Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Quel statut juridique choisir quand on est grutier ?

Pierre Ecuvillon
par Pierre Ecuvillon Publié le 13 juin 20237 min. de lect

Être grutier·e indépendant·e nécessite de faire un choix crucial : celui du statut juridique. Micro-entreprise, EI, EURL, SASU, chaque option présente ses avantages et ses limites. Ce choix déterminera la façon dont vous menez votre activité de levage. Nous passons en revue les différents statuts afin de vous aider à trouver le plus adapté à vos ambitions de grutier·e !

Sommaire
1. La micro-entreprise : un statut idéal pour se lancer
choisir-statut-grutier

1. La micro-entreprise : un statut idéal pour se lancer

Le régime de la micro-entreprise est une forme juridique simplifiée, destinée aux entrepreneur·es souhaitant développer une activité indépendante rapidement. Idéal pour tester une idée d'activité ou pour se lancer en tant qu'indépendant·e, le régime de la micro-entreprise est plébiscité pour sa facilité de création et de gestion.

Avantages de la micro-entreprise pour un·e grutier·e

La simplicité de la gestion administrative est un avantage de taille. Elle vous permet de vous concentrer sur votre 🩷 de métier : 

  • la conduite de la grue ;

  • le calage précis des matériaux sur le chantier ;

  • les délicates manœuvres de levage.

Les charges sociales et fiscales sont proportionnelles aux recettes. Si votre activité est réduite durant certaines périodes (par exemple, en raison des conditions météorologiques défavorables), les charges diminuent en conséquence.

Enfin, la micro-entreprise offre une grande flexibilité. Si l’opportunité de travailler sur un grand chantier se présente, vous pouvez adapter rapidement votre activité sans contraintes administratives lourdes.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Devenez auto-entrepreneur·e avec Shine.

Découvrir Shine

Inconvénients de la micro-entreprise pour un·e grutier·e

La première limite de ce statut est que votre chiffre d'affaires est plafonné à 77 700 €. Cela peut être problématique pour un·e grutier·e amené·e à travailler sur des chantiers d’envergure impliquant un fort volume de transactions.

La protection sociale, moins étendue que dans d'autres formes juridiques, n’est pas forcément adaptée aux risques inhérents au métier de grutier·e : manipulation d'engins lourds, réalisation de travaux en hauteur, etc.

Enfin, l'accès à certaines aides financières et prêts bancaires est généralement plus limité pour une micro-entreprise. Les frais liés à l'acquisition, à la location ou à l'entretien d’une grue peuvent être plus difficiles à couvrir.

📅

Les plafonds de chiffre d’affaires pour la micro-entreprise sont révisés tous les 3 ans.

2. L’entreprise Individuelle: simplicité et flexibilité

L'entreprise individuelle (EI) est un statut juridique offrant une grande simplicité d'accès et de gestion. C'est une structure unipersonnelle où l'entrepreneur·e exerce l’activité en son nom propre, sans création d'une entité juridique séparée. L’EI constitue un choix judicieux pour un·e grutier·e à la recherche d’une grande liberté d'action dans la gestion de son activité.

Avantages de l'entreprise individuelle pour un·e grutier·e

L’EI permet aux professionnel·es du BTP de lancer rapidement leur activité sans passer par la constitution d’un capital social.

La gestion administrative réduite vous laisse assez de temps pour vous consacrer à vos tâches professionnelles et rechercher de nouveaux chantiers.

Enfin, contrairement à la micro-entreprise, aucune limite n’est fixée au niveau du chiffre d'affaires. Cela signifie que vous pouvez travailler sur des chantiers de toutes tailles sans vous soucier des plafonds imposés par le régime de la micro-entreprise.

Inconvénients de l'entreprise individuelle pour un·e grutier·e

L’inconvénient majeur de l’EI réside dans la responsabilité du gérant ou de la gérante. La réforme du statut réalisée en 2022 limite en théorie cette responsabilité “aux biens utiles à l’activité”. Néanmoins, en cas d’emprunt important pour acheter une grue mobile ou à tour, vos créancier·es peuvent vous demander de renoncer à cette limitation.

Les obligations comptables sont plus exigeantes que dans une micro-entreprise : 

  • avec le régime micro-BIC (CA inférieur à 77 700 €), vous devez tenir un registre chronologique des ventes et achats ;

  • avec le régime réel simplifié (CA inférieur à 279 000 €), s’ajoute à la première obligation la réalisation d’un bilan et d’un compte de résultat.

Concrètement, si vous n’êtes pas à l’aise avec la comptabilité, l’EI vous oblige à faire appel à un·e expert·e-comptable.

3. L’EURL : protection et crédibilité

L'Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) est une structure juridique encadrée qui garantit la protection d'une société. Elle constitue une option intéressante pour un·e grutier·e souhaitant structurer son activité tout en limitant sa responsabilité. Elle offre en effet une plus grande crédibilité vis-à-vis des partenaires et des client·es, tout en protégeant les biens personnels de l'entrepreneur·e.

Avantages de l'EURL pour un·e grutier·e

Avec une EURL, votre responsabilité est limitée à votre apport en capital : en cas de difficultés financières, vos biens personnels sont protégés. Cette protection est rassurante pour une activité liée au BTP, qui nécessite des investissements importants dans du matériel de levage.

L'EURL offre une crédibilité accrue auprès des client·es et des partenaires. Elle est en effet perçue comme une structure plus professionnelle et plus pérenne. Pour un·e grutier·e travaillant sur des chantiers d'envergure, cette crédibilité constitue un atout majeur.

Enfin, l'EURL offre une plus grande flexibilité en matière de gestion et de fiscalité. Par exemple, un·e grutier·e réalisant d’importants bénéfices peut avoir intérêt à opter pour l'impôt sur les sociétés (IS). 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre EURL en ligne.

Inconvénients de l'EURL pour un·e grutier·e

La création d’une EURL est bien plus complexe que celle d’une micro-entreprise ou d’une EI : 

  • rédaction des statuts ;

  • dépôt du capital social sur un compte professionnel ;

  • publication d’une annonce légale ;

  • immatriculation sur le guichet unique.

Si vous ne souhaitez pas perdre de temps en formalités, un accompagnement dès la création de votre entreprise est nécessaire.

Bien que l'EURL offre une protection du patrimoine personnel, la ou le conducteur·ice de grue doit tout de même apporter un capital pour créer sa société. Selon la taille des chantiers et le type de matériel nécessaire, ce capital peut représenter un investissement conséquent.

L'EURL nécessite une comptabilité rigoureuse et complexe. Vous devez y consacrer du temps (et en avoir moins pour votre cœur de métier) ou de l’argent (en sous-traitant ou en embauchant un·e comptable).

4. La SASU : liberté statutaire et protection sociale

La Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) est une forme juridique qui offre une grande liberté statutaire et une protection sociale intéressante. Elle allie la souplesse de la gestion et la sécurité du statut d'assimilé·e salarié·e pour son ou sa dirigeant·e. Bien qu'elle nécessite un investissement initial et une gestion plus formelle, elle offre une image très professionnelle.

Avantages de la SASU pour un·e grutier·e

L'un des principaux avantages de la SASU pour un·e grutier·e est la protection sociale du président, qui est assimilé·e salarié·e. Il ou elle bénéficie d'une couverture sociale équivalente à celle d'un·e salarié·e. Cela constitue un avantage considérable dans un métier où les risques d'accident sont élevés.

La SASU offre en outre une grande liberté dans la rédaction des statuts. Cela vous permet :

  • de définir précisément les règles de fonctionnement de l'entreprise ;

  • d'anticiper les évolutions futures ;

  • d'adapter la structure à ses besoins spécifiques.

Enfin, comme l'EURL, la SASU est une structure qui limite la responsabilité du grutier à ses apports, protégeant ainsi son patrimoine personnel.

⚒️

En définissant clairement dans les statuts les modalités de cession de parts sociales, le ou la grutier·e peut anticiper une future association avec d’autres corps de métier : maçon·nes, chef·fes de chantier, ingénieur·es du BTP… 

Inconvénients de la SASU pour un·e grutier·e

La création d'une SASU implique des coûts plus élevés et des formalités analogues à celles d’une EURL. La liberté statutaire peut aussi représenter un inconvénient. Moins encadrés par le Code de commerce, les statuts d’une SASU sont plus complexes à rédiger.

Au niveau de la gestion administrative et comptable, les obligations sont similaires à celles d’une EURL. Là encore, vous êtes face à une alternative si vous souhaitez rester concentré·e sur votre activité : embaucher ou sous-traiter.

Enfin, si le président ou la présidente de SASU bénéficie d'une protection sociale équivalente à celle d'un·e salarié·e, cela signifie également qu'il ou elle doit s'acquitter de charges sociales plus élevées.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Statuts juridiques possibles pour un·e grutier : le récap’

Voici les statuts que vous pouvez choisir pour votre activité de conducteur·rice de grue :

  1. la micro-entreprise (une option accessible pour débuter, mais limitée en termes de chiffre d'affaires) ;

  2. l’entreprise individuelle (offre une grande liberté, mais avec un risque lié à la responsabilité illimitée) ;

  3. l’EURL (idéale pour une activité mature, mais demande de respecter de nombreuses obligations administratives) ;

  4. la SASU (adaptée pour les grands projets, offre une liberté statutaire, mais avec des cotisations sociales importantes).

En tant que grutier, vous serez sûrement intéressé·e par les assurances pro obligatoires dans le BTP.

Et quel que soit votre choix, notre offre Shine Start vous accompagne de A à Z dans la création de votre entreprise. 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

choisir-statut-menuisier

Choisir son statut

Menuisier : quelle forme juridique choisir ?

07 juin 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. La micro-entreprise : un statut idéal pour se lancer
2. L’entreprise Individuelle: simplicité et flexibilité