Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Ouvrir un salon de maquillage : le guide étape par étape

Camille Deneu
par Camille Deneu Publié le 27 février 2023Mis à jour le 22 juin 20236 min. de lect

KIKO, NYX et Bobbi Brown, ça vous parle ? Si vous êtes passionné·e de maquillage et que vous souhaitez ouvrir VOTRE salon, vous êtes au bon endroit. Car réaliser un trait d’eyeliner ou un contouring parfait, c’est une chose ! Mais créer son entreprise, c’en est une autre. Dans cet article, nous énumérons les étapes pour ouvrir votre salon de maquillage ! 💄

Sommaire

1. Appréhender les spécificités du métier

2. Monter un projet viable

3. Créer son entreprise

4. Faire connaître votre salon de maquillage

Ouvrir un salon de maquillage : le mémo 📝

ouvrir-salon-maquillage

1. Appréhender les spécificités du métier

Une profession réglementée

Si vous envisagez d'ouvrir votre propre salon de maquillage, il est utile de savoir que la profession de maquilleur·se est réglementée et nécessite l’obtention d’un diplôme ou d’une certification. 

Par exemple

  • Le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie ;

  • Le Brevet Professionnel Esthétique Cosmétique Parfumerie ;

  • Ou encore des formations privées reconnues par l'État.

Outre votre formation initiale, il est recommandé de suivre une formation en gestion d'entreprise. Elle vous sera précieuse pour gérer efficacement votre activité et la faire prospérer. 

Les qualités pour ouvrir son salon de maquillage

Le succès d’un salon de maquillage repose aussi sur des qualités indispensables :

  • Une passion pour le maquillage et l'esthétique en général ;

  • Une volonté constante de se perfectionner / de suivre les tendances ; 

  • Une capacité d'écoute (pour offrir une expérience personnalisée aux client·e·s) ;

  • De la bienveillance (pour créer un climat de confiance propice au bien-être) ; 

  • Une attention aux détails pour réaliser des maquillages précis et soignés.

La réglementation à connaître

Pour ouvrir un salon de maquillage, il est important de bien se renseigner sur la réglementation en vigueur

Exercer en toute légalité suppose notamment de : 

👉 Respecter les normes d'hygiène et de sécurité en vigueur dans le domaine de la beauté et de l'esthétique (désinfection, stérilisation du matériel…) ;

👉 Se conformer aux règles en matière d'installation (locaux, équipement, aménagements) ;

👉 Respecter les normes d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite ; 

👉 Connaître les règles en matière de protection des données personnelles de la clientèle ; 

👉 Assurer la confidentialité des informations collectées ; 

👉 Se conformer aux règles fiscales et comptables en vigueur.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

2. Monter un projet viable

Réaliser votre étude de marché

L'étude de marché est une étape essentielle. Elle vous permettra de déterminer si l’ouverture de votre salon de maquillage est viable et de construire une offre qui se démarque. 

Cette étude permet également de

  • Comprendre la demande et les attentes des client·e·s potentiel·le·s ; 

  • Identifier les tendances du marché et les produits les plus populaires ; 

  • Définir la clientèle la plus pertinente pour votre projet ; 

  • Analyser la concurrence sur votre marché (positionnement, offre, prix, clientèle…).

En connaissant les attentes de votre clientèle cible, vous pourrez adapter votre offre pour répondre précisément à ses besoins et vous démarquer de vos concurrents. 

Par exemple, il peut être intéressant de se spécialiser dans le maquillage pour mariages, les événements spéciaux, ou encore les séances photo professionnelles. 

Estimer le budget de votre projet

Pour estimer le budget nécessaire pour ouvrir votre salon de maquillage, il vous faudra prendre en compte les coûts initiaux tels que : 

  • La location ou l'achat d'un local ; 

  • Les frais d’aménagement et de décoration ; 

  • L'achat de matériel et d’équipements (miroir, éclairage, produits de maquillage…) ;

  • Les coûts liés à la communication et à la formation. 

Une fois que vous aurez listé vos besoins et estimé les coûts afférents, vous pourrez établir un prévisionnel financier. Ce document vous permettra de déterminer si votre projet est viable, rentable et pérenne

Choisir votre local

Le choix d'un local pour ouvrir un salon de maquillage est une étape cruciale dans la réussite de son projet. 

Votre local doit :

  • Offrir une surface suffisante pour accueillir les client·e·s et les équipements ;

  • Être facilement accessible et situé dans une zone à fort trafic ;

  • Être accessible aux personnes à mobilité réduite et respecter les normes d'accessibilité ;

  • Offrir une bonne luminosité naturelle, préférable pour réaliser des maquillages de qualité ; 

  • Permettre une bonne ventilation, essentielle pour éviter les odeurs de produits. 

Équiper votre salon

Pour ouvrir un salon de maquillage, l’achat de certains équipements est indispensable pour offrir à votre clientèle un cadre confortable et respectueux des normes d’hygiène et de sécurité. 

Par exemple

👉 Un éclairage adapté pour réaliser les maquillages ;

👉 Des chaises pour les client·e·s et des tabourets pour les maquilleurs et maquilleuses ; 

👉 Des miroirs de différentes tailles ;

👉 Un meuble de rangement pour les produits et les accessoires de maquillage ;

👉 Des produits de maquillage adaptés aux différentes carnations de peau ;

👉 Des pinceaux et des éponges pour appliquer le maquillage ;

👉 Des bavoirs jetables pour protéger les vêtements des client·e·s, etc. 

3. Créer son entreprise

Choisir son statut juridique

Pour ouvrir votre salon de maquillage en toute légalité, vous devrez choisir un statut juridique. Le choix de ce statut dépendra notamment de vos objectifs, de votre situation fiscale et de vos responsabilités. Vous pouvez opter pour une entreprise individuelle (EI, EIRL) ou une société (SARL, SASU). 

Pour vous aider à choisir le statut juridique le plus adapté à votre projet, il est judicieux de faire appel à un·e expert·e-comptable ou à un·e avocat·e spécialisé·e en droit des affaires. 

Réaliser les démarches administratives

Pour ouvrir votre salon de maquillage, certaines démarches administratives sont obligatoires. Vous devrez notamment déclarer votre activité auprès des autorités compétentes, obtenir votre numéro SIRET et choisir une caisse d'assurance maladie. 

Vous devez également souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir les risques liés à l'exercice de votre activité.

L’offre tout-en-un Shine Start vous permet de créer votre entreprise de A à Z en quelques clics seulement. Immatriculation, dépôt de capital, compte pro, outil de facturation : tout est prévu !

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

4. Faire connaître votre salon de maquillage

Pour faire connaître son salon de maquillage, plusieurs actions peuvent être entreprises. 

Voici quelques pistes

👉 Créer un site internet 

La création d’un site vitrine pour votre salon de maquillage n’est pas suffisante.Vous devrez travailler son référencement pour être positionné dans les premiers résultats de recherche Google et attirer des client·e·s comme de puissants aimants. 

👉 Animer ses réseaux sociaux 

L’animation de vos pages Facebook et Instagram (entre autres) est un excellent levier pour promouvoir votre salon de maquillage et créer une communauté engagée. 

👉 Proposer des offres de bienvenue 

Qui n’aime pas les réductions ? Pas nous en tout cas ! Des promotions sur les premières prestations peuvent inciter les client·e·s à découvrir votre salon de maquillage.  

👉 Développer son réseau 

Pour développer votre réseau, vous pouvez participer à des événements de maquillage ou collaborer avec des influenceurs et influenceuses de votre domaine. Vous pouvez aussi parler de l’ouverture de votre salon de maquillage autour de vous. Peut-être que vos ami·e·s et leurs ami·e·s auront bientôt besoin de vos prestations… 

Ouvrir un salon de maquillage : le mémo 📝

Prêt·e à sauter le pas de vivre de votre passion en ouvrant votre salon de maquillage ? 

Il n’y a plus qu’à suivre ces quatre étapes clés

1️⃣ Appréhender les spécificités du métier ;

2️⃣ Monter un projet viable ;

3️⃣ Créer son entreprise ; 

4️⃣ Faire connaître son salon de maquillage flambant neuf. 

Vous êtes décidé·e à vous lancer ? Voici nos conseils pour rédiger un business plan réaliste et efficace pour mener à bien votre projet ! 🚀 

Et si vous vous sentez prêt·e à vous lancer, nous vous accompagnons dans vos démarches étape par étape.

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

budget-previsionnel-institut-beaute

Esthétique

Quel budget prévisionnel pour ouvrir un institut de beauté ?

04 févr. 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Appréhender les spécificités du métier
2. Monter un projet viable
3. Créer son entreprise
4. Faire connaître votre salon de maquillage
Ouvrir un salon de maquillage : le mémo 📝