Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Tout savoir sur la comptabilité en SARL : obligations et bonnes pratiques

par Victoria Grimaldi Publié le 7 septembre 2022Mis à jour le 28 septembre 20225 min. de lect

Ce n’est pas un scoop : en SARL, vous devez tenir une comptabilité rigoureuse. Mais ce n’est pas toujours facile de connaître exactement quelles sont les règles à respecter en matière de comptabilité en SARL.

Shine vous dresse la liste de toutes vos obligations comptables en SARL. 

Sommaire

1) Tenir une comptabilité régulière

2) Tenir et mettre à jour les livres comptables

3) Établir des comptes annuels en SARL

4) Faire réaliser un audit légal en SARL

Faut-il faire appel à un expert-comptable en SARL ?

1) Tenir une comptabilité régulière 

Les principales obligations comptables en SARL

La loi impose aux SARL de tenir une comptabilité sincère et régulière

Qu’est-ce que cela signifie ? Vous devez respecter les obligations suivantes :

  • Enregistrer de façon chronologique tous les mouvements (achats, ventes…) de l’entreprise ;

  • Réaliser un inventaire une fois minimum par période de 12 mois pour contrôler les éléments d’actif et de passif ;

  • Établir des comptes annuels à la clôture de l’exercice ;

  • Posséder un compte bancaire (vous pouvez choisir une banque pro en ligne comme Shine 😇 !) ;

  • Élaborer des documents comptables en respectant les mentions légales obligatoires ;

  • Conserver tous les documents comptables (factures, devis…) et pièces justificatives (notes de frais, factures…) pendant au moins 10 ans.

👉 Vous ne savez pas par où commencer dans votre gestion comptable ? Shine vous donne 5 astuces pour gérer votre comptabilité dans cet article !

Les allégements comptables pour les SARL

Le régime d’imposition auquel est soumise la SARL peut avoir un impact sur ses obligations comptables.

En effet, la SARL peut tenir un type de comptabilité différent en fonction de son régime d’imposition :

  • La comptabilité d’engagement : vous enregistrez toutes les créances et les dettes, peu importe que les opérations aient été payées ou encaissées. C’est la comptabilité par défaut des entreprises ;

  • La comptabilité de trésorerie : vous enregistrez uniquement les encaissements et les décaissements. Les dettes et créances ne sont pas prises en compte. Cette comptabilité est plus rapide à tenir mais n’est possible que si la SARL est soumise au régime réel simplifié d’imposition.

Rappelons que le régime réel simplifié d’imposition est accessible aux SARL ne dépassant pas :

  • 818 000 € de chiffre d’affaires HT pour l’achat-vente de marchandises, la vente de denrées à consommer sur place et la fourniture de logement ;

  • 247 000 € de chiffre d’affaires HT pour les prestations de services.

👉 En clair :

  • La SARL soumise au régime réel simplifié peut tenir une comptabilité de trésorerie à la place de la comptabilité d’engagement ;

  • La SARL soumise au régime réel normal doit tenir une comptabilité d’engagement.


2) Tenir et mettre à jour les livres comptables 

La SARL a l’obligation de tenir 2 livres comptables :

  • Le livre-journal ;

  • Le grand livre.

Le livre-journal

Le livre-journal comptabilise toutes les opérations comptables affectant l’entreprise de manière chronologique.

Le grand livre

Le grand-livre reprend les écritures enregistrées dans le livre-journal mais ventilées selon le plan comptable.

Le livre d’inventaire 

Il recense les éléments d’actif et de passif de l’entreprise. Il n’est plus obligatoire depuis 2016 mais reste recommandé.

3) Établir des comptes annuels en SARL

Chaque année, la SARL doit établir des comptes :

  • Un bilan ;

  • Un compte de résultat ;

  • Une annexe légale.

L’approbation des comptes se fait en assemblée générale. La SARL dispose alors d’un mois pour déposer les comptes au greffe du tribunal de commerce.

Le bilan en SARL

Le bilan d’une entreprise représente une photographie de son patrimoine à un instant T. 

Il contient 2 colonnes :

  • D’un côté, le passif de la SARL autrement dit, ce que doit la SARL ; 

  • De l’autre côté, l’actif de la SARL autrement dit, ce que possède la SARL.

Le compte de résultat en SARL

Autre tableau financier obligatoire en SARL, le compte de résultat.

Le compte de résultat représente l’ensemble des opérations ayant eu lieu sur une année. C’est grâce à lui que l’on peut s’assurer en un seul coup d’œil de la rentabilité d’une entreprise.

Il comprend :

  • Les produits (c’est-à-dire les recettes de l’entreprise) ;

  • Les charges (c’est-à-dire les dépenses de l’entreprise).

La différence entre les deux montre les bénéfices ou les pertes de l’entreprise.

L’annexe légale en SARL

L’annexe comptable complète le bilan et le compte de résultat. Elle a pour rôle d’aider à leur compréhension.

⚠️ Attention : toutes les SARL ne sont pas obligées d’établir une annexe légale. Les SARL qui ne dépassent pas 2 des 3 seuils suivants en sont dispensées :

  • 350 000 euros de total bilan ; 

  • 700 000 euros de chiffre d’affaires HT ;

  • 10 salariés.

La présentation simplifiée des comptes

Bonne nouvelle pour les SARL de petite taille : les comptes annuels peuvent être présentés de façon simplifiée 🙌 !

Pour les petites entreprises, la SARL ne doit pas dépasser 2 des 3 seuils suivants :

  • 6 millions d’euros de total bilan  ;

  • 12 millions d’euros de chiffre d’affaires  ; 

  • 50 salariés.

Pour les moyennes entreprises, la SARL ne doit pas dépasser 2 des 3 seuils suivants :

  • 20 millions d’euros de total bilan ;

  • 40 millions d’euros de chiffre d’affaires ;

  • 250 salariés.


4) Faire réaliser un audit légal en SARL

Certaines SARL doivent faire appel à un commissaire aux comptes (CAC). Ce commissaire aux comptes a pour rôle de vérifier la régularité des comptes de la SARL.

⚠️ Attention : là encore, cette obligation ne concerne pas toutes les SARL. Elle ne concerne que les SARL qui dépassent 2 des 3 seuils suivants : 

  • 8 millions d’euros de chiffre d’affaires ;

  • 4 millions d’euros de total bilan ;

  • 50 salariés en moyenne sur l’exercice.

Les associés de la SARL peuvent décider de nommer un commissaire aux comptes spontanément. Dans ce cas, la décision doit émaner des associés représentant au moins 1/3 des parts sociales.

Les associés peuvent aussi saisir le juge pour faire nommer un commissaire aux comptes, même si les seuils ne sont pas atteints. C’est possible s’ils détiennent au moins 10 % du capital social.

Faut-il faire appel à un expert-comptable en SARL ?

Recourir à un expert-comptable n’est pas une obligation en SARL. Vous pouvez faire votre comptabilité seul à l’aide de logiciels de comptabilité gratuits ou payants.

Mais la comptabilité, ça ne s’invente pas 🤷🏻‍♀️ ! Aussi, l’expert-comptable est fortement recommandé pour s’assurer de tenir une comptabilité en bonne et due forme.

Les missions et le rôle de l’expert-comptable sont larges. Il pourra vous conseiller sur les meilleurs choix pour la gestion de votre SARL. Il vous fera surtout gagner un temps précieux et vous évitera des erreurs qui peuvent coûter cher !

💸

Comment faire baisser la note du comptable ?

Vous avez la possibilité d’adhérer à un centre de gestion agréé (CGA) pour obtenir une réduction d’impôt pour frais de comptabilité. Cette réduction est de maximum 915 € par an. Cet avantage est réservé aux SARL soumises à l’impôt sur le revenu et dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas les plafonds de la micro-entreprise.

Récapitulatif des obligations comptables en SARL

  • Enregistrer les mouvements liés au patrimoine de l’entreprise de manière chronologique ;

  • Faire des factures en respectant les règles légales ;

  • Posséder un compte bancaire ;

  • Réaliser un inventaire annuel ;

  • Tenir à jour les livres comptables obligatoires (grand livre et livre-journal) ;

  • Établir des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe légale) et les déposer au greffe du tribunal de commerce ;

  • Recourir à un commissaire aux comptes pour auditer les comptes (selon les cas). 

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

SARL

SARL : comment procéder au dépôt de bilan ?

5 min · 05 sept. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1) Tenir une comptabilité régulière
2) Tenir et mettre à jour les livres comptables
3) Établir des comptes annuels en SARL
4) Faire réaliser un audit légal en SARL
Faut-il faire appel à un expert-comptable en SARL ?