Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Tout savoir sur la reprise d’un salon de coiffure

Pierre Ecuvillon
par Pierre Ecuvillon Publié le 2 février 2023Mis à jour le 26 juin 20236 min. de lect

La reprise d’un salon de coiffure vous fera bénéficier de certains avantages, tels qu'une clientèle déjà constituée, des locaux adaptés et opérationnels et des employé·e·s déjà formé·e·s. Pour être sûr·e de réaliser une bonne affaire, vous devez prendre le temps d’analyser l’établissement visé en profondeur. Consultez notre guide pour connaître les éléments clés à examiner avant de reprendre un salon de coiffure

Sommaire
1. L'environnement du salon
reprise-entreprise-salon-coiffure

1. L'environnement du salon

Le milieu dans lequel une entreprise évolue est un élément crucial de son succès

Lors de la reprise d'un salon de coiffure, vous devez examiner des facteurs tels que : 

  • L'emplacement ;

  • L'accessibilité ;

  • La concurrence.

Zone d’implantation 📍

Il est capital de prendre en compte l'emplacement géographique d'une entreprise avant d’envisager sa reprise. Un salon de coiffure n’échappe pas à la règle ! Même s’il est rentable, le fait qu’il soit situé dans un emplacement peu favorable est porteur de risques pour votre investissement.

La fréquentation de la zone et la présence d’autres commerces à proximité sont des données capitales ! 🏪

Facilité ou difficulté d’accès 🚉

Voici quelques questions à se poser avant de reprendre un salon de coiffure

  • Le salon est-il facilement accessible pour la clientèle cible ?

  • Y a-t-il souvent des embouteillages ou d'autres obstacles à l'accès au salon ?

  • Le salon est-il accessible via les transports en commun ?

  • Des places de parking sont-elles disponibles pour les client·e·s qui viennent en voiture ?

  • Des travaux d'urbanisation sont-ils prévus ? 

  • Risquent-ils de perturber la circulation ? Si oui, pendant combien de temps ? 

Visibilité globale du salon 🏙️

Pour déterminer si la reprise du salon est intéressante, vérifiez également si le salon se trouve dans une rue passante. Si c’est le cas, vous aurez davantage de chances d’attirer des clients dans votre salon de coiffure

L'enseigne doit être suffisamment visible de l'extérieur. Pour cela, les bâtiments voisins ne doivent pas masquer le salon.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Gérez facilement les finances de votre entreprise.

Découvrir Shine

Concurrence directe 💇

L'état de la concurrence va influencer les efforts que vous devrez fournir pour vous faire une place sur le marché et gagner de la clientèle. 

Intéressez-vous aux éléments suivants :

  • L'emplacement des salons de coiffure concurrents dans la commune ;

  • Les cibles de ces salons de coiffure ;

  • Les stratégies marketing mises en place par les concurrent·e·s en termes de prix, d'exclusivité ou de spécialisation ;

  • La popularité des concurrent·e·s auprès de la clientèle.

💡 

Pour créer facilement un fichier sur les concurrents directs, vous pouvez utiliser l’outil de création de fichiers du site Sirene.fr.

2. Les performances commerciales

Tout d’abord, vous devez vous renseigner sur le chiffre d'affaires réalisé par votre prédécesseur : est-ce qu’il est en baisse, en stagnation, ou au contraire en hausse ? 

Vous voilà rassuré·e ? Alors, passons aux éléments comptables, à la situation financière globale et à la clientèle actuelle du salon.  

Les éléments comptables du salon de coiffure

Vous devez connaître ces éléments comptables avant de vous lancer : 

👉 Les chiffres d’affaires des cinq dernières années 

👉 L’excédent brut d’exploitation (EBE) 

Cette donnée est essentielle car elle vous permet d’estimer la capacité du salon à générer de la trésorerie, sans tenir compte des éléments liés au financement ou aux amortissements. Si cela vous intéresse, nous avons construit un guide pour calculer l’EBE

👉 Le besoin en fonds de roulement (BFR) 

Cette donnée indique la santé financière du salon. Un BFR en nette augmentation peut être le signe de grandes difficultés de trésorerie.  

🤝

Pour être certain·e d’évaluer correctement les différentes données financières du salon de coiffure, vous pouvez demander l’aide d’un expert-comptable.

Les informations apportées par le ou la gérant·e

Les chiffres ne font pas tout, et une discussion à bâtons rompus avec le ou la gérant·e du salon est nécessaire ! 

Vous devez comprendre pourquoi il ou elle désire vendre son entreprise ! 📌

Un salon de coiffure en bonne santé financière avec un·e gérant·e souhaitant simplement partir à la retraite ou se lancer dans un autre projet est a priori une bonne affaire.

En revanche, si le chiffre d’affaires est en baisse ou en stagnation, vous devez identifier la cause des difficultés. Un·e gérant·e qui souhaite vendre son entreprise peut avoir tendance à diminuer ses efforts en termes de marketing et de communication. Si les difficultés sont plus profondes, faites en sorte d’obtenir le maximum d’informations.

La clientèle

En reprenant un salon de coiffure, vous allez hériter d’une clientèle existante

Vous pouvez là encore échanger avec le ou la gérant·e pour mieux connaître ses caractéristiques : 

  • Profil socio-économique ;

  • Mode de déplacement ;

  • Fréquence de prise de rendez-vous ;

  • Budget moyen ;

  • Niveau de satisfaction.

Les informations recueillies vous permettront de savoir si votre projet de reprise est compatible avec la clientèle du salon de coiffure. 

3. Les éléments du fonds de commerce

Avec les données récoltées, vous pourrez estimer la valeur du fonds de commerce du salon de coiffure. À titre d’indication, celle-ci correspond à une fourchette comprise entre 60 et 120 % du CA annuel.

Vous devez à présent analyser les éléments corporels du fonds de commerce : le local, les équipements et le personnel. 

Le local

Plusieurs facteurs sont à considérer

  • L’état global du local et les éventuels travaux à envisager ;

  • La surface disponible (vous semble-t-elle suffisamment grande pour un accueil confortable des client·e·s ?) ; 

  • Le coût du loyer ;

  • La présence de clauses spécifiques au niveau du contrat de bail.

Les équipements

L’équipement professionnel disponible doit également faire l’objet de la plus grande attention. 

Le matériel disponible doit être en parfait état de fonctionnement (tests à effectuer). Si le matériel est en mauvais état ou qu’il dysfonctionne, vous devrez calculer le prix du matériel à changer et l’inclure dans votre prévisionnel financier. Enfin, vous devrez noter la quantité de consommables disponible (shampoings, lotions, cires, gels, colorations, etc.). 

S’il y en a beaucoup, ces produits vous permettront de faire des économies ! 👛

Le personnel

Lorsqu’il y a cession de fonds de commerce, les contrats de travail des employé·e·s sont maintenus. Pensez à échanger avec les différents coiffeurs et coiffeuses afin de savoir s’ils adhèrent à votre projet et aux modifications que vous souhaitez apporter au salon.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

4. Le mode d’acquisition

Trois méthodes vous permettent de racheter un salon de coiffure.

Option n°1 : rachat du fonds de commerce via la création d’une société

Ce montage est intéressant car il vous permet de reprendre uniquement l’actif du salon de coiffure au nom de votre SASU ou EURL. Vous ne serez pas responsable des dettes de l’ancien·ne gérant·e.

En revanche, le rachat du fonds de commerce implique de conserver le personnel et ses avantages acquis.

Option n°2 : rachat des parts sociales à l’ancien·ne propriétaire

Le rachat des parts sociales peut se faire en votre nom propre ou via une société de type holding.

En optant pour cette méthode, vous devenez responsable des engagements de votre prédécesseur. Vous êtes alors redevable des dettes existantes et héritez des contentieux en cours.

⚠️

Si vous souhaitez reprendre le salon de coiffure en rachetant l’ensemble des parts sociales, pensez à vous protéger en introduisant dans l’acte de cession une clause de garantie d’actif et de passif. Le vendeur ou la vendeuse s’engage alors à vous indemniser si une charge ayant une cause antérieure à la vente survient.

Option n°3 : exploitation en location-gérance

Cette option est intéressante car elle vous permet de vous familiariser avec le salon avant de choisir un mode de reprise définitif.

Vous exploitez alors le fonds de commerce du salon via un contrat de location signé avec le gérant ou la gérante.

Quel que soit le mode de reprise, nous vous accompagnons dans votre projet en vous proposant un compte professionnel pensé pour les besoins des coiffeurs et des coiffeuses.

Reprendre un salon de coiffure : le récap’

Vous connaissez à présent les différentes étapes nécessaires pour reprendre un salon de coiffure en minimisant les risques : 

1️⃣ Étude de l’environnement du salon (implantation, accès, visibilité, concurrence…) ;

2️⃣ Analyse des performances commerciales et échange avec le gérant ou la gérante à propos de la clientèle ;

3️⃣ Prise en compte les éléments corporels du fonds de commerce (local, équipement, personnel…) ;

4️⃣ Choix de la méthode de reprise la plus adaptée.

Vous allez bientôt sauter le pas ? Nous sommes là pour vous accompagner.

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

devenir-barbier-micro-entreprise

Coiffure

Les 6 étapes pour devenir barbier en micro-entreprise

03 févr. 2023

Les tops articles de Copilote

Découvrez comment déduire vos charges en société et optimiser votre résultat !

Obtenir l'e-book (gratuit)

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Conditions d’utilisation

Mentions légales

Sommaire
1. L'environnement du salon
2. Les performances commerciales