Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Comment changer le régime fiscal d’une SCI ?

par Pierre Ecuvillon Publié le 22 novembre 20224 min. de lect

Les associé·e·s d’une Société Civile Immobilière (SCI) ont le choix entre l’impôt sur le revenu (IR) et l’impôt sur les sociétés (IS). Habituellement, une SCI nouvellement créée est assujettie à l’IR. Mais ce mode d’imposition n’est pas forcément définitif. Diverses raisons peuvent inciter une SCI à basculer vers le régime de l’IS. Découvrons ensemble comment changer le régime fiscal d’une SCI (et les conséquences de ce changement).

Sommaire

Pour quelles raisons changer le régime fiscal de la SCI ?

Changement de régime fiscal d’une SCI : les modalités

Les conséquences du passage à l’IS pour une SCI

Changer le régime fiscal d’une SCI : le récap’

sci-changement-regime-fiscal

Pour quelles raisons changer le régime fiscal de la SCI ?

Le choix du régime d’imposition s’opère dès la création de la SCI grâce au formulaire M0 dédié aux sociétés civiles. À ce moment, il peut être plus rassurant d’opter pour l’impôt sur le revenu. 

Plus tard dans la vie de la SCI, certains éléments peuvent inciter les associé·e·s à passer à l’IS 👇

1. Les arguments financiers

Une SCI assujettie à l’impôt sur le revenu est soumise au principe de transparence. Les associé·e·s paient directement leur IR au prorata de leur participation au capital social

Les barèmes de l’impôt sur le revenu sont appliqués comme suit :

  • Jusqu’à 10 225 € : 0 % ;

  • De 10 226 € à  26 070 € : 11 % ;

  • De  26 071 € à  74 545 € : 30 % ;

  • De  74 546 € à 160 336 € : 41 %

  • Plus de 160 336 € : 45 %.

Si la SCI génère suffisamment de revenus pour faire passer la majorité des associé·e·s à la tranche de prélèvement de 30 %, il est plus avantageux d’opter pour l’IS, dont le taux est de 25 %.

💡

Une SCI peut bénéficier d’un taux d’IS réduit (15 %) si ses bénéfices sont inférieurs à 38 120 € et qu’au moins 75 % de son capital est détenu par des personnes physiques. 

2. Le changement d’activité de la SCI

La SCI peut être contrainte d’adopter un régime d’imposition spécifique si elle change d’activité. Cet événement survient notamment si elle propose la location d’habitations meublées ou de locaux commerciaux. Il s’agit d’une activité à caractère commercial qui est seulement compatible avec le régime de l’impôt sur les sociétés. 

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Changement de régime fiscal d’une SCI : les modalités

Convocation d’une Assemblée générale 

Le changement du régime fiscal d’une SCI est soumis au à la décision des associé·e·s. Le gérant ou la gérante de SCI doit convoquer une Assemblée générale et soumettre au vote une résolution relative au type d’imposition. Pour être adopté, le basculement vers l’impôt sur les sociétés doit recueillir l’unanimité des votes.

Notification au service des impôts 

Après le vote du changement de régime fiscal, les associé·e·s de la SCI doivent contacter le service des impôts des entreprises (SIE) par écrit. Cette formalité doit être réalisée dans les trois premiers mois de l’exercice pour que le changement de régime fiscal concerne l’année en cours. 

La lettre adressée au SIE doit reprendre les informations suivantes :

➡️ La raison sociale de la SCI ;

➡️ L’identité de chacun des associé·e·s (noms, prénoms, adresses postales) ;

➡️ L’adresse du siège social de la SCI ;

➡️ La répartition du capital social.

Les conséquences du passage à l’IS pour une SCI

Le passage à l’IS peut être avantageux mais entraîne de nouvelles obligations pour la SCI. Mieux vaut en prendre conscience avant d’opérer le basculement.

1. Établir le bilan d’ouverture

Dans les 60 jours suivants le changement de régime fiscal, la SCI doit produire le bilan d’ouverture et l’envoyer au SIE. Ce bilan doit reprendre l’actif et le passif de l’exercice précédent. 

2. Tenir une comptabilité en partie double

La comptabilité d’une SCI soumise à l’IS doit être réalisée suivant la méthode de la comptabilité d’engagement. La SCI suit les règles du Plan comptable général (PCG) et enregistre les différentes opérations affectant son patrimoine dans le livre-journal et le grand livre.

3. Établir les comptes annuels

Les comptes annuels d’une SCI comprennent trois éléments :

1️⃣ Le bilan comptable reprenant les éléments de l’actif et du passif de l’exercice ;

2️⃣ Le compte de résultat laissant apparaître les charges et les produits de la SCI ;

3️⃣ L’annexe légale (donne des informations sur les méthodes comptables utilisées).

Une fois produits, ces éléments doivent être approuvés par les associé·e·s de la SCI à l’occasion d’une Assemblée générale ordinaire. Ils sont ensuite transmis au greffe du Tribunal de commerce dans un délai de sept mois suivant la clôture de l’exercice.

⚠️

Les obligations comptables d’une SCI soumise à l’IS impliquent l’utilisation d’un logiciel de comptabilité ou le recours à un·e expert·e-comptable.

Changer le régime fiscal d’une SCI : le récap’

Soumise par défaut à l’impôt sur le revenu, la SCI peut demander le basculement vers l’impôt sur les sociétés pour des raisons financières ou en cas de changement d’activité. Pour que ce changement ait lieu, tous les associé·e·s de la SCI doivent être d’accord.

Seul bémol : l’IS implique des obligations plus importantes pour la SCI en termes de comptabilité.

Heureusement, Shine facilite la comptabilité des petites entreprises et vous permet de vous concentrer sur votre travail.

Questions fréquentes

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneur·es

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

sci-avantages-inconvenients

SCI

SCI : les avantages et inconvénients

5 min · 27 juil. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Pour quelles raisons changer le régime fiscal de la SCI ?
Changement de régime fiscal d’une SCI : les modalités
Les conséquences du passage à l’IS pour une SCI
Changer le régime fiscal d’une SCI : le récap’