Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Bien gérer la trésorerie de sa startup : nos conseils

Victoria Grimalid
par Victoria Grimaldi Publié le 20 novembre 2023Mis à jour le 13 mai 20247 min. de lect

La mauvaise gestion de la trésorerie est l’une des 3 causes principales de l’échec des jeunes startups. Se retrouver à court de « cash » est une situation clairement inconfortable qui menace la pérennité de l’entreprise et peut la freiner dans sa croissance.

Alors que faire pour éviter ça ? Comment bien gérer sa trésorerie en startup ? Nos meilleurs conseils sont dans cet article 🚀 !

Sommaire
gestion-tresorerie-startup

La trésorerie, c’est quoi ?

Ça paraît évident… Et pourtant, il faut être bien au clair avec les notions de base liées à la trésorerie pour pouvoir la gérer efficacement. Vous êtes prêt·e ? Alors on y va 🤓 !

La trésorerie : définition

La trésorerie, c’est le montant disponible sur le compte bancaire de l’entreprise à un moment X. Il ne s’agit que des sommes réellement disponibles sur le compte de l’entreprise.

Elle représente la différence entre les encaissements (crédits) et les décaissements (débits).

👉 Elle peut être positive ou négative :

Un solde de trésorerie excédentaire montre que l’entreprise dispose de fonds d’avance pour assumer ses dépenses.

Un solde de trésorerie déficitaire montre que l’entreprise ne pourra pas faire face à certaines dépenses.

⚠️ La trésorerie n’est pas la rentabilité. La rentabilité représente la différence entre les produits et les charges de l’entreprise. On peut donc être rentable… Et avoir quand même une trésorerie faible si on gère mal sa trésorerie !

📉 

Baisse de la trésorerie : quelles raisons ?
Diverses raisons peuvent conduire à des variations de trésorerie : une baisse de l’activité, une baisse de la rentabilité, une mauvaise gestion… La saisonnalité de l’activité joue aussi un rôle dans la trésorerie qu’il faut prendre en compte !

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Une solution de financement pour chaque entreprise.

Découvrir Shine

Le besoin en fonds de roulement et le fonds de roulement

Deux indicateurs permettent de calculer la trésorerie de l’entreprise.

Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le BFR, c’est le montant dont une entreprise a besoin pour couvrir les décalages de trésorerie liés à son activité, c’est-à-dire la différence entre les dépenses et les recettes.

Plus la différence est grande, plus votre besoin de trésorerie est important.

➡️ Le calcul : BFR = stock moyen + encours moyen des créances clients - encours moyen des dettes fournisseurs.

📈

Plus l’entreprise grandit, plus le BFR augmente. C’est l’une des problématiques clés des entreprises en forte croissance. Vous avez plus de client·es, donc vous avez besoin de plus de stocks et vos créances clients augmentent aussi ! Pour éviter que votre trésorerie ne souffre trop, il ne faut pas oublier de faire évoluer votre BFR en conséquence.

Le fonds de roulement (FR)

Le fonds de roulement, ce sont les ressources dont l’entreprise dispose pour financer ses dépenses courantes. Plus il est conséquent, plus l’entreprise a les capacités de financer son exploitation.

➡️ Le calcul : FR = capitaux permanents - actifs immobilisés.

👉 Vous pouvez désormais calculer la trésorerie nette de l’entreprise.

➡️ Le calcul : trésorerie nette = FR - BFR. 

À quoi sert une bonne gestion de trésorerie ?

La réponse est simple : ne pas mettre la clé sous la porte. La trésorerie est bien souvent le nerf de la guerre pour les startups !

Avoir une bonne gestion de sa trésorerie et conserver une trésorerie suffisante dans les caisses de l’entreprise permet de :

✅ Pouvoir faire face à des dépenses inattendues et nombreuses.

Éviter la cessation de paiement et l’accumulation de dettes. 

Limiter les coûts liés à une mauvaise gestion de trésorerie (par exemple, devoir faire un prêt pour combler son besoin en trésorerie, payer des agios, etc.).

Augmenter sa crédibilité et rassurer ses partenaires commerciaux et financiers.

Investir son trop-plein de trésorerie.

💰

Que faire de son trop-plein de trésorerie ?

Une startup qui a trop de trésorerie peut placer ses excédents de trésorerie pour qu’ils lui rapportent de l’argent, par exemple sur un compte à terme. Elle peut également utiliser cette trésorerie pour financer ses investissements.

Le prévisionnel de trésorerie en startup : votre arme fatale

Le prévisionnel de trésorerie reprend vos encaissements et vos décaissements mois par mois au cours d’une année. L’intégralité des flux de trésorerie y est reportée. En clair, il montre combien vous dépensez et à quelle vitesse rentrent les règlements des client·es. 

Le plan de trésorerie fait partie intégrante des éléments que l’on trouve dans le business plan dès le démarrage de l’entreprise. Son objectif est de vous permettre de prévoir et d’anticiper les dépenses de l’entreprise pour éviter de vous retrouver à court de liquidités.

Il se présente sous la forme d’un tableau avec 2 colonnes.

Les encaissements

Vous pouvez y faire figurer les rentrées d’argent :

  • le chiffre d’affaires prévisionnel ;

  • les apports en capital des associé·es ou actionnaires ;

  • les apports en compte de courant ;

  • les montants perçus lors des levées de fonds ;

  • les diverses subventions et aides reçues ;

  • les remboursements de crédits d’impôt.

Les décaissements

Toutes les dépenses de l’entreprise figure dans cette colonne :

  • les achats de matériels et de matières premières ;

  • le loyer et les dépenses liées au local ;

  • les assurances ;

  • les abonnements ;

  • les investissements ;

  • les charges sociales ;

  • les salaires si vous avez du personnel ;

  • les impôts…

3 règles d’or pour un plan de trésorerie aux petits oignons 💎

  1. Il est utile de ne pas faire preuve de trop d’optimisme : vos prévisions doivent envisager différents scénarios, y compris des hypothèses pessimistes pour anticiper les coups durs (perte d’un client·e, baisse des ventes, etc.).

  2. Il faut prendre en compte les prix TTC et non HT (hors taxes) car la TVA est une sortie d’argent. Toutes les dates doivent être les dates effectives de l’encaissement ou du décaissement de l’argent pour ne pas fausser le plan de trésorerie.

  3. Vous devez prévoir entre 3 à 6 mois de trésorerie d’avance.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

Problèmes de trésorerie en startup : que faire ?

Il n'est pas rare qu'une startup rencontre des soucis de trésorerie en raison de sa forte croissance. Voici quelques clés pour y faire face sereinement.

Accélérer les délais de règlement de votre clientèle

Que vous travailliez avec des client·es en B2B ou en B2C, l’une des clés pour faciliter le paiement est d’encaisser rapidement vos client·es. 

Les outils et logiciels de facturation sont parfaits pour vous aider à faire vos factures en quelques clics et à centraliser les informations essentielles sur vos clients. Le moment de la facturation est propre à chaque business : dans certains cas, il est possible de facturer en amont en demandant un acompte.

Pour faciliter l’encaissement, vous devez communiquer clairement sur les délais de paiement. Par exemple, vous pouvez communiquer à votre clientèle les règles en matière de paiement dans les CGV.

Autre astuce, vous pouvez aussi accorder une réduction en cas de paiement anticipé (« escompte ») pour inciter à payer plus vite.

Traquer les retards de paiement

Toute entreprise est confrontée à des retards de paiement. En 2023, ils sont en moyenne de 12 à 13 jours. Pourtant, ce n’est pas une fatalité et vous devez à tout prix éviter de laisser traîner la situation.

Pour cela, il n’y a pas 36 solutions : il faut relancer les client·es. Vous pouvez définir des moments de relance fixes à J+1, J+7, à J+15, à J+30, à J+60, etc. Un logiciel peut vous aider à automatiser vos relances pour gagner du temps.

Négocier des conditions de paiement avec vos fournisseurs et fournisseuses

Si vous ne pouvez pas jouer sur certains délais de paiement (les impôts, le salaire de vos employé·es…), il est possible de négocier les délais de paiement de vos fournisseurs et fournisseuses pour éviter de décaisser trop vite.

Par exemple, vous pouvez demander un allongement des délais de paiement au-delà des délais légaux de paiement (30 jours ou 60 jours). 

⚠️

Attention cependant à ne pas en abuser : ce type de demande risque d’entacher l’image de l’entreprise et les bonnes relations commerciales avec vos prestataires… Personne n’aime attendre trop longtemps pour recevoir son dû !

Optimiser ses dépenses

En période de croissance, les startups ont tendance à engager des dépenses massives et pas toujours raisonnées. Bien sûr, vous devez investir pour générer de l’argent. Mais il faut savoir faire la différence entre une bonne et une mauvaise dépense.

👉 Quelques pistes :

  • Analyser le retour sur investissement de chaque dépense pour traquer les dépenses superflues ou excessives.

  • Prioriser les dépenses urgentes et celles qui peuvent attendre pour limiter les périodes où beaucoup d’argent sort d’un coup.

  • Bien gérer vos stocks pour éviter les surstocks ou les sous-stocks. Un surstock, c’est de l’argent qui dort. Dans l’idéal, vos stocks devraient donc être équilibrés.

Financer les besoins de trésorerie en startup : quelles solutions ?

Si votre trésorerie est faible, vous pouvez vous faire aider pour maintenir un niveau de liquidités suffisant dans l’entreprise. Pour cela, les banques sont souvent votre interlocuteur n°1.

⚠️ Attention : ces aides sont appréciables mais représentent un coût pour l’entreprise qu’il ne faut pas négliger !

👉 Voici les différentes solutions existantes pour financer un besoin à court terme de trésorerie :

  • Avoir recours à l’affacturage pour percevoir le montant d’une créance avant sa date d’échéance (c’est en quelque sorte une avance consentie par une société tierce).

  • Solliciter un prêt pour financer votre trésorerie.

  • Négocier une autorisation de découvert ou des facilités de caisse, etc.

En cas de crise de trésorerie, il est généralement possible de décaler certaines dépenses comme les cotisations sociales à l’URSSAF ou les impôts.

Financer sa trésorerie : Shine vous aide ! 

Nous vous proposons des solutions de financement de trésorerie jusqu’à 10 000 €. Vous remboursez à votre rythme avec des taux d’intérêt clairs et transparents. Une fois accordés, les fonds sont débloqués en moins de 72 heures ! 

Les outils de gestion de trésorerie en startup pour suivre sa trésorerie

Pour suivre votre trésorerie au jour le jour, Excel présente souvent des limites. Aussi, nous ne saurions que trop vous conseiller d’utiliser des logiciels de gestion de trésorerie ! Ces derniers sont une ressource précieuse pour effectuer votre plan de trésorerie mensuel.

👉 Ils peuvent vous aider à réaliser de nombreuses tâches : 

  • suivi en temps réel des encaissements et des décaissements ;

  • mise à jour rapide des données pour un suivi efficace ;

  • automatisation des relances en cas d’impayés ;

  • prévisions détaillées permettant d’anticiper d’éventuelles difficultés, etc. 

Les logiciels de gestion de trésorerie sont souvent capables d’élaborer des prévisions précises, rapides et fiables à partir de vos données pour que vous évitiez au maximum les mauvaises surprises.

📌 

Exemples de logiciels : Agicap, Pennylane, Axonaut, Sellsy…

Votre expert-comptable peut vous conseiller sur les bonnes pratiques pour bien piloter votre trésorerie mais vous devez savoir que ce n’est pas sa mission première. Si votre entreprise n’a pas de personne dédiée pour s’en occuper, vous pouvez faire appel à un directeur administratif et financier (DAF) externalisé.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Les bons outils pour développer votre activité.

Récap’ : 5 conseils pour bien gérer sa trésorerie en startup

1️⃣ Élaborer un plan de trésorerie prévisionnel rigoureux sur 12 mois. 

2️⃣ Relancer vos client·es pour limiter les impayés et les retards.

3️⃣ Allonger les délais de paiement avec vos fournisseurs et fournisseuses et accélérer les encaissements de vos client·es.

4️⃣ Maîtriser vos dépenses et vos stocks.

5️⃣ Suivre votre trésorerie très régulièrement et mettre à jour vos données grâce à un logiciel de gestion de trésorerie.

Vous avez besoin de plus de conseils en matière de gestion de trésorerie ? Nous vous conseillons la lecture de cet article qui contient aussi nos recommandations d’outils de gestion de trésorerie !

Et en cas de besoin, Shine peut vous aider à financer votre trésorerie. Nos solutions de financement s’adaptent à toutes les entreprises, y compris les startups !

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

tresorerie-entreprise-definition

Trésorerie

Notre guide complet sur la trésorerie d’entreprise

23 août 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
La trésorerie, c’est quoi ?
À quoi sert une bonne gestion de trésorerie ?