Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Recruter en CDI ou en freelance : quel est le meilleur choix ?

Pascale
par Pascale Publié le 20 juin 2023Mis à jour le 20 mars 20245 min. de lect

CDI ou freelance : ces 2 modes de fonctionnement ont des avantages… et des inconvénients. Avant toute chose, il faut définir votre besoin : projet à court ou à long terme, nécessité d’une expertise, disponibilité attendue… Nous vous aidons à faire le bon choix entre un·e salarié·e en CDI et un·e freelance !

Sommaire
Pourquoi faire appel à un·e freelance ?
rh-recrutement-cdi-ou-freelance

Pourquoi faire appel à un·e freelance ?

Pour valider un projet à court terme

Le choix du freelance est idéal pour tester ou valider un projet à court terme. Pas besoin d’embaucher un·e salarié·e pour une mise en production ponctuelle. C’est d’autant plus le cas si le besoin est urgent.

icone-shine-coeur
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez des méthodes, templates et conseils gratuits pour vos recrutements.

J'en profite !

Pour gagner du temps

Avoir recours à un freelance évite les formalités administratives qui vont avec l’arrivée d’un salarié. Cela inclut également le délai nécessaire pour trouver la perle rare : annonces d’emploi, entretiens… Quand le recrutement d’un·e salarié·e dure parfois des mois, un freelance peut être déniché en quelques heures.

💡

L’offboarding d’un freelance est également bien plus rapide que celle d’un salarié. Il n’est pas question de rupture conventionnelle ni de préavis. La relation professionnelle peut être arrêtée d’un jour à l’autre, par e-mail ou par téléphone. 

Pour accéder plus facilement à un niveau d’expertise

Il est fréquent que, pour un poste donné, plusieurs compétences soient attendues. Mais il est peu probable qu’un·e seul·e salarié·e offre une expertise équivalente dans plusieurs disciplines. C’est là que le recours à un·e freelance prend tout son sens. Il permet de profiter de l’expertise d’une personne spécialisée dans un domaine particulier.

Pour renouveler les process en interne grâce à un regard extérieur

Les salarié·es sont habitué·es aux process de l’entreprise. Mais avec le temps, un regard extérieur est donc indispensable pour aller de l’avant. C’est ce que peut apporter un·e freelance avec un œil nouveau et une neutralité enrichissante. Par exemple, cela peut vous aider à fluidifier votre stratégie commerciale ou à structurer votre communication en ligne

Pour maîtriser les dépenses et contrôler la masse salariale

Vous voulez à la fois maîtriser les dépenses de votre entreprise et contrôler sa masse salariale ? Les freelances sont fait·es pour vous. En effet, les paiements sont réglés au fur et à mesure des missions. En outre, avoir recours à un·e freelance permet de ne pas modifier la masse salariale, car son coût est une charge externe.

Pour disposer d’une plus grande flexibilité, réactivité et adaptabilité

Là où un·e salarié·e devra probablement être formé·e pendant une éventuelle période de passation, un·e freelance, flexible et réactif·ve, est opérationnel·le immédiatement. C’est le cas quel que soit l’environnement, puisqu’il ou elle a justement été choisi·e pour son expertise.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre modèle de scorecard pour vos recrutements.

Pourquoi recruter en CDI ?

Pour le dévouement, l’implication et la disponibilité dans un projet long

Si les démarches à engager pour recruter un·e salarié·e en CDI peuvent être longues, elles constituent un investissement à long terme. En effet, un·e salarié·e montre en principe plus de dévouement et d’implication dans un projet long. Vous pouvez vous attendre à ce qu’un·e salarié·e porte toute son attention sur les missions de la société. Il ou elle va être embauché·e pour ses compétences et son expérience, mais également pour ses valeurs, qui seront le plus possible en accord avec celles de l’entreprise. C’est pourquoi cette personne peut devenir un ambassadeur de votre marque et participer à sa croissance à long terme.

⚠️

Le lien de subordination est légalement interdit avec un·e freelance.

Pour une confidentialité mieux préservée

Un·e freelance va de mission en mission, de client·e en client·e, alors qu’un·e salarié·e reste à plus long terme au sein d’une même entreprise. Les informations partagées dans le cadre du projet sont ainsi plus facilement gardées confidentielles, qu’un accord de confidentialité ait été contracté ou pas.

Pour l’avantage concurrentiel

Embaucher un·e salarié·e en CDI permet de gagner, en interne, des compétences que vos concurrent·es n’ont peut-être pas. La valeur ajoutée de votre entreprise aux yeux des clients, des fournisseurs et des investisseurs, s’en voit augmentée, de même que ses capacités de croissance. 

Freelance ou salarié en CDI, quel est le moins cher ?

On considère habituellement qu’avoir recours à un·e freelance est plus coûteux pour l’entreprise que le recrutement d’un salarié·e en CDI. Ce n’est pas toujours vrai.

Prenons l’exemple d’un·e développeur·se junior donc le TJM est de 320 € en freelance. 

En CDI, le salaire brut annuel pour le même poste est d’environ 40 000 € par an.

Le nombre de jours de travail annuels est légalement fixé à 218 au maximum, auxquels il convient de retirer les jours de congés (environ 35 jours), le total de jours travaillés est donc de 183 au maximum. Les charges patronales pour un·e salarié·e représentent environ 40 % du salaire. 

Ainsi, le coût par jour pour un même poste en CDI est de : 40 000 / 183 + 40 % = 306 €.

Au premier abord, le tarif journalier en CDI semble légèrement moins élevé qu’en freelance. 

Cependant, il ne faut pas oublier d’y ajouter : 

  • la participation aux tickets restaurant, à la prime déjeuner ou au restaurant d’entreprise ;

  • la participation à la mutuelle d’entreprise ;

  • le taux d’absentéisme évalué, pour les services, à 5,26 % par AG2R La Mondiale ;

  • l’éventuel 13e mois ;

  • les frais de gestion (paye, administration…) ;

  • la médecine du travail ;

  • le coût du recrutement (annonces, entretiens…) ;

  • l’équipement du poste de travail…

Le montant de ces frais additifs est variable, sauf la médecine du travail qui est fixée à 0,4 € par jour travaillé. Dans les faits, ces coûts supplémentaires peuvent aller jusqu’à 20 €, pour le développeur junior. Au final, son coût est sensiblement le même en freelance qu’en CDI (320 € contre 326 €). Ces calculs dépendent bien sûr des cas particuliers, mais vous constaterez que la différence est minime.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre modèle de contrat de travail pour recruter en CDI.

Choisir un freelance ou un CDI : le récap !

Le coût apparent ne devrait pas être un critère de sélection. Nous avons vu qu’il n’était pas si disparate entre les freelances et les salarié·es en CDI.

Les avantages du freelance sont : 

  • le gain de temps pour un projet à court terme ;

  • le niveau d’expertise ;

  • le regard extérieur ;

  • le contrôle des dépenses ; 

  • la flexibilité, adaptabilité et réactivité.

Un·e salarié·e en CDI, quant à lui, vous apportera : 

  • dévouement, implication et disponibilité ;

  • confidentialité ;

  • avantage concurrentiel.

Votre choix se porte sur un·e freelance ? Notre article sur les 5 plateformes pour trouver des freelances risque de vous intéresser.

Pour plus de conseils stratégiques, abonnez-vous à La Lanterne. Notre newsletter part 2 mercredis par mois ! 📩

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

rh-recrutement-cdd-ou-cdi

Ressources humaines

Recruter en CDI ou CDD : comment choisir ?

21 juin 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Pourquoi faire appel à un·e freelance ?
Pourquoi recruter en CDI ?