Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Comment devenir coach sportif indépendant ?

amandine-dujardin
par Amandine Dujardin Publié le 8 novembre 2022Mis à jour le 9 novembre 20225 min. de lect

À la salle de sport, vous vous sentez comme un poisson dans l’eau ? Les squats, les burpees et les tractions font partie de votre quotidien ? Alors, vous avez toutes vos chances pour devenir coach sportif·ve indépendant·e. Vous n’avez plus qu’à franchir les étapes “officielles” qui vous séparent de votre futur métier. Pour vous aider, nous avons listé les démarches à réaliser pour devenir coach sportif freelance

Sommaire

1. Obtenir sa carte professionnelle

2. Choisir son statut juridique

3. Définir son prochain lieu de travail

4. Investir dans des équipements pour devenir coach sportif indépendant

5. Souscrire à une assurance professionnelle

6. Ouvrir un compte professionnel

7. Trouver sa clientèle et tout faire pour la conserver

Devenir coach sportif indépendant : vous y êtes presque ! 🏋️

devenir-coach-sportif

1. Obtenir sa carte professionnelle

Coach sportif est une profession réglementée. Vous aurez donc besoin d’obtenir une carte professionnelle pour exercer cette activité en toute légalité.

Comment obtenir sa carte professionnelle de coach sportif ?

Les diplômes suivants vous permettront de demander votre carte sur la plateforme EAPS (le portail de télédéclaration des éducateurs sportifs et éducatrices sportives) :  

BPJEPS (10 à 18 mois)

Aucun diplôme n’est requis pour passer son BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport). Pour accéder à cette formation de 600 heures, vous devez seulement avoir 18 ans. À la fin de ce cursus, vous devrez passer une épreuve écrite de deux heures et une épreuve orale de 30 minutes. 

Une fois votre BPJEPS en poche, vous pourrez devenir : 

  • Coach sportif ou entraîneur sportif ;

  • Animateur·rice socio-éducatif ;

  • Entraîneur·euse d’un sport en particulier (football, rugby, basket…) ;

  • Chargé·e de projet éducatif ;

  • Directeur·rice d’une structure d’accueil collectif de mineurs, etc.

Licence STAPS entraînement sportif (bac +3)

Si vous souhaitez devenir coach sportif indépendant après le bac, nous vous conseillons de vous orienter vers une licence STAPS entraînement sportif. Cette formation combine des activités physiques et sportives, des cours d’anatomie, de sciences humaines et sociales, de psychologie du sport et plein d’autres choses. 

Par la suite, vous pourrez : 

  • Poursuivre vos études en Master 1 et Master 2 STAPS « Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive » ;

  • Faire une demande de carte professionnelle pour devenir coach sportif !

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

DEUST Métiers de la forme (bac+2)

Ce diplôme d’État vous permettra d’être immédiatement opérationnel pour enseigner et encadrer des activités physiques (Fitness, Musculation). Vous pourrez travailler dans une salle de sport, dans un centre de remise en forme ou dans un local privé.

DEJEPS (18 mois)

DEJEPS signifie “diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport”. Il est similaire au BPJEPS mais vous permet de devenir directeur ou directrice de la structure ou du projet que vous dirigiez. 

Il existe des BPJEPS et des DEJEPS spécialisés dans tous les sports (BMX, badminton, char à voile, golf, hockey, basket-ball…)

2. Choisir son statut juridique 

Pour pouvoir facturer votre future clientèle, vous devrez avoir un statut juridique adapté à votre activité de coach sportif indépendant.

Il y a trois possibilités : 

👉 Le statut de micro-entrepreneur ;

👉 L’EIRL ;

👉 L’EURL ou la SARL.

Le statut de micro-entrepreneur

Pour obtenir le statut de micro-entrepreneur, vous n’aurez pas de démarches compliquées à prévoir. En fait, les formalités (obligations comptables, fiscales et juridiques) sont réduites au minimum. 

Chaque mois ou chaque trimestre, vous payerez vos cotisations sociales à l’Urssaf après la déclaration de votre chiffre d’affaires. Leur montant est proportionnel à vos recettes. Qui plus est, vous pourrez payer vos impôts simultanément, à la source.

L’EIRL

La création et la gestion de l’EIRL sont simples. Contrairement au statut de micro-entrepreneur qui impose un seuil de chiffre d’affaires de 72 600 € par an, elle n’impose aucune limite de CA. Autre avantage de l’EIRL : vous aurez la possibilité d’opter pour l’IR ou pour l’IS.

L’EURL ou la SASU

Pour devenir coach sportif indépendant, deux autres options se profilent.

👉 L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ;

👉 Et la société à responsabilité limitée

Dans ces cas de figure, les coûts de création, de fonctionnement et de fermeture de votre entreprise seront bien plus conséquents que pour les deux statuts juridiques précédents.

Les démarches à effectuer pour créer votre société (rédaction des statuts, annonce au JAL, dépôt du dossier au greffe) seront également plus lourdes et contraignantes. C’est pourquoi choisir le statut de micro-entrepreneur avant de basculer vers un autre statut est l’un des scénarios les plus prudents.

3. Définir son prochain lieu de travail 

Troisième étape : choisir votre prochain lieu de travail.

Il peut s’agir : 

  • D’une salle de sport (L'Orange Bleue, Basic fit, Fitness Park...) ;

  • De votre propre studio de remise en forme et/ou de fitness ;

  • Du domicile de vos client·e·s et/ou de parcs et jardins ;

  • De locaux de sociétés (pour offrir des séances de sport à des salarié·e·s).

4. Investir dans des équipements pour devenir coach sportif indépendant 

Si vous souhaitez travailler avec des salles de sport, vous pouvez passer directement à l’étape suivante. Mais si vous souhaitez coacher vos clients et clientes à domicile ou ouvrir la salle de sport de vos rêves, vous devrez investir dans du matériel indispensable. 

Voici la liste des investissements à prévoir : 

  • Accessoires de fitness (poids, cordes à sauter, tapis, ballons) ;

  • Sangles de Training Under Suspension (TRX) ; 

  • Un moyen de transport (voiture, vélo électrique, trottinette) ;

  • Frais de déplacement ;

  • Des affiches, flyers, publicités en ligne ;

  • Un loyer (si vous souhaitez ouvrir votre local), etc.

♻️

Essayez de récupérer le matériel inutilisé de vos proches et/ou allez dans des salles de sport pour demander s’ils ont des accessoires/machines dont ils veulent se débarrasser.

5. Souscrire à une assurance professionnelle

Une assurance RC pro est cruciale pour vous protéger des litiges potentiels avec la clientèle. Si une personne pense avoir été mal conseillée et qu’elle vous attaque en justice, l’assurance responsabilité civile professionnelle prendra à sa charge l'indemnisation du préjudice. 

6. Ouvrir un compte professionnel 

En principe, l’ouverture d’un compte professionnel est obligatoire pour les créateurs et les créatrices de sociétés. Mais celui-ci peut être utile à n’importe quel entrepreneur souhaitant dissocier ses transactions professionnelles de ses transactions personnelles. 

7. Trouver sa clientèle et tout faire pour la conserver

Une fois que vous aurez réalisé toutes ces démarches, vous pourrez trouver vos premiers clients et clientes. Pour cela, nous vous conseillons de commencer par vous construire un ancrage local : 

👉 Créer un site vitrine et une fiche d’établissement Google ;

👉 Parler de votre nouvelle activité à votre entourage ;

👉 Demander des avis à ses premiers clients et clientes ; 

👉 Partager l’information sur des groupes Facebook locaux ;

👉 Cultiver son ancien réseau professionnel, etc. 

Devenir coach sportif indépendant : vous y êtes presque ! 🏋️

Pour résumer, vous aurez besoin de franchir les étapes suivantes pour devenir coach sportif indépendant : 

1️⃣ Obtenir sa carte professionnelle ;

2️⃣ Choisir son statut juridique ;

3️⃣ Définir son prochain lieu de travail ;

4️⃣ Investir dans des équipements professionnels ;

5️⃣ Souscrire à une assurance RC pro ;

6️⃣ Ouvrir un compte professionnel ;

7️⃣ Trouver sa clientèle et tout faire pour la garder.

Pour conserver votre clientèle, notre dernier conseil sera de vous adapter aux besoins et aux capacités de chacun.

Vous avez besoin d’un coach de la création d’entreprise ? Shine est là ! Découvrez Shine Start : notre offre complète pour créer votre entreprise simplement et à moindres frais.

Questions fréquentes

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

metier-ouvrir-epicerie-fine

Idée business

Ouvrir sa propre épicerie fine en 7 étapes

11 min · 22 sept. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Obtenir sa carte professionnelle
2. Choisir son statut juridique
3. Définir son prochain lieu de travail
4. Investir dans des équipements pour devenir coach sportif indépendant
5. Souscrire à une assurance professionnelle
6. Ouvrir un compte professionnel
7. Trouver sa clientèle et tout faire pour la conserver
Devenir coach sportif indépendant : vous y êtes presque ! 🏋️