Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Trois façons de financer son matériel professionnel

par Pierre Ecuvillon Publié le 4 novembre 20223 min. de lect

L’achat de matériel professionnel fait partie du quotidien des entreprises. Rangements, meubles, équipements informatiques : les entreprises ont besoin de diverses fournitures pour gagner en productivité. Mais comment financer son matériel professionnel ? Trois options sont envisageables : les fonds propres, l’emprunt professionnel et la location. Découvrons les avantages et les inconvénients de ces trois solutions !

Sommaire

1. Acheter son matériel professionnel avec ses fonds propres

2. Acheter son matériel professionnel avec un emprunt professionnel

3. Louer son matériel professionnel

Financer son matériel professionnel : place au récap’ !

financement-materiel-pro

1. Acheter son matériel professionnel avec ses fonds propres

La première solution consiste à utiliser les fonds de l’entreprise pour acheter votre matériel professionnel. Il s'agit d’un financement interne qui peut prendre la forme d’un autofinancement ou d’un apport en capital.

L’autofinancement

À la clôture d’un exercice comptable, une entreprise peut utiliser le reliquat de liquidités restant pour acheter du matériel professionnel. C’est ce que l’on appelle la capacité d'autofinancement (CAF).

💡

Pour calculer la capacité d'autofinancement (CAF) d’une société, voici l’opération à effectuer : Excédent Brut d’Exploitation + Produits encaissables - Charges décaissables

L’apport en capital

Les associé·e·s peuvent envisager un apport de capital social pour financer l’achat d’équipements professionnels. S’ils détiennent à titre personnel des biens potentiellement utiles à l’entreprise, ils peuvent aussi faire des apports en nature.

Avantages et inconvénients de l’utilisation des fonds propres

✅ Aucuns intérêts à prévoir ;

✅ Indépendance financière conservée ;

Financement limité aux ressources de l’entreprise ;

Si l’entreprise investit une trop grosse somme d’argent dans son matériel, elle risque de manquer de liquidités à court terme.

2. Acheter son matériel professionnel avec un emprunt professionnel

Le prêt professionnel est un mode de financement plébiscité pour l’achat de matériel professionnel. Ce type de prêt se base sur le principe du prêt classique. La banque prête à votre entreprise la somme nécessaire pour acheter les biens, meubles et/ou appareils informatiques. De votre côté, vous remboursez le crédit et ses intérêts progressivement.

Votre entreprise doit négocier les modalités du crédit avec l’établissement bancaire :

  • Montant du prêt ;

  • Durée ;

  • Taux d’intérêt ;

  • Périodicité du remboursement ;

  • Montant de l’assurance liée au prêt, etc.

Pour obtenir le prêt le plus avantageux, votre capacité d’endettement devra être suffisante aux yeux des banques. Celles-ci acceptent rarement des demandes de prêt avec un taux d’endettement supérieur à 33 %.

Pour connaître votre taux d’endettement actuel, le calcul est le suivant : (dette totale/ capitaux propres) x 100.

Les banques peuvent aussi exiger des garanties bancaires pour assurer leurs arrières.

Avantages et inconvénients de l’emprunt professionnel

✅ Levier idéal pour pallier d’éventuels problèmes de liquidités ;

✅ Fiscalement intéressant (possibilité de déduire les intérêts du prêt du résultat imposable de votre entreprise) ;

Dépenses additionnelles engendrées (remboursement mensuel du crédit, intérêts du prêt).

3. Louer son matériel professionnel

Le crédit-bail et la location financière constituent deux autres modes de financement externes. Dans ces cas de figure, votre entreprise n’achète pas directement le matériel. Elle le loue pendant une durée déterminée (généralement entre trois et sept ans).

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

La location financière

Cette solution consiste à louer un bien sans option d’achat. Elle est basée sur un contrat signé entre trois parties : 

👉 Le fournisseur ;
👉 Le loueur ;
👉 Le locataire. 

Au terme du contrat de location, vous pouvez restituer le bien au loueur ou prolonger la durée de la location.

Le crédit-bail

Le crédit-bail possède exactement les mêmes caractéristiques que la location financière. La seule différence est que vous pouvez devenir propriétaire du bien à l’issue du contrat de location. 

Ce mode d'acquisition n’est pas compatible avec tous les besoins. Le plus souvent, les professionnels l'utilisent pour financer du matériel de transport et/ou des équipements industriels.

Avantages et inconvénients de la location de matériel professionnel

✅ Solution intéressante pour les équipements nécessitant une maintenance comme les véhicules de société ;

✅ Intérêt fiscal et comptable (les loyers et redevances sont déduits du résultat et le bien loué n’apparaît pas à l’actif de l’entreprise) ;

Option plus onéreuse qu’un prêt classique ;

Durée de location prédéfinie dans le contrat.

Financer son matériel professionnel : place au récap’ !

Pour résumer, vous disposez de trois options pour financer votre matériel professionnel :

1️⃣ Vos fonds propres (pour une indépendance financière maximale 🐺) ;

2️⃣ Un emprunt professionnel (pour pouvoir subvenir à vos besoins en mobilier sans liquidités 🗄️) ;

3️⃣ Une location de matériel (pour ne plus avoir à vous occuper de la maintenance 🛠️).

La deuxième option est parfaitement adaptée à votre besoin ?

Alors, le prêt professionnel Shine avec bonus engagement, octroyé et financé par Franfinance, risque de vous intéresser !

Questions fréquentes

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

financement-sas

Trouver des financements

Comment financer votre projet de SAS ?

4 min · 27 oct. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Acheter son matériel professionnel avec ses fonds propres
2. Acheter son matériel professionnel avec un emprunt professionnel
3. Louer son matériel professionnel
Financer son matériel professionnel : place au récap’ !