Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Les 6 étapes pour devenir barbier en micro-entreprise

Pierre Ecuvillon
par Pierre Ecuvillon Publié le 3 février 2023Mis à jour le 30 mai 20246 min. de lect

Le rasage et la taille des barbes n’ont aucun secret pour vous ? Il est possible de devenir indépendant en créant votre micro-entreprise de barbier. Ce statut n’est pas compatible avec l’ouverture d’un salon mais vous permet d’exercer votre activité de façon nomade. Découvrez les différentes étapes nécessaires pour devenir barbier auto-entrepreneur et obtenir rapidement des client·es !

Sommaire
1. Se former
devenir-barbier-micro-entreprise

1. Se former

Il n’existe pas de formation dédiée au métier de barbier. Mais l’obtention d’un diplôme ou d’une qualification dans la coiffure est nécessaire pour exercer votre activité.

Différents types de diplômes sont disponibles : 

Le CAP Métiers de la Coiffure

Cette formation dure deux ans. C’est le diplôme d’État de référence qui vous permet de devenir coiffeur ou coiffeuse en auto-entrepreneur ou en salon (et donc, de devenir barbier). 

Certaines écoles proposent d'ailleurs des modules pour se spécialiser en tant que barbier.

Le Brevet Professionnel (BP) Coiffure

Accessible aux titulaires du CAP, ce diplôme implique la signature d’un contrat d’apprentissage de deux ans. Il vous permet de perfectionner vos techniques dans un cadre professionnel.

Ces diplômes sont suffisants pour créer votre activité de barbier en tant qu’auto-entrepreneur

Si vous souhaitez une spécialisation encore plus poussée, vous pouvez vous documenter sur le Brevet de Maîtrise Coiffure ou le BTS Métiers de la Coiffure.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Devenez auto-entrepreneur·e avec Shine.

Découvrir Shine

2. Réaliser une étude de marché et un business plan

Même si la micro-entreprise est rapide et simple à créer, vous devez prendre le temps de réfléchir à votre projet. Cela passe par la réalisation de deux documents incontournables : l’étude de marché et le business plan.

L’étude de marché

Le métier de barbier est revenu en vogue depuis les années 2000. De nombreuses enseignes se sont spécialisées dans cette activité de soin pour hommes. Afin de vous démarquer, vous devez commencer par recueillir des informations.

Environnement économique local

Comment caractériser votre zone d’activité ? Vous devez vous intéresser à la densité de population, au niveau de revenus, aux profils socio-économiques des habitants, etc.

Concurrence directe

Combien d’établissements proposent des soins de rasage et de taille de barbe à proximité de chez vous ? Ont-ils des spécialités ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous allez proposer vos services à votre domicile ou à celui de vos clients. Vous devez réfléchir aux avantages induits par rapport aux salons classiques. 

Le business plan

Ce document vous permet de mesurer la rentabilité potentielle de votre activité de barbier par rapport à votre zone d’implantation. Il comprend deux parties : 

Les éléments en faveur de votre projet

Ici, vous devrez détailler les caractéristiques du marché local (concurrence, besoins identifiés, etc.). L’idée est de montrer le potentiel de croissance économique de votre projet. 

La viabilité financière de votre projet

Dans un second temps, vous expliquerez les actions que vous allez entreprendre pour développer efficacement votre activité. Vous pouvez réaliser un prévisionnel financier. Ce document est essentiel à la crédibilité de votre projet, notamment si vous avez prévu de chercher des moyens de financement. 

3. Connaître la réglementation

En tant que barbier auto-entrepreneur, vous êtes soumis à la même réglementation que les coiffeurs et coiffeuses à domicile. Les principes sont différents selon que vous exercez à votre domicile ou chez vos clients.

Exercer l’activité chez soi

Vous pouvez recevoir vos clients en respectant les conditions suivantes : 

  • demander l’autorisation à votre propriétaire (si vous êtes locataire) ;

  • si vous vivez dans un immeuble ou une résidence, vérifier que le règlement de la copropriété est compatible avec une activité professionnelle.

Exercer l’activité chez vos clients

La réglementation est moins contraignante si vous vous rendez chez vos clients. Vous devez en revanche demander une carte de commerçant ambulant auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent.

Cette carte est délivrée pour une durée de quatre ans moyennant le paiement de 30 €.

Si vous utilisez votre véhicule personnel pour vous déplacer chez vos clients, pensez également à demander une extension de votre contrat ou une assurance spécifique.

⚠️

La carte de commerçant ambulant n’est pas obligatoire si vous exercez votre activité de barbier uniquement à l’intérieur de votre commune. 

4. Acheter son matériel

En créant votre micro-entreprise de barbier, vous évitez des frais importants relatifs à la création ou à la reprise d’un fonds de commerce. Vous devez néanmoins investir dans du matériel professionnel afin d’exercer votre activité dans les règles de l’art. Vous devrez également apprendre à protéger votre matériel pro en tant qu'indépendant·e.

L’équipement professionnel pour une activité de barbier

Voici les équipements nécessaires pour exercer votre activité de barbier sans contraintes : 

  • ciseaux ;

  • rasoirs et accessoires de rasage ;

  • sèche-cheveux ;

  • tondeuses ;

  • linge (capes, tabliers, serviettes…) ;

  • accessoires divers : cols crêpes, vaporisateurs, lisseurs à barbe, brosses, miroirs… ;

  • produits : baume, cire, gel, huile, savon, lotion après-rasage, etc.

Chercher un financement

Si vos fonds propres ne sont pas suffisants pour acheter du matériel de qualité, vous pouvez chercher des solutions de financement

  • micro-crédit ;

  • crowdfunding ;

  • love money (aide des proches) ;

  • dispositifs d’aide à la création d’entreprise (Acre, Arce, etc.).

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro qui simplifie le quotidien des auto-entrepreneur·es.

5. Créer la micro-entreprise

Les formalités relatives à la création d’une micro-entreprise sont rapides. 

Dans l’ordre, vous devez : 

Le dossier de création de micro-entreprise doit comprendre : 

  • une copie de votre pièce d’identité signée avec la mention “certifiée conforme à l’originale” ;

  • une attestation de domicile datant de moins de trois mois (facture d’électricité, d’eau, quittance de loyer…) ;

  • une déclaration sur l’honneur de non-condamnation ;

  • un diplôme ou une justification d’expérience professionnelle compatible avec l’activité de barbier.

La création de votre micro-entreprise est effective sous un délai maximum de 4 semaines. L’INSEE vous attribuera un numéro de SIRET et vous recevrez votre extrait Kbis, preuve de l'existence légale de votre entreprise.

Vous souhaitez de l’aide lors du lancement de votre micro-entreprise ? Avec notre formule Shine Start, vous êtes accompagné·e à chaque étape en plus de votre compte pro !

6. Réaliser un plan de communication

Le fait d’exercer votre activité de barbier de façon nomade vous distingue des salons traditionnels. Vous pouvez intervenir au domicile des clients mais également dans des hôtels, hôpitaux ou maisons de retraite.

Pensez à mettre cette spécificité en avant sur les canaux de communication adéquats. 

Voici quelques pistes pour faire connaître rapidement votre activité :

La fiche établissement Google

Ce service gratuit vous permet de renseigner vos coordonnées et les différentes zones que vous desservez. Pour booster la visibilité de votre fiche établissement Google, nous vous recommandons de demander à chacun de vos clients de vous laisser un avis !

Le profil Facebook professionnel

Il vous permet de partager votre actualité et de faire des publicités ciblées. Avec la publicité Facebook, vous pouvez choisir la zone géographique, le sexe et l’âge de votre cible pour toucher des personnes susceptibles d’être intéressées par vos services.

Les annuaires professionnels

Il existe des annuaires spécialisés (instituts de beauté, coiffeur·euses, barbiers) et d’autres dédiés aux professionnels d’un département ou d’une ville. Nous vous conseillons d’inscrire votre micro-entreprise dans ces annuaires pour augmenter votre visibilité !

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Devenir barbier auto-entrepreneur : le récap’

Vous connaissez à présent toutes les étapes pour lancer votre activité de barbier en micro-entreprise :

  1. disposer d’un diplôme (CAP ou BP Coiffure) ;

  2. réaliser une étude de marché et un business plan ;

  3. connaître la réglementation liée à votre activité ;

  4. acheter du matériel professionnel ;

  5. créer votre micro-entreprise ;

  6. vous faire connaître avec différents outils de communication. 

Et maintenant, voici toutes nos ressources sur l'immatriculation de sociétés.

Vous êtes plus ciseaux qu’administratif ? Chez Shine, nous vous accompagnons dans la création de votre micro-entreprise pour que vous puissiez passer plus de temps à réaliser de belles coupes.

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

statut-juridique-salon-coiffure

Coiffure

Quel statut juridique choisir pour son salon de coiffure ?

19 janv. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Se former
2. Réaliser une étude de marché et un business plan