabilité allégée

Pour la tenue d’une comptabilité générale ou financière, vous devez produire périodiquement les documents comptables incontournables tels que : 

  • le compte de résultat : il sert à recenser l’ensemble des produits (recettes) et des charges (dépenses) de l’entreprise à la fin de l’exercice ;

  • le bilan comptable : il répertorie les actifs (ensemble des ressources économiques) et les passifs (obligations financières et dettes) d’une entreprise ; 

  • l’annexe comptable : elle fournit des informations complémentaires et explicatives sur les données présentées dans le bilan, le compte de résultat et les autres états financiers pour aider à la lecture.

Après la clôture de l’exercice comptable annuel de votre entreprise, l’administration fiscale peut demander à contrôler l’ensemble des documents obligatoires en comptabilité générale. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Prenez de l'avance sur votre comptabilité.

Découvrir Shine

2. La comptabilité analytique ou comptabilité de gestion

Contrairement à la comptabilité générale, la comptabilité analytique n’est pas une obligation. 

Elle aide à avoir une vision plus approfondie des fondamentaux financiers de votre entreprise, par exemple en mesurer la rentabilité à différentes échelles : 

  • d’un produit ;

  • d’une activité spécifique ou d’un projet en particulier ; 

  • de l’un des établissements de la société. 

La comptabilité analytique permet de détecter les sources d’optimisation potentielles et modifier la stratégie en cours d’exercice. Avec l’aide d’un logiciel comptable, elle identifie les indicateurs clés de performance. 

3. La comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie prend uniquement en compte les entrées et les sorties d’argent. Vous devez effectuer une écriture comptable pour tous les encaissements et des décaissements qu’enregistre votre entreprise. La date de prise en compte de l’opération est celle qui apparaît sur le compte bancaire de l’entreprise. 

Certaines opérations sont donc enregistrées de manière différée. Par exemple, si vous vendez des biens et des services et que vous effectuez une vente le 15 novembre, mais que le client paye la facture le 2 décembre, dans le système de comptabilité de trésorerie, l'entreprise enregistre cette transaction le 2 décembre, date à laquelle l'argent a été effectivement reçu.

Toutes les entreprises ne sont pas concernées par la comptabilité de trésorerie.

Sont concernées :   

  • les sociétés soumises au régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) qui ont choisi le régime réel simplifié de l'impôt sur les sociétés ;

  • les entreprises relevant du régime des bénéfices non commerciaux (BNC) ;

  • les associations à but non lucratif.

Si votre entreprise remplit les critères d'éligibilité, la mise en place d'une comptabilité de trésorerie ne s’improvise pas. Vous pouvez faire appel à un·e pro de la comptabilité, de préférence un·e expert·e-comptable, pour assurer une gestion rigoureuse et professionnelle des comptes de votre entreprise.

Pour aller plus loin, voici 12 critères pour choisir son expert comptable.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

4. La comptabilité d’engagement

La comptabilité d’engagement consiste à inscrire les créances et les dettes dès la prise de l'engagement et non au moment du paiement. Ce mode d’enregistrement est couramment utilisé. Par exemple, l’achat de fournitures sera enregistré dès la signature du bon de commande et non lors du règlement de la facture si celui-ci est effectué ultérieurement. 

Si elle permet une vision plus précise et globale du résultat de l’entreprise puisqu’elle tient compte de tous les engagements à un moment T, elle demande également d’effectuer des vérifications régulièrement. Vous devez contrôler le relevé de compte de l’entreprise et vérifier que les transactions ont bien eu lieu.   

5. La comptabilité budgétaire

Ce type de comptabilité est facultatif. Il sert à établir un chiffrage des recettes et des dépenses prévisionnel sur l’ensemble de l’exercice comptable à venir

C’est un moyen efficace de comparer la rentabilité attendue et la rentabilité effective. Vous pouvez ensuite et si besoin modifier votre stratégie commerciale. 

Les plus petites structures n’utilisent que très rarement la comptabilité budgétaire. Elle est plutôt réservée aux grandes entreprises et grands groupes

6. La comptabilité publique

Vous n’êtes probablement pas concerné par la comptabilité publique, car il s’agit de celle tenue par les collectivités et les administrations publiques pour tenir compte des dépenses et des recettes. 

Elle est basée sur les mêmes principes que ceux du plan comptable général. 

La comptabilité publique sert à déterminer le budget public et de vérifier ensuite que la dépense effectuée correspond au montant initialement prévu. Elle permet également de savoir si la collectivité est en déficit budgétaire ou en excédent

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Récap’ des différents types de comptabilité

Il existe différentes formes de comptabilité : 

  • la comptabilité générale ou financière : obligatoire, elle enregistre les opérations de manière chronologique et exhaustive ;

  • la comptabilité analytique ou de gestion : facultative, elle permet une vision approfondie des aspects financiers et mesure la rentabilité à différentes échelles ;

  • la comptabilité de trésorerie : elle enregistre uniquement les entrées et sorties d'argent réel, prend en compte la date d'apparition sur le compte bancaire ;

  • la comptabilité d'engagement : elle enregistre les créances et les dettes dès la prise de l'engagement, pas seulement au moment du paiement ;

  • la comptabilité budgétaire : non obligatoire et utilisée principalement par les grandes entreprises, elle établit des prévisions de recettes et de dépenses pour l'exercice à venir ;

  • la comptabilité publique : elle est réservée aux collectivités et administrations publiques, elle est basée sur le plan comptable général. 

Tenir une comptabilité irréprochable est encore plus facile avec Shine

Les outils comptables intégrés au compte pro Shine vous libèrent du temps (temps que vous pouvez consacrer à la prise de décisions stratégiques). 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

obligation-comptable-sasu

Comptabilité

Tout savoir sur les obligations comptables de la SASU

20 déc. 2022

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. La comptabilité générale ou comptabilité financière
2. La comptabilité analytique ou comptabilité de gestion