Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Pour quel statut juridique opter en tant que franchisé·e ?

Antonin C
par Antonin C Publié le 18 avril 2023Mis à jour le 31 mai 20233 min. de lect

Vous souhaitez créer votre entreprise, sous le statut de franchisé ? Avant cela, vous devrez choisir votre statut juridique. Cette décision n’est pas à prendre à la légère, puisqu’elle aura un impact sur la vie de votre société, notamment son volet fiscal. EI, SARL, EURL : quel statut choisir pour encadrer le fonctionnement de votre franchise ?

Sommaire
L’entreprise individuelle : les options
franchise-statut-juridique

L’entreprise individuelle : les options

L’entreprise individuelle est préconisée si vous décidez d’entreprendre seul·e. Dans une telle structure, il n’y a pas de distinction entre vous et votre enseigne. Les démarches de création et de gestion sont allégées et l’investissement peut être minime. 

Mais attention au distinguo entre l’entreprise individuelle et la micro-entreprise

L’entreprise individuelle (EI)

L’entreprise individuelle se distingue par :

  • l’absence de capital social ;

  • un régime fiscal à deux options (l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés) ;

  • aucune facturation de TVA ;

  • des cotisations sociales calculées sur base des résultats de l’entreprise ;

  • une imposition fiscale à barème progressif ;

  • une comptabilité obligatoire, mais simplifiée.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

La micro-entreprise

Le régime de la micro-entreprise se caractérise par :

  • un chiffre d’affaires soumis à un plafond variable suivant le secteur d’activités (188 700 € pour les activités commerciales et 77 700 € pour les prestations de services) ;

  • un régime micro-fiscal bénéficiant de la franchise TVA en deçà des seuils de CA imposés ;

  • un versement d’impôt sur le revenu en fonction du CA ou par versement libératoire sous conditions ;

  • des cotisations proportionnelles au CA ;

  • une dispense de comptabilité.

Vous n’aurez qu’à déclarer votre chiffre d’affaires à l’URSSAF chaque mois et à tenir un carnet de comptes.

💡

Les entreprises individuelles en place depuis le 15 mai 2022 peuvent profiter du principe d’insaisissabilité du patrimoine personnel (sans déclaration d’affectation).

Le régime sociétaire : les options

Si vous envisagez de vous associer, nous vous conseillons de créer une société (SAS ou SARL). 

Le choix de la société est également justifié si :

  • vos apports financiers et votre chiffre d’affaires annuel sont élevés ; 

  • vous souhaitez dissocier vos biens personnels de votre patrimoine professionnel ;

  • vous préférez limiter votre responsabilité financière à votre capital social initial ;

  • vous désirez opter pour l’impôt sur les sociétés (IS).

Le régime sociétaire vous offre une diversité de formes juridiques pour votre franchise. Chacune d’elles possède ses particularités. Pour influencer votre réflexion, voici quelques points à noter :

EURL/SARL

L’EURL est la forme unipersonnelle de la SARL.

Voici les avantages de ces statuts juridiques : 

  • moins de cotisations sociales à payer ;

  • encadrement formel grâce au dispositif légal inaltérable ;

  • pas de publication de comptes de résultat annuels pour les TPE, PME et PMI.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

SAS/SASU

La SASU est la forme unipersonnelle de la SAS.

Ces statuts conviennent particulièrement aux sociétés franchisées comprenant plusieurs points de vente. 

Voici leurs avantages : 

  • aucun montant de capital social imposé ;

  • plus de liberté dans la rédaction des statuts

  • une bonne assurance retraite pour le ou la gérant·e.

Toutefois, les statuts de SAS et de SASU imposent le paiement de dommages et intérêts par le ou la gérant·e en cas de faute de gestion ou de défaillance.

🚫

Le statut de SARL ne peut être appliqué pour une profession juridique, judiciaire ou relative à la santé (sauf celui de pharmacien).  

Choisir le statut juridique de sa franchise

Le choix de votre statut juridique est stratégique et déterminant pour votre franchise. Vous devez tenir compte : 

  • du nombre d’associé·es ; 

  • du montant de votre investissement ;

  • de votre CA ; 

  • de votre régime fiscal ;

  • de votre régime social. 

Pour aller plus loin dans vos recherches, nous vous invitons à consulter notre guide sur la rémunération des franchisé·es.

👉 Prêt·e à vous lancer dans le grand bain ? Shine Start vous aide à créer votre société simplement et à moindres frais ! 💸

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

franchise-avantages-inconvenients

Franchise

Quels sont les avantages & inconvénients d'une franchise ?

04 oct. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
L’entreprise individuelle : les options
Le régime sociétaire : les options