Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment déduire les frais réels de ses impôts ?

Amel ADDOUN
par Amel Addoun Publié le 5 février 20242 min. de lect

Tout contribuable bénéficie d’une déduction automatique lors du calcul de ses impôts. Plutôt cool, n'est-ce pas ? Pour autant, il est parfois plus avantageux de passer par la déclaration de ses frais réels. Quel que soit votre statut, vous pouvez être concerné·e par la déduction des frais professionnels pour payer moins d’impôts. Voici comment choisir la bonne option et déduire les frais réels de vos impôts ! 

Sommaire

1. Choisir entre abattement forfaitaire et frais réels

2. Savoir reconnaître les frais réels déductibles

3. Déclarer ses frais réels dans sa déclaration d’impôts

Déduire les frais réels de ses impôts : le mémo

deduction-frais-reels-impots

1. Choisir entre abattement forfaitaire et frais réels

Lorsque vous déclarez vos impôts, un abattement forfaitaire de 10 % est automatiquement appliqué. Cette déduction prend en compte les frais professionnels réglés au cours de l’année. Le montant minimum 2024 applicable pour les revenus de l'année précédente est de 495 € et son plafond de déduction s'élève à 14 171 €. 

Si vous estimez que vos dépenses réelles sont supérieures au forfait, une autre option existe. Il est possible de délaisser l’abattement au profit de la déclaration de vos frais réels. Ainsi, le calcul de votre impôt sur le revenu se fera en fonction du montant total des frais déclarés. 

💍 

Au sein d’un couple marié, pacsé ou en concubinage, une personne peut garder l'abattement forfaitaire de 10 % et l’autre opter pour les frais réels. 

2. Savoir reconnaître les frais réels déductibles

Pour être déductibles, vos frais doivent être : 

  • liés à votre activité professionnelle ; 

  • réglés durant l’année de déclaration (N-1) ; 

  • à l’origine d’un justificatif.

Sont concernés les frais de déplacement, les frais de repas, les frais relatifs au télétravail, etc.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Prenez de l'avance sur votre comptabilité.

Découvrir Shine

3. Déclarer ses frais réels dans sa déclaration d’impôts

Pour intégrer les frais réels dans votre déclaration d’impôts, rien de plus simple ! 

Pour déclarer vos frais déductibles en SAS, en micro-entreprise ou en tant que salarié·e, la méthode reste la même. 

Rendez-vous sur le formulaire 2042 relatif à la déclaration des revenus. Il vous faut d’abord inscrire tous les revenus perçus durant l’année (salaires, pensions, etc.). 

Ensuite, direction les cases 1AK à 1DK

declaration-impots

Ces cases vous permettent d’inscrire le montant des frais réels déductibles pour chaque membre de votre foyer. 

🚨

Le montant des frais réels déclarés ne doit pas être soustrait au montant global des revenus perçus. 

Les obligations déclaratives spécifiques

Opter pour les frais réels s’accompagne d’obligations particulières.

Il faut notamment préciser la nature et le montant de vos frais réels. Si vous réalisez votre déclaration en ligne, vous devez remplir la rubrique “Informations” relative à l’option “frais réels”. Pour la déclaration au format papier, une simple note annexe précisant la nature des frais engagés suffit.

Dans le cas où vous êtes salarié·e, vous devez intégrer à vos revenus déclarés tous les remboursements effectués par votre employeur. 

💡

Il est inutile de transmettre les justificatifs de vos dépenses. En cas de contrôle, vous devez tout de même pouvoir les présenter à l’administration fiscale. Le délai de conservation de vos justificatifs est de 3 ans. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Déduire les frais réels de ses impôts : le mémo

Pour résumer, déduire vos frais réels de vos impôts, c’est : 

  • choisir l’option la plus avantageuse pour votre cas particulier (abattement forfaitaire ou frais réels) ;

  • connaître la nature des frais réels déductibles

  • remplir les cases 1AK à 1DK de sa déclaration de revenus

  • préciser la nature et le montant des frais engagés. 

Pour plus de simplicité et moins de paperasse, nous vous présentons notre top 7 des meilleurs logiciels de notes de frais !  

🕊️ Et pour plus de légèreté, Shine vous accompagne dans la gestion efficace de vos finances

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

indemnite-kilometrique-velo

Frais professionnels

Comment fonctionne l’indemnité kilométrique vélo ?

06 déc. 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Choisir entre abattement forfaitaire et frais réels
2. Savoir reconnaître les frais réels déductibles
3. Déclarer ses frais réels dans sa déclaration d’impôts
Déduire les frais réels de ses impôts : le mémo