Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment déduire ses frais de blanchissage étape par étape ?

Aurore Rimbod
par Aurore Rimbod Publié le 16 mars 2024Mis à jour le 18 mars 20243 min. de lect

Vous exercez une activité nécessitant l’usage de vêtements et/ou de linge à caractère professionnel ? Pour maintenir tout ce petit monde bien propre, vous devez engager des frais de nettoyage. Saviez-vous que les frais de blanchissage peuvent être déduits de votre résultat fiscal ? Voici le mode opératoire pour déduire ces frais de votre imposition !

Sommaire
1. Remplir les conditions pour déduire ses frais de blanchissage
deduction-blanchissage

1. Remplir les conditions pour déduire ses frais de blanchissage

À condition de ne pas être en micro-entreprise, les indépendant·es peuvent déduire de nombreux frais pour réduire leur montant net imposable. Parmi eux, les frais de blanchissage. 

Ces frais concernent particulièrement les professions libérales : infirmier·es, médecins, avocat·es, kinésithérapeutes, etc. 

Ces frais de blanchisserie comprennent :  

  • l’achat du linge professionnel : blouse, pantalon, linge, robes d’avocats, etc. 

  • l’entretien régulier de ce linge professionnel. 

Ces dépenses sont caractérisées comme étant des frais de blanchisserie, à 3 conditions cumulatives :

  1. elles ont les caractéristiques d’une charge ; 

  2. elles sont directement nécessaires à l’exercice de la profession ; 

  3. elles sont justifiées et proportionnées. 

De plus, ces frais de nettoyage sont d’emblée justifiés si vous faites laver votre linge professionnel en pressing ou en blanchisserie. En revanche, si vous les lavez à domicile, prenez connaissance du paragraphe suivant, sinon passez à la suite.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Tous nos articles pour améliorer la gestion de votre entreprise.

C'est parti !

2. Estimer les dépenses du linge lavé à domicile

Si vous lavez le linge professionnel à votre domicile, il est conseillé d’estimer les frais de la manière suivante :

  1. vous baser sur les tarifs pratiqués par un pressing ;

  2. puis déduire 30 % de ce prix pour tenir compte de la marge prise par le pressing ainsi que la TVA.

💡 Conseil : pour avoir une idée du prix, demandez un devis à un pressing pour les tenues et le linge dont vous avez besoin pour un mois. Vous pouvez aussi faire laver votre linge en pressing pour obtenir ce tarif. 

L'exemple concret 🔎

Anne est infirmière libérale

L’entretien de son linge professionnel coûte 80 € par mois au pressing situé près de chez elle. Or, Anne lave son linge à son domicile. Il est conseillé de déduire 30 % du tarif pratiqué par le pressing, soit 24 €. Le coût de cet entretien peut être estimé à 56 € par mois, soit 672 € par an.  

Anne peut déduire 672 € de frais de blanchissage de son résultat fiscal.   

🔔

Il ne faut pas comptabiliser vos frais réels d’entretien comme l’achat de la machine à laver, la lessive, le temps passé en repassage, etc. En effet, dans ce cas, vous ne pourrez pas déduire vos frais de blanchissage. C’est soit les frais de pressing, soit un “forfait blanchissage” basé sur les prix d’un blanchisseur. 

3. Conserver les justificatifs en cas de contrôle

Pour commencer, conservez bien les justificatifs d’achat (factures ou tickets de caisse).

Si vous confiez votre linge au pressing, conservez précieusement toutes les factures qui font office de justificatifs. Le montant déclaré chaque année à l’administration fiscale doit correspondre au montant de ces factures.    

Si vous procédez à l’entretien du linge professionnel à domicile, gardez la trace de vos calculs dans le livre journal : indiquez chaque type de linge avec son coût indiqué (le prix en pressing - 30 %). 

Aucun indépendant n’est à l’abri d’un contrôle fiscal. Si vous déduisez vos frais de blanchisserie, vous devez être en mesure d’apporter la preuve de leur existence. 

💰 

Les frais doivent être justifiés pour faire l’objet d’une déduction. Cela implique notamment qu’ils doivent être raisonnables par rapport à votre activité. Si le montant est surévalué, vous pouvez risquez d’être pénalisé par l’administration fiscale.  

4. Déclarer vos frais de blanchisserie

Vous devez choisir parmi les 2 options suivantes : 

  • soit la déduction du coût du blanchissage par un pressing ; 

  • soit la déduction du forfait blanchissage pour le nettoyage à domicile par l’indépendant lui-même (coût blanchissage en pressing - 30 %). 

Si vous déclarez le nettoyage à domicile, vous ne pourrez pas déclarer un pressing. 

Pour les professions libérales, les frais de blanchissage sont à renseigner dans la déclaration 2035 à la ligne « Entretien et réparation ».

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Déduire ses frais de blanchisserie : le récap’

Pour déduire vos frais de blanchisserie, voici la marche à suivre : 

  1. s’assurer que vos dépenses correspondent bien à des frais de blanchissage déductibles ; 

  2. estimer le coût de blanchissage si vous entretenez votre linge à domicile ;

  3. conserver les justificatifs de frais en cas de contrôle ; 

  4. déclarer vos frais de blanchissage sur le Formulaire n°2035-SD correspondant aux revenus non commerciaux et assimilés (BNC).

Pour enregistrer facilement vos frais de blanchissage, faites confiance à un logiciel de comptabilité ! Voici notre top 5 des meilleurs logiciels de comptabilité.

Vous exercez une profession libérale ? Shine vous propose un compte pro adapté à votre profession ! 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

indemnites-defraiement

Frais professionnels

Indemnités de défraiement : définition & mode d’emploi

21 mars 2024

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Remplir les conditions pour déduire ses frais de blanchissage
2. Estimer les dépenses du linge lavé à domicile