Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Comment devenir coursier à vélo à son compte ?

par Amandine Dujardin Publié le 25 août 2022Mis à jour le 26 septembre 20224 min. de lect

Les applications comme Ubereats, Frichti et Deliveroo gagnent toujours plus de terrain et se multiplient. Les étudiants et les jeunes actifs les adorent car ces plateformes sont tout à fait compatibles avec des études ou un emploi. De plus, les futurs coursiers peuvent rapidement créer leur auto-entreprise et commencer à livrer des repas et/ou des colis. Alors, comment devenir coursier à vélo à son compte en 2022 ? On vous explique tout !

Sommaire

En quoi consiste l’activité de coursier à vélo ?

Quelles conditions remplir pour devenir coursier à vélo à son compte ?

Quel statut juridique choisir ?

Comment devenir coursier à vélo à son compte en 2022 ?

Devenir coursier à vélo à son compte : le mot de la fin

En quoi consiste l’activité de coursier à vélo ?

Selon une enquête de la rédaction d’Ouest-France, de nombreux restaurants ne peuvent plus se passer des plateformes de livraison. Certains restaurateurs conçoivent même des recettes spécifiquement dédiées à la livraison.

Mais, qui sont ces coursiers à vélo qui participent à ce succès ?

Les coursiers à vélo sont des travailleurs indépendants qui livrent des produits (repas, colis, vêtements) via des plateformes pour le compte de professionnels. Ils ne sont pas salariés de ces plateformes (Ubereats, Just Eat, Deliveroo, Frichti, Stuart). Les coursiers possèdent leur propre statut juridique (statut d'auto-entrepreneur, EURL ou SASU). Ils peuvent organiser leur emploi du temps comme ils le souhaitent et travailler autant d’heures qu’ils le désirent.

Quelles conditions remplir pour devenir coursier à vélo à son compte ?

Voici les conditions à remplir pour devenir coursier à vélo à son compte :

  • Disposer d’un vélo et d’un smartphone (pour recevoir les notifications) ;

  • Avoir plus de 18 ans ;

  • Posséder une pièce d’identité en cours de validité en France ou dans l’Union européenne ;

  • Bénéficier d’un statut juridique adapté.

Quel statut juridique choisir ?


Ici, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez choisir de créer votre auto-entreprise ou de constituer une EURL ou une SASU. Mais le plus souvent, les coursiers à vélo font le choix de la micro-entreprise.

Micro-entreprise

Créer une micro-entreprise est très facile. Pour cela, vous devrez remplir un formulaire P0 CMB qui permet de déclarer le début de votre activité de coursier à vélo. La déclaration se fait entièrement en ligne sur le site de l’Urssaf. 

Une fois votre demande validée par l’Urssaf, votre extrait Kbis ainsi que vos numéros SIREN et SIRET vous seront remis. Ces justificatifs vous permettront ensuite de vous inscrire sur la ou les plateformes de votre choix.

Avec la micro-entreprise, les formalités administratives seront simplifiées et la comptabilité sera allégée. Les charges sociales que vous devrez payer chaque mois seront calculées selon votre salaire. Si vous travaillez peu, vos charges sociales seront faibles. Enfin, il sera possible de demander l’ACRE pour être partiellement exonéré de vos cotisations la première année.

 

Bon à savoir ✨

Pour les professions libérales et les activités de prestation de services, le seuil annuel de chiffre d’affaires à ne pas dépasser est de 72 600 €. Au-delà, vous devrez changer de statut juridique et vous diriger vers une EURL ou une SASU.

EURL ou SASU

L’EURL ou la SASU sont des statuts moins plébiscités dans le cadre d’une activité de coursier à vélo. 

Cependant, leur création peut s’avérer pertinente, si vous souhaitez :

  • Vous associer avec d’autres livreurs indépendants ;

  • Embaucher de la main-d'œuvre par la suite ;

  • Et/ou solliciter des investissements pour faire grossir votre entreprise.

Comment devenir coursier à vélo à son compte en 2022 ?

Dès lors que vous aurez choisi le statut juridique le plus adapté à votre situation et que vous aurez créé votre statut, passez aux étapes suivantes.

1. Ouvrir un compte bancaire professionnel

Depuis la loi PACTE de 2019, il n’est plus obligatoire d’ouvrir un compte bancaire pro pour exercer une activité d’auto-entrepreneur. Cela dit, vous serez obligé d’en ouvrir un si votre chiffre d’affaires annuel excède les 5000 € par an. 

Sur Shine, vous avez la possibilité de créer un compte bancaire professionnel rapidement et sans engagement. Dès lors, vous pourrez mieux dissocier vos flux bancaires professionnels de vos flux bancaires personnels. Vous pourrez même créer vos devis et vos factures sur l’application ou l’interface web.

2. S’inscrire sur une ou plusieurs plateformes de livraison

Comme évoqué précédemment, il existe de nombreuses plateformes de livraison. Selon la ville dans laquelle vous habitez, vous aurez plus ou moins d’options.

Voici la liste des plateformes de livraison les plus populaires :

  • Ubereats ;

  • Just Eat ;

  • Deliveroo ;

  • Stuart ;

  • Nestor ;

  • Frichti, etc.

Pouvez-vous travailler pour plus d'une plateforme ? Oui ! Vous n’êtes pas obligé de travailler exclusivement pour une plateforme. Si vous souhaitez être livreur indépendant pour Nestor le lundi, Ubereats le mardi et Frichti le mercredi, rien ne vous en empêche.

3. Souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle

Pour finir, vous devrez souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle pour devenir coursier à vélo à votre compte. Certaines plateformes de livraison vous proposent plusieurs assurances, mais vous avez bien sûr la possibilité de choisir votre assurance par vous-même.

Cette assurance est très importante car elle vous protège contre les risques financiers liés aux dommages causés aux tiers, notamment en cas d’accident lors de vos livraisons. 

Nous vous conseillons également de choisir une mutuelle en cas d’hospitalisation et/ou de blessure grave liée à un accident. 

Enfin, n’oubliez pas de souscrire à une assurance habitation remboursant votre bicyclette si elle est volée.

Devenir coursier à vélo à son compte : le mot de la fin

Le processus pour devenir coursier à vélo à son compte en 2022 est relativement facile à mettre en place. Mais si nous pouvons vous donner un dernier conseil, faites bien attention à la rémunération moyenne et au fonctionnement des plateformes de livraison avant de vous lancer. De cette façon, vous maximiserez votre chiffre d’affaires à l’année !

Envie de gagner de l’argent en faisant du sport ? Créez votre micro-entreprise avec Shine !

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Idée business

Devenir livreur Amazon en 5 étapes

4 min · 18 juil. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
En quoi consiste l’activité de coursier à vélo ?
Quelles conditions remplir pour devenir coursier à vélo à son compte ?
Quel statut juridique choisir ?
Comment devenir coursier à vélo à son compte en 2022 ?
Devenir coursier à vélo à son compte : le mot de la fin