Comment établir un prévisionnel financier ?

Comment établir un prévisionnel financier ?

Écrit le Sunday, June 13, 2021 par Estelle Petit

Avec Shine, dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptablesEn savoir plus


Partager l'article sur :


Vous avez une idée de création d’entreprise en tête depuis un moment ? Vous avez étudié le marché, l’offre, la demande, et en concluez que votre projet va fonctionner ? 

Il vous reste une étape à franchir avant de valider définitivement votre projet et de créer votre entreprise. C’est celle des chiffres, du redouté prévisionnel financier. Cette étude prédictive, fastidieuse mais efficace va permettre de définir si votre idée est vraiment viable, rentable et pérenne.

Rentrons dans le vif du sujet : 

Qu’est-ce qu’un prévisionnel financier ?

💡

Le prévisionnel financier est un ensemble de documents, de tableaux, qui font état des prévisions financières de votre entreprise en création ou en reprise, généralement sur 3 ans.

C’est un document demandé par les banques, les investisseurs et les différents organismes de financements auxquels vous pouvez faire appel pour soutenir votre projet.

Quand établir son prévisionnel ? 

Le prévisionnel financier est une partie du business plan qui s’inscrit après l’étude de marché car les chiffres en découlent directement. 

Sa réalisation intervient généralement au moment où vous cherchez à faire vos premières demandes de financement, ou lorsque vous voulez faire appel à des investisseurs.

Il s’agit donc d’une étape préalable au lancement de votre activité, d’où le fait que son contenu soit entièrement prévisionnel et non basé sur un chiffre d’affaires réalisé. C’est toute la difficulté de l’exercice !

Qui doit établir un prévisionnel ? 

Il n’y a aucune réelle obligation à réaliser un prévisionnel financier pour les entrepreneurs mais dans les faits c’est une étape incontournable. En effet, il sera obligatoire lors d’une demande de prêt, de concours, parfois pour une demande de formation auprès de pôle emploi etc… Ce sont des étapes par lesquelles passent beaucoup de créateur·ices d’entreprises. 

✏️

Au-delà du fait que ce soit un document demandé par des tiers extérieurs, le prévisionnel a un réel intérêt pour vous, car il vous permet de valider la viabilité de votre projet.

A quoi sert le prévisionnel ? 

L’objectif numéro un du prévisionnel est de prouver à des tiers extérieurs (investisseurs, financeurs) la viabilité économique de votre projet, sur 3 ans ✅ 

Mais le prévisionnel ne sert pas qu’aux autres, il est également très utile pour vous. D’abord il vous permet de vous rassurer quant à l’avenir de votre projet, ou bien au contraire de vous remettre les pieds sur terre, de modifier des éléments de votre business plan si vos prévisions ne sont pas bonnes. Le prévisionnel vous permet de prendre de la hauteur, d’avoir une vision long terme

Au fil de l’eau, une fois votre business lancé, vous pourrez revenir sur votre prévisionnel pour piloter vos performances

Les différents éléments pour un prévisionnel financier complet : 

La liste des différents éléments nécessaires à l’établissement du prévisionnel financier peut légèrement varier en fonction des spécificités de votre activité mais au moins 5 tableaux vous seront toujours demandés. En voici la liste : 

1. Le compte de résultat 

Ce premier tableau vise à répondre à la question simple : 

“mon activité est-elle rentable ?”

Le compte de résultat fait grossièrement la différence entre les recettes et les dépenses sur les 3 premières années d’existence de votre entreprise. 

In fine, après toutes les sorties d’argent nécessaires, êtes-vous en situation de bénéfice ou déficit ? 

📚

Le premier travail à faire pour établir le compte de résultat est d’estimer votre futur chiffre d’affaires (CA). 

Mais comment faire quand votre activité n’est pas encore lancée ? Vous allez pouvoir vous aider de votre étude de marché, vous inspirer de la concurrence et des statistiques du secteur, de vos éventuelles expériences professionnelles précédentes ou encore des devis ou contrats déjà signés. 

Dans le compte de résultat vous allez ensuite soustraire à ce chiffre d’affaires vous différentes charges variables (ex : matières premières) et fixes (ex : salaires, loyers).

3 résultats peuvent alors être mis en avant : 

1) On soustrait d’abord les charges d’exploitation au CA. Ce sont les charges de marchandises, de fournitures, de personnel etc… Cela nous donne le résultat d’exploitation.

2) On soustrait ensuite les charges financières (intérêts sur emprunts, commissions et frais liés aux dettes) pour obtenir le résultat courant.

3) Et enfin, on soustrait au résultat courant les impôts sur les bénéfices pour obtenir le résultat net de l’exercice.

2. Le plan de financement (initial et à 3 ans)

Nouveau tableau, nouvelle question : 

“De combien ai-je besoin pour commencer mon activité ? et comment je le finance ?”

Il s’agit donc ici de faire le rapport entre l’ensemble des besoins financiers de votre entreprise pour démarrer et les ressources financières dont vous disposez / que vous souhaitez demander.

1) Définir le besoin 

Il faut commencer par lister vos besoins au démarrage : Avez-vous besoin d’acheter un véhicule ? un local ? du matériel informatique ? Quel stock est nécessaire à votre lancement si vous faites de la vente ?  

Il faut ensuite renseigner la variation de Besoin en Fonds de Roulement (BFR), calcul important pour le lancement de votre entreprise que nous détaillons dans le point suivant.

2) Définir vos ressources financières

Commencez par indiquer le montant de votre apport personnel, puis les subventions qui vous ont été accordées et enfin les souscription d’emprunts, déjà signés ou dont vous faites la demande.

3. Le calcul du besoin en fond de roulement (BFR)

Le BFR représente le montant nécessaire pour faire face au décalage de paiement entre vos fournisseurs et vos clients. 

Imaginons que vous êtes une entreprise qui vend des chaussettes à des magasins. A moins de l’avoir négocié autrement avec votre fournisseur, ce qui est rare, vous allez devoir payer le fournisseur (= dette fournisseur) qui confectionne vos chaussettes avant que vos clients, les magasins, aient acheté tout votre stock de chaussettes (=créance client). 

Entre les deux, il existe donc un décalage de trésorerie, plus ou moins conséquent en fonction de votre activité, auquel il va falloir faire face pour continuer à payer vos charges malgré l’attente de la créance client.

La formule de calcul du besoin en fonds de roulement simplifiée est :

BFR = stocks + créances clients - dettes non-financières fournisseurs

4. Le plan de trésorerie (TTC)

Cette nouvelle partie du prévisionnel financier sert à connaître l'équilibre entre les décaissements et les encaissements de votre entreprise et ainsi répondre à la question : 

“Est-ce que les entrées d’argent compensent les sorties d’argent et m’évitent le découvert bancaire ?”

Le plan de trésorerie se déroule mois par mois et liste : 

  • Les encaissements : les apports en capital, en compte courant d’associé, les subventions, les sommes empruntées etc.. et bien sûr les encaissements clients

  • Les décaissements : les dépenses d’exploitation auprès de vos fournisseurs, les investissements que vous réalisez, les échéances d’emprunts bancaires etc..

5. Le bilan prévisionnel 

Le bilan prévisionnel (⚠️ Attention, expression souvent confondue avec celle du prévisionnel financier) est une photo du patrimoine chaque année, à un moment T, généralement à la clôture de chaque exercice concerné.

Ce document fait le point sur le rapport entre les actifs, c’est-à-dire ce que l’entreprise possède (investissements, stocks, créances et trésorerie) et les passifs, c’est à dire votre endettement vis-à-vis des associés et des tiers extérieurs (apport en capital, en compte courant, emprunts, dette fournisseurs, salaires à payer etc..)

Comment faire un prévisionnel financier ? 

Vous l’aurez compris, monter son prévisionnel financier soi-même nécessite une bonne connaissance des notions de finance d’entreprise, mais également de disposer de temps et d’une bonne maîtrise d’outils comme Excel

Il n’est donc pas à la portée de tout entrepreneur de se lancer seul·e dans la réalisation d’un prévisionnel complet et persuasif. C’est pourquoi nous vous conseillons de vous faire accompagner dans cette démarche. Plusieurs solutions existent: 

Les modèles Excel

La moins coûteuse, la plus simple mais aussi la plus limitée des solutions, est de télécharger des modèles de tableaux disponibles en ligne pour n’avoir plus qu’à remplir vos prévisions financières dans le tableur. Partir d’un modèle existant est un gain de temps considérable mais attention, les modèles ne sont pas tous de bonne facture et pas toujours adaptés à votre activité. Il faudra donc quand même mettre les mains dans le cambouis pour vérifier qu’il comporte tout ce dont vous avez besoin. 

Les logiciels de prévisionnel

Ces logiciels vous proposent de rentrer simplement vos chiffres et ils réalisent pour vous les calculs et conclusions. Plus ergonomiques et faciles d’accès que les modèles Excel mais moins flexibles, ces logiciels représentent une solution fiable à moindre coût mais pas adaptée à toutes les spécificités d’entreprises. 

Parmi eux nous pouvons citer QuickBooks, un logiciel comptable complet et performant qui propose de vous aider à monter votre prévisionnel.

Faire appel à un expert-comptable

Qui de mieux qu’un expert-comptable pour réaliser un prévisionnel financier ? C’est la solution la plus complète, la plus sûre mais aussi la plus onéreuse. Attention, vous ne pourrez pas déléguer à 100% la réalisation du prévisionnel à votre expert comptable sans vous impliquer. En effet, ce sera quand même à vous de définir votre CA prévisionnel et autres chiffres, en profitant néanmoins des conseils d’un professionnel.

📇

Vous n’avez pas encore d’expert-comptable ? Consultez notre article dédié pour choisir votre expert-comptable.

Nous espérons que vous y voyez désormais plus clair et que vous vous sentez prêt·e à vous lancer dans cette étape primordiale du prévisionnel financier.

✨ Shine est le copilote des indépendants, c’est pourquoi nous avons créé le groupe Shine Community, pour répondre à toutes vos interrogations. Alors n’hésitez pas à nous rejoindre et à nous poser les questions qu’il vous reste pour établir votre prévisionnel !

Découvrez Shine, le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.

Découvrir Shine